20 octobre 2013

Trois soeurs à new york de Melissa Senate

Résumé : 
Qu'est-ce qui peut bien pousser Ally, Sarah, Zoé, ces trois New-Yorkaises hyperindépendantes, à se réfugier... chez leur cher papa ? Peut-être Ally, l'aînée, a-t-elle quelques petits problèmes avec son mari ? Il faut dire que ce n'est pas l'homme le plus fidèle de l'univers... Quant à Sarah, il se pourrait bien qu'elle ait des difficultés à annoncer à Griffen, son petit ami depuis deux mois, un heureux et néanmoins surprenant événement. Enfin, Zoé, la " diva des marieuses ", celle qui vous dit comment réussir à coup sûr un premier rendez-vous, a semble-t-il certaines réticences à... s'engager Mais chuuut ! Leur cher papa ne sait rien, ne dit rien... Il n'est pas là pour leur faire la morale, non. Il est là pour soutenir, avec une patience infinie, ses trois phénomènes de filles..

Première phrase : 
Soyons honnêtes, entre le rêve et la réalité, il y a une multitude de possibilités.

Dernière phrase : 
Nous sommes [*Supprimé, car risque de spoiler*].

Le paragraphe : 
Ils pensent que quand on ne s'habille pas comme tout le monde, on met les autres mal à l'aise parce qu'on est inclassable et cela dérange.

Moi j'en dis : 
Toujours dans ma semaine #MartineàlaPlage et dans mon idée de faire diminuer ma PAL, j'ai lu "Trois soeurs à new york", prêté par je-ne-sais-plus-qui (a.k.a volé-à-je-ne-sais-plus-qui *pas taper*).

Le spitch n'est pas très original : trois femmes aux problèmes de coeurs. Problèmes qui entraînent des répercutions sur leur vie en général. La particularité c'est que ces femmes sont soeurs et sans le prévoir ses soeurs qui ne sont pas ultra complice, elles vont se retrouver à se serrer les coudes. (oui je viens de vous spoiler un bout de l'intrigue) (le résumé avait déjà détruit tout volonté de suspens...)

Le style ne rattrape même pas cette histoire sans originalité. Il est plat : une suite de mots qui donnent des phrases qui font à leurs tours des paragraphes...

Ce n'est pas un livre que je pourrais conseiller. Plus d'une fois j'avais envie de stopper ma lecture. Dans les transports en commun plus d'une fois j'ai posé le livre pour fermer les yeux.. Ce qui est trèèèès mauvais signe pour ma lecture en cours. Du coup, j'ai traîné cette lecture sur plusieurs jours sans avoir envie de la continuer et donc de la finir.

Au début je me suis dit "Ca doit être parce que les préoccupations des personnages ne sont pas les miennes" mais c'est idiot comme réflexion parce que les préoccupations des personnages des romans que je lis ne sont jamais les miennes.. J'en ai conclu que le livre ne me plaisait pas, voilà tout.

Je l'ai bouclé de force pour connaître la fin. Une fin complètement prévisible cela dit.

Verdict : Un livre qui m'a fait perdre mon temps.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

2 commentaires

  1. Dommage ! Je dois dire que le résumé ne me tente pas plus que ça... donc ça, avec ton avis, je passe mon chemin !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.