15 octobre 2013

Mais ça c'était avant #12

Un recap' de mes lectures pré-blog
(lectures dans le cadre du Prix jeunesse des Incorruptibles 2012)

  • Théa pour l'éternité de Florence Hinckel : Un livre plus qu'intéressant, d'autant plus qu'il est complètement dans l'ère du temps avec le rallongement de l'espérance de vie et la lutte contre le vieillissement (du moins c'est le cas dans les pays occidentaux). Il est dans la veine de "la déclaration" de Gemma Malley. La force de ce livre c'est tout simplement le personnage de Théa ! L'auteur l'a construit de façon très réaliste. Elle correspond en tout point à l'adolescente type. Bien qu'elle soit (au début du moins) complètement égoïste, égocentrique, antipathique et énervante, on s'attache rapidement à elle, sa famille et ses amis. Le quotidien de Théa est complètement réaliste. Son évolution en trois étapes est également très crédible : avant l'expérience c'est la jeune ados effacée et pas très sûr d'elle ; pendant l'expérience, elle devient exubérante et frivole ; puis quand elle se détache de l'expérience elle est plus sympathique, calme et sereine. Le tout sous la plume fluide et très agréable de l'auteur. Auteur, qui nous donne des précisions et son avis sur la situation de Théa en postface, ce qui donne une profondeur concrète et réel au récit. Très agréable moment de lecture. Ce qu'on aurait pu éviter : le passage dans la maison de retraite, que j'ai trouvé symboliquement très violent.
  • Juliette Forever de Stacey Jay : L'histoire de Roméo et Juliette revisitée de façon très intéressante. Le concept des amours passionnés qui nourrissent l'immortalité des anciens est originale. Toutefois, par moment l'auteur part dans des intrigues bancale (la fin notamment, qui pour moi est le gros point faible du livre) c'est dommage, il y avais certainement des alternatives plus réaliste. Les personnes sont attachant (sauf Gemma qui m'a tapée sur le système du début à la fin...). Juliette par moment est assez exaspérante (quand on a lu Roméo et Juliette, on se rend vite compte qu'elle a une vision erronée de sont passé..). L'écriture est fluide et simple ce qui rend la lecture agréable surtout dans les explications d'univers par forcément évidentes.
  • La randonnée de Christophe Léon : Une histoire très surprenante. Celle de cinq ados, plus ou moins difficile et de leur éducateur en randonnée. L'idée était de commencer l'année sous le ton de la solidarité et d'une expérience commune. Tout le long de leur marche, on apprend au détour d'une conversation ou d'une confession un peu plus sur le parcours de chacun de ses ados. Sans pour autant comprendre vraiment comment ils se sont retrouvés dans une institution spécialisée. Cette randonnée, donne l'occasion à ces ados d'évoluer, puis tout tourne au drame et on se demande comment ils vont réagir. Chouette récit, servi par un style très strict, avec une suite de phrase courte. Le ton des descriptions n'est pas du tout fluide, il y a surtout des faits, des faits et encore des faits. Ca rend la lecture très scolaire, dommage. A retenir que la fin est totalement imprévisible !!

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.