22 mai 2017

C'est lundi que lisez-vous ? #167

RENDEZ-VOUS REPRIS ET ORGANISÉ PAR GALLEANE.
LE PRINCIPE EST SIMPLE ET SYMPA, CHAQUE LUNDI LE BLOGUEUR
QUI SE PRÊTE AU JEU DOIT RÉPONDRE À TROIS QUESTIONS : 


QU'AI-JE LU LA SEMAINE PASSÉE ?



  • Où tu iras j'irai de Marie Vareille
Ce roman, c'est une pépite de bibliothèque ! C'est typiquement le roman que je peux conseiller à mille et un profils de lecteur différents avec toujours le même résultat : TouchDown !
Il y a ceux qui vont le lire parce qu'il est léger et distrayant, d'autres parce que les personnages sont attachants et profonds et certains parce que c'est une belle histoire humaine où il est question de problématiques terriblement universelles : le deuil, le harcèlement, la réalisation de soi et la résilience. Même ceux qui sont là pour la romance ne seront pas déçus. Il a tout ce roman, il est parfait.

  • Butterfly dreams de A. Meredith Walters
Une histoire qui se dessine en douceur autour du thème de la reconstruction de soi après un chamboulement. C'était touchant !

  • Ecoute-moi bien de Nathalie Rykiel
C'est une lecture féroce, ébouriffante et bouleversante. Je suis passée par mille émotions de la joie à la compassion, en passant par la tristesse et la jalousie. Oui, la jalousie. Quelques pages et j’ai complètement jalousé la relation mère/fille que nous raconte Nathalie Rykiel. Et pourtant, ma relation avec ma mère, n’est ni houleuse, ni tourmentée, au contraire, elle est pleine de complicité et de bienveillance. Toutefois, elle reste très loin derrière leur relation passionnelle et fusionnelle, loin derrière leurs rituels.


QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?


QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?


Cette semaine, je ne m'impose pas mes lectures suivantes. 
Bonne semaine de lectures ! 

Au plaisir.

20 mai 2017

Judith Sardis assure aussi bien en bikini qu'en grenouillère d'Amira Edich


J'ai découvert ce roman grâce à Kévin des éditions Nisha Editions.
Merci pour cette opportunité de lecture :)

Résumé : 
Judith Sardis mène une vie de petite parisienne survoltée et égocentrique jusqu’à ce que l’Univers lui flanque un énigmatique vagabond sur les bras.
Armée de ses certitudes mais aussi de ses maladresses, l’espiègle jeune femme va être brutalement catapultée dans un monde explosif d’espionnage et de luxe où elle devra trouver sa place. 
Bien décidée à imposer ses règles et à aimer comme elle l’entend, Judith Sardis est à elle seule un concentré de feel good attitude !

Avis : 
Un roman qui malheureusement n'a pas su me convaincre. Je dois dire qu'il commençait bien et puis l'auteur a choisi de prendre des directions surprenantes. En quelques pages, l'histoire est passée d'amusante à touchante, pour devenir franchement excentrique, déraper dans le farfelu et aboutir sur un final invraisemblable.

C'est l'histoire de la rencontre entre Jacob et Judith Sardis, jeune femme parisienne, sûr d'elle, intelligente, délurée, intrépide, farouchement indépendante.. et d'une insupportable arrogance, sans parler de son côté égocentrique et superficiel ultra assumé. Une héroïne avec laquelle, j'ai eu peu d'affinités. 

Une rencontre qui va la faire passer d'un quotidien digne de la jeunesse dorée parisienne à une vie à la Jason Bourne, en à peine le temps de dire ouf ! Elle devra affronter les dangers tout en trouvant sa place dans ce nouvel univers au sein d'une équipe déjà existante. 

Mon esprit est certainement trop étriqué pour ce type d'histoire. C'est un roman dynamique, entraînant, plein de rebondissements qui plaira à tous ceux qui cherchent des romances qui bougent, dans lesquelles les héros se bastonnent (au sens littéral du terme) et ne se prennent pas trop au sérieux. 

Les infos : 
Date de parution : 18/05/2017
Editeur : Nisha Editions
Collection : Feel Good
Prix : 12.99€
La rubrique des avis de lectures éclaires !

19 mai 2017

Dive Bar, tome 2 : Twist de Kylie Scott


J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions J.C. Lattès. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !

Résumé :
Lorsqu’il se connecte au compte d’un site de rencontre délaissé par son petit frère, Joe Collins, barman ultra sexy du Dive Bar, avait seulement l’intention de le fermer. Jusqu’à ce qu’il tombe sur les messages d’une mystérieuse jeune femme.
Drôle, chaleureuse, Alex Park semble correspondre en tout point à ce que Joe cherche chez une femme. Bientôt, ils se retrouvent à échanger des mails, puis à se confier leurs secrets les plus sombres. Mais il reste un gros secret entre eux. Et en amour, l’inavouable peut se révéler bien dangereux… 

Moi j'en dis :
Je dois dire que j'ai commencé cette lecture avec beaucoup d'appréhension. J'avais peur que l'auteur ne parvienne pas à proposer une histoire à la hauteur des titres précédents qui étaient tous, à une échelle différente, amusant, touchant et surprenant. Et puis, les copines blogueuses ont enchaîné les avis mitigées, alors là, j'ai eu franchement peur. 
Un sentiment qui n'a pas duré très longtemps : à peine commencé, que j'étais déjà séduite.

L'auteur nous entraîne une nouvelle fois à Coeur d'Alene, la ville dans laquelle les Stage Dive se sont produit pour la première fois, et par ailleurs la ville natale de Vaughan Hewsen, le héros du tome précédent. 

Cette fois-ci, elle nous fait débarquer avec Alex Park, une jeune femme forte, intelligente et indépendante, qui s'apprête à rencontrer pour la première fois Eric, l'homme avec lequel, elle discute depuis quelques mois sur un site de rencontre. Appréhension, angoisse et op courage, la voilà propulsée dans l'univers du Dive Bar.. Dommage qu'Eric ne sache pas du tout qui elle est !

Flouée, elle sera malgré tout contrainte de rester à Coeur d'Alene, séjour qui sera l'occasion pour celui qui s'est glissé dans l'ombre d'Eric de s'expliquer, d'amadouer, de négocier et pourquoi pas de se faire pardonner. Elle ne sait pas dire Oui, il ne s'est pas dire Non ; il est tourné vers les autres, elle est solitaire ; il est sûr de lui, elle est bourrée de complexes. Leur relation va se baser sur le challenge de ressembler d'avantage à l'autre. C'est le début d'une amitié bancale et d'une complicité certaine pour nos deux héros. 

Des héros d'une simplicité désarmante avec un quotidien réaliste et des problèmes concrets. Chacune de leurs conversations se transforment en joute verbale truculente. Il faut dire que le style de l'auteur y est pour beaucoup : c'est chaleureux, pétillant et dynamique.

Verdict : Toujours faire confiance à Kylie Scott ! Elle nous propose encore une fois, une histoire amusante, réaliste et touchante, avec des petits aléas de la vie tantôt bouleversants, tantôt énervants. L'équilibre parfait !

Bonus : Surprise et cadeau absolu > Le passage éclaire de MAL <3

Les infos : 
Date de parution : 12/04/2017
Editeur : J.C. Lattès
Collection : &moi
Nb. de page : 266 pages
Prix : 12.90€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

18 mai 2017

Je dis : BD #20


LIBREMENT INSPIRÉ DU RENDEZ-VOUS "C'EST LUNDI, QUE LISEZ-VOUS ?"
JE VOUS PROPOSE, CHAQUE JEUDI, UN NOUVEAU RÉCAP' HEBDOMADAIRE
DE MES LECTURES DE BANDES DESSINÉES, DE MANGAS ET D'ALBUMS !

QU'AI-JE LU LA SEMAINE PASSÉE ?


  • Le roy des Ribauds, tome 2 de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat
Damnation, c'est quoi cette fiiiiiin !!!!! La suite sort dans mille ans #Désespoir
Encore un tome de fou de flingue de dingue. Conspirations, manipulations et batailles. Du sang, du sang, du sang, encore du sang et des larmes. Un dessin à tomber à la renverse avec du mouvement, de l'énergie et du dynamisme.. un jeu de lumière incroyable ! Je suis amoureuse. 

  • La petite fille aux allumettes de Sanami Suzuki 
Drôle, surprenant (et même plus : rafraîchissant) et intelligent. Plein de réflexions intéressantes sur les envies et les souhaits. Chouette moment et, évidemment, vivement la suite !

  • Mazzeru de Jules Stromboni
Fort, puissant, captivant et oppressant. Un album sombre tout en poésie.

  • Pilules bleues de Frederik Peeters
Une histoire d'amour ordinaire, extraordinaire ! C'est beau, c'est triste, c'est plein d'espoir, c'est la vie. Un coup de cœur.


QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?

    


QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?

BONNE SEMAINE DE LECTURES ! 
AU PLAISIR.

15 mai 2017

C'est lundi que lisez-vous ? #166


RENDEZ-VOUS REPRIS ET ORGANISÉ PAR GALLEANE.
LE PRINCIPE EST SIMPLE ET SYMPA, CHAQUE LUNDI LE BLOGUEUR
QUI SE PRÊTE AU JEU DOIT RÉPONDRE À TROIS QUESTIONS : 


QU'AI-JE LU LA SEMAINE PASSÉE ?



  • Dive Bar, tome 2 : Twist de Kylie Scott
Je dois dire que j'ai commencé cette lecture avec beaucoup d'appréhension. J'avais peur que l'auteur ne parvienne pas à proposer une histoire à la hauteur des titres précédents qui étaient tous, à une échelle différente, amusant, touchant et surprenant. Et puis, les copines blogueuses ont enchaîné les avis mitigées, alors là, j'ai eu franchement peur. Un sentiment qui n'a pas duré très longtemps : à peine commencé, que j'étais déjà séduite.

Toujours faire confiance à Kylie Scott ! Elle nous propose encore une fois, une histoire amusante, réaliste et touchante, avec des petits aléas de la vie tantôt bouleversants, tantôt énervants. L'équilibre parfait.

Bonus : Surprise et cadeau absolu > Le passage éclaire de MAL <3

  • Judith Sardis assure aussi bien en bikini qu'en grenouillère de Amira Edich
Un roman qui malheureusement n'a pas su me convaincre. Je dois dire qu'il commençait bien et puis l'auteur a choisi de prendre des directions surprenantes. En quelques pages, l'histoire est passée d'amusante à touchante, pour devenir franchement excentrique, déraper dans le farfelu et aboutir sur un final invraisemblable.

Mon esprit est certainement trop étriqué pour ce type d'histoire. C'est un roman dynamique, entraînant, plein de rebondissements qui plaira à tous ceux qui cherchent des romances qui bougent, dans lesquelles les héros se bastonnent (au sens littéral du terme) et ne se prennent pas trop au sérieux.


QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?



QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?


Cette semaine, je ne m'impose pas mes lectures suivantes. 
Bonne semaine de lectures ! 

Au plaisir.

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.