mercredi 27 juillet 2016

Dans mon panier #49

Librement inspiré et adapté du concept "In My Mailbox" que l'on a le plaisir de découvrir chaque dimanche sur de nombreux blogs. "Dans mon panier" fonctionne sur le même principe : partager les derniers livres reçus, troqués, achetés et empruntés à la bibliothèque (ou à des amis).

*

4 sorties de PAL pour 4 entrées.
C'est le mieux que je puisse faire ces derniers temps.

Cette semaine, que du lourd, alors comment passer à côté ! Les petits nouveaux d'Emily Blaine, de Cécile Chomin (sollicité sur la fabuleuse plateforme NetGalley) et de Pauline Libersart (dont j'avais adoré d'amour fou la série Pari entre amis). ET un titre que mon adorable mais tyrannique de nièce m'a mis dans les pattes (sans possibilité de refuser). Si j'adore (et selon elle, évidemment je vais adorer), je dois acheter la suite. Tyrannique, j'ai bien dit tyrannique.

L'info en plus : Mon libraire déménage.. dans le même quartier.. il s'achète une maison. Mon panier d'acquisition moyen favorise l'économie du livre et l'épanouissement familial de mon libraire qui se retrouve désormais avec une surface habitable digne d'un comte.



Amis ou amants ? de Emily Blaine
Mes voisins, mon fantasme et moi de Cécile Chomin
La malédiction du tigre, tome 1 : La malédiction du tigre de Colleen Houck
Frères ennemis ? de Pauline Libersart

*

J-14 avant mon prochain départ en vacances. 
N'hésitez pas à jeter un oeil à ma PAL estivale pour m'aider à composer ma PAL de vacances :) 


J'étudie toutes vos propositions xD


*

    BILAN EN QUELQUE CHIFFRES

    MA PILE À LIRE : 398 livres
    MES ENVIES : 69 livres
    PAL Estivale : 42 / 51 livres

    *

    Bon, avant tout : Ne vous moquez pas !


    J'ai décidé de participer au Challenge "Je vide ma PAL", organisé par Samounette du blog Sur l’étagère derrière la sirène en plastique et Gwenlan de La Malle aux livres.

    Le principe est simple : Vider sa PAL pardi ! Pour cela 3 consignes à suivre :

    1. En début de mois, on fait un rapide calcul du nombre de livres dont se compose notre PAL.
    2. On en lis, on en achète bref on fait bien ce qu'on veut.
    3. A la fin du mois.. rebelote, on compte… et y a un classement des participants.

    Voici ma progression :
    01/01/16 : 377
    20/01/16 : 365 (-12)
    27/01/16 : 364 (-1)
    05/04/16 : 392 (+28)
    13/04/16 : 344 (-48)
    20/04/16 : 342 livres (-2)
    27/04/16 : 335 livres (-7)
    06/07/16 : 370 livres (+35)
    20/07/16 : 398 (+28)
    27/07/16 : 398 (=)

    Haut les coeurs !
    Au plaisir.

    lundi 25 juillet 2016

    C'est lundi que lisez-vous ? #134

    Rendez-vous repris et organisé par Galleane.
    Le principe est simple et sympa, chaque lundi le blogueur
    qui se prête au jeu doit répondre à trois questions :


    Dernière semaine du mois de juillet et le mois d'août débarque.. c'est le début des problèmes avec l'approche de l'événement tant redouté : mon anniversaire et la déprime qui commence tout doucement, mais sûrement. D'autant plus que cette année, je change de "groupe d'âge". Pour faciliter le cap des 26 ans, nous avons décidé d'organiser des petites vacances dans la campagne marocaine coupée du monde, sans réseau, sans internet. Départ dans 16 jours pour le calme absolu. 

    Mais n'en parlons pas trop vite, j'ai encore une semaine de répit avant le mois le plus difficile de l'année.

    QU'AI-JE LU LES SEMAINES PASSÉES ?


    • Trois ombres de Cyril Pedrosa : cette BD est vivement conseillée par Charlotte du fabuleux blog U Lost Control et bon sang, quelle histoire.. d'une tristesse sans fond. C'était bouleversant. L'histoire est rythmée, pleine de rebondissements, de surprises et de poésie. Les dessins en noir et blanc sont canons avec un jeu de nuances et de couleurs vraiment réussi.
    • Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi : Bien écrit, originale et drôle.. C'était une lecture plaisante.
    • Sex friends or lovers ? de Totaime : Ce roman, c'est un enchaînement de rebondissements, d'actions/ réactions, de crises, de joies, de jalousies. C'est un concentré explosif.

    QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?



    QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?

    Cette semaine, je ne m'impose pas mes lectures suivantes.

    Bonne semaine de lectures !

    Au plaisir.



    samedi 23 juillet 2016

    Sex friends or lovers ? de Totaime


    Résumé : Lola sort d'une douloureuse rupture et, malgré le soutien de ses proches, elle n'arrive pas à remonter la pente. Elle décide de tout plaquer et de partir pendant un an en Californie en tant que fille au pair. Nouveau pays, nouvelle famille, nouveaux amis, elle reprend enfin goût à la vie. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Jayden.... la réplique parfaite des mauvais garçons qu’elle s’est promis de ne plus fréquenter. Alors qu'elle aurait dû le fuir, une complexe et tumultueuse relation commence...

    Avis : Les 50 premières pages, il se passe mille choses, les 100 pages qui suivent, encore mille choses et jusqu'au bout encore mille et une choses ! Ce roman, c'est un enchaînement de rebondissements, d'actions/ réactions, de crises, de joies, de jalousies. C'est un concentré explosif.

    Il faut dire, l'histoire de Jay et Lola trépidante, captivante et addictive. Impossible de les laisser une minute sans que l'intrigue prenne un nouveau tournant ! Partant de là, comment mettre sa lecture de côté, ne serait-ce que pour dormir ?! J'ai adoré Lola, fonceuse, téméraire, honnête, fragile, mais qui ne se laisse pas abattre. Face à elle Jay c'est le mec sexy-mystérieux-doux-mais-revêche par excellence. Il gagne des points avec ses incertitudes qui le rongent à tout bout de champ.

    Plus d'une fois j'ai eu envie de secouer les personnages. J'ai beaucoup parlé avec eux.. leur demandant d'aller de l'avant, de fuir, de se taire.. C'était intense. 

    La rubrique des avis de lectures éclaires !

    jeudi 21 juillet 2016

    Hello Viviane de Golo Zhao


    Résumé : Viviane, jeune traductrice chinoise, emménage près de Toulouse, le sourire aux lèvres mais le regard sombre. Lou, son éditrice, et Nicolas, le patron d’une brasserie, n’ont rien en commun si ce n’est l’attirance indicible qu’ils ressentent pour cette jeune Chinoise qui a débarqué dans leur vie avec pour tout bagage la mélancolie d’un amour perdu… Un soir, de passage à Paris, Viviane croit voir son fiancé et perd totalement le sens de la réalité !

    Avis : 
    Ce roman graphique dégage une aura de douceur à peine en main, et cette aura se confirme quand on l'ouvre et quand on le lit.

    Deux histoires se croisent :
    celle de Golo, l'auteur de "Hello Viviane" lui-même, qui joue ici, son propre rôle, celui d'un auteur de bande dessinée invité à un festival.
    Parmi toutes les rencontres qu'il y fait, deux vont particulièrement le toucher : celle de John, un auteur qui lui propose de découvrir sa bande-dessinée (et nous allons la découvrir avec lui). La lecture de cette BD par Golo, un peu farfelu au départ et tellement symbolique finalement, va rythmer notre propre lecture de "Hello Viviane". Il va également y rencontrer Viviane, une traductrice, enfin, à peine l'apercevoir, c'est plutôt nous qui allons la rencontrer.
    celle de Viviane,qui vient de s'installer à à Colomiers, une petite ville près de Toulouse, après avoir échappé à Paris et ses souvenirs.
    Bon sang, quel personnage ! Viviane est ce qu'on appelle une force tranquille, une personnalité complexe, mystérieuse, délicate, douce et pourtant elle fait face à des ombres harassantes : la solitude et les séquelles d'une rupture amoureuse. Elle est tour à tour enjouée, triste, fatiguée, entreprenante, mélancolique, joyeuse. Elle m'a profondément touchée dans ses luttes avec la vie quotidienne. Elle m'a fait de la peine dans sa solitude. Et pourtant elle n'est plus seule, dans sa nouvelle campagne elle se lit d'une amitié solide avec Chauve et Nicolas (oh Nicolas <3). Encore faut-il qu'elle veuille de cette compagnie.
    Les histoires se croisent, se rejoignent dans un parallèle intéressant, inattendu.. et bouleversant ! Les révélations finales laissent place à un dénouement qui frôle le tragique pour aboutir à une renaissance salvatrice et méritée.

    D'un point de vue graphique.. Que de douceur, que de rondeur, que de légèreté. Comment ne pas tomber amoureuse de ce trait à mi-chemin entre là BD occidentale et le manga ?! Le tout est mis en couleur avec une palette aux mille nuances! C'est une beauté, une réussite.


    Verdict : J'ai adoré la lecture de cette BD que j'ai trouvé touchante et saisissante. De la douceur, de la douceur, de la douceur au service d'une histoire touchante et tranchante. Il me tarde de lire la suite et surtout de découvrir la précédente série de l'auteur "La balade de Yaya".

    Les infos :
    Date de parution : 08/06/2016
    Editeur : Pika
    Collection : Pika Graphic
    Nb. de pages : 208 pages
    Prix : 14 €

    mercredi 20 juillet 2016

    Dans mon panier #48

    Librement inspiré et adapté du concept "In My Mailbox" que l'on a le plaisir de découvrir chaque dimanche sur de nombreux blogs. "Dans mon panier" fonctionne sur le même principe : partager les derniers livres reçus, troqués, achetés et empruntés à la bibliothèque (ou à des amis).

    *

    La déroute de ma PAL est totale, ma PAL estivale est pour le moment un échec. C'est terrible. Terrible, mais les titres qui ont rejoint ma PAL me comble de joie. Ici un petit échantillon avec : deux livres réceptions dû à un tirage au sort (youpie), un livre sollicité sur NetGalley par pure curiosité (sans avoir lu le résumé, ni avis de lecture : c'est le suspens totale), un livre acheté pour la lecture commune du club de lecture "Coco's Book Club" et un livre que j'attendais avec impatience :)


    Hello Viviane de Golo Zhao
    Deux gouttes d'eau de Jacques Expert
    Sex friends or lovers ? de Totaime
    Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain
    Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi

    *

      BILAN EN QUELQUE CHIFFRES

      MA PILE À LIRE : 398 livres
      MES ENVIES : 69 livres
      PAL Estivale : 45 / 51 livres

      *

      Bon, avant tout : Ne vous moquez pas !


      J'ai décidé de participer au Challenge "Je vide ma PAL", organisé par Samounette du blog Sur l’étagère derrière la sirène en plastique et Gwenlan de La Malle aux livres.

      Le principe est simple : Vider sa PAL pardi ! Pour cela 3 consignes à suivre :

      1. En début de mois, on fait un rapide calcul du nombre de livres dont se compose notre PAL.
      2. On en lis, on en achète bref on fait bien ce qu'on veut.
      3. A la fin du mois.. rebelote, on compte… et y a un classement des participants.

      Voici ma progression :
      01/01/16 : 377
      20/01/16 : 365 (-12)
      27/01/16 : 364 (-1)
      05/04/16 : 392 (+28)
      13/04/16 : 344 (-48)
      20/04/2016 : 342 livres (-2)
      27/04/2016 : 335 livres (-7)
      06/07/2016 : 370 livres (+35)
      20/07/2016 : 398 (+28)

      Haut les coeurs !
      Au plaisir.

      mardi 19 juillet 2016

      Red Room 1 : Tu apprendras la confiance de Lynda Aicher

      Résumé :
      La confiance est un don, le sexe un jeu, l’amour une brûlure. Le Red Room… le club le plus privé – et le plus audacieux – de la ville. 
      Le seul endroit où Cali trouvera la réponse à ses désirs les plus secrets. C’est la raison pour laquelle elle a tout fait pour être admise dans ce club très sélect. Mais rien n’aurait pu la préparer au choc de sa rencontre avec Jake. Le copropriétaire du club est beau, puissant, dangereusement sexy… et il semble s’être donné pour mission de faire d’elle la parfaite soumise. Cali devrait être terrifiée, bien sûr, mais personne ne l’a jamais comprise – devinée serait plus juste – comme cet homme… 


      Moi j'en dis :
      Oulalala, je ne sais pas quoi dire. Je persiste à vouloir lire des romances BDSM pour y voir plus claire et comprendre le succès de ce genre. A chaque fois j'ai l'impression de m'embourber. Clairement, mes lectures deviennent éprouvante à chaque rapprochement physique des personnages.

      Ici, on y suit Cali une jeune femme à la recherche de ses aspirations sexuelles en sachant exactement ce qu'elle ne veut plus. Pour parfaire son éducation, elle préfère jouer la carte de la discrétion et celle d'un accompagnement par des initiés. Alors, elle va faire appel au club très sélect le Red Room. Elle sera guidée par Jake, le copropriétaire du club, dans la quête de ses désirs.

      Cali et Jake sont deux personnages sympathiques, attachants, charismatiques.. et intelligents. J'ai adoré suivre leur histoire, leur rapprochement émotionnel, leurs questions, leurs doutes.

      C'est le roman parfait pour découvrir le genre. Avec Cali, on découvre l'univers avec ses yeux d'ingénu, c'est rafraîchissant parce qu'elle ne connaît pas tous les codes, elle n'a pas laissé sa logique et son self-contrôle au vestiaire, elle pose des questions, se rebiffe. 

      On l'accompagne dans son apprentissage, alors évidemment, j'ai de temps en temps levé les yeux au ciel, grincer des dents.. et puis finalement, j'ai laissé de côté le jugement et j'ai été ravie de suivre les personnages dans leurs réalisations de soi pour finalement trouver leur place.

      Verdict : J'ai bien envie de lire la suite.. C'est qui est franchement exceptionnel.

      Les infos :
      Date de parution : 15/06/2016
      Editeur : Harlequin
      Nb. de pages : 349 pages
      Prix : 12,90 €

      N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
      Au plaisir.

      lundi 18 juillet 2016

      C'est lundi que lisez-vous ? #133

      Rendez-vous repris et organisé par Galleane.
      Le principe est simple et sympa, chaque lundi le blogueur
      qui se prête au jeu doit répondre à trois questions :

      La semaine a commencé en douceur pour finir dans un drame sans nom. Je me sens comme une coquille vide. Je n'ai envie de rien faire. J'ai l'impression de brasser de l'air, de ne servir à rien. J'ai passé mon temps à lire, écouter et regarder les infos pour cerner l'horreur : autant stopper les vagues avec ses mains ! Alors à l'image de Charles de Montesquieu, je me suis réfugiée dans la lecture.
      Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dispersé. 

      QU'AI-JE LU LES SEMAINES PASSÉES ?


      • Hello Viviane de Golo Zhao : Ce roman graphique dégage une aura de douceur à peine en main et cette aura se confirme à l'ouverture et à la lecture. Deux histoires se croisent, se rejoignent dans un parallèle intéressant, inattendu.. et bouleversant ! Les révélations finales laissent place à un dénouement qui frôle le tragique pour aboutir à une renaissance salvatrice. D'un point de vue graphique.. Que de douceur, que de rondeur, que de légèreté. Le tout est mis en couleur avec une palette aux mille nuances! C'est une beauté, une réussite.
      • Unexpected d'Elle Kennedy : Une romance mignonnette et du suspens. Le petit roman parfait pour l'été.
      • Emancipés de M.G. Reyes : Ce roman est captivant et addictif ! Ma lecture peut se résumer à "toujours vouloir en savoir plus". Les questions s'enchaînent, les réponses aussi.. les révélations sont de taille.. et le final est d'une frustration sans commune mesure ! C'est génial !
      • Red Room 1 : Tu apprendras la confiance de Lynda Aicher : Oulalala, je ne sais pas quoi dire. Je persiste à vouloir lire des romances BDSM pour y voir plus claire et comprendre le succès de ce genre. A chaque fois j'ai l'impression de m'embourber. Clairement, mes lectures deviennent éprouvante à chaque rapprochement physique des personnages. Ici, les personnages sont sympathiques, attachants, charismatiques.. intelligents. J'ai adoré suivre leur histoire, leur rapprochement émotionnel. Et j'ai bien envie de lire la suite.. C'est qui est franchement exceptionnel.
      • Paillettes et gros dossiers de Cléo Buchheim : Une histoire de stagiaire torturée, aux missions extravagantes, qui tente de s'en sortir indemne en sacrifiant sa dignité ! Un peu comme le diable s'habille en Prada, mais sans les drames, sans la quête de soi-même du personnage et surtout sans le triangle amoureux. Oui, c'est comme le diable s'habille en Prada, mais en plus drôle.

      QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?



      QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?


      Au plaisir.