1 septembre 2013

Mais ça c'était avant #02

Un recap' de mes lectures pré-blog


  • Un amour vintage de Isabel Wolff : L'univers de la mode vintage est tellement bien abordé, qu'on a envie d'aller fouiner dans une boutique. S'ajoute à cela, la fabuleuse histoire de Thérèse et de son manteau bleu. Il faut dire que je ne m'attendais vraiment pas à l'intrigue autour de la seconde guerre mondiale, c'était très intelligent et intéressant. En plus de cela, les personnages sont attachant, le style fluide et drôle. Prévisible en ce qui concerne la romance, mais le contexte vaut le coup. Un chik-lit pas comme les autres. Une histoire plus profonde qu'elle n'y parait !
  • Monsieur le commandant de Romain Slocombe : Un livre terrifiant, totalement malsain ! J'ai eu beaucoup de mal à saisir où était la limite entre la fiction et la réalité. Il faut dire que l'écriture est réellement fluide, l'auteur nous entraîne sans mal sans cette France rongée par la haine. Toutefois, ce fut une lecture éprouvante : les passages de propagandes, les scènes de tortures, les contradictions du personnage et puis le personnage en lui-même. Paul-Jean, qui croit, défend et véhicule les idées antisémites. Je n'ai pas réussi à prendre le personnage en pitié, à aucun moment il ne m'a insufflé de la compassion. C'est un livre qui vous retourne les tripes.. Des intellectuelles dans la collaboration, ce n'est pas évident à intégrer. Et pourtant le récit est ponctué d'extrait d'autres auteurs de l'époque, encore plus terrifiant, si c'est possible. Bref, une lecture dérangeante bien qu'intéressante.
  • Les séparées de Kéthévane Davrichewy : Lecture sans intérêt ! Une histoire d'amitié qui se veut fusionnel, intense et inconditionnelle.. qui finalement est pleine de doutes, d'incertitudes et pire : de cachotteries et de mensonges. La trame narrative quant à elle était ingénieuse : un roman choral saupoudré de lettres à la destination d'un des personnages.. mais l'écriture n'a pas su se montrer à la hauteur ! Du coup, impossible de suivre les changements de paroles des personnages, dans le temps.. C'est un fouillis sans nom ! Grosse déception.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.