17 novembre 2013

Belle de glace de Anna Sheehan

Résumé : 
Endormie depuis plus de 60 ans, Rosalinda Fitzroy est réveillée par le baiser du Prince Charmant. Une vraie Belle au bois dormant... Enfin pas tout à fait. Elle ne s’est piqué le doigt à aucune épine. Bren, le garçon qui l’a tirée de son sommeil artificiel, pourrait être son petit-fils. Et surtout, le temps ne s’est pas suspendu autour d’elle. Tout a changé. Ses parents sont morts. Des épidémies ont décimé les trois quarts de l’humanité. Comment apprendre à vivre dans ce monde nouveau et menaçant lorsque le danger vous guette à chaque coin de rue et que vous n’en connaissez plus aucune règle ?

Première phrase : 
M’accrocher à mes rêves : un jeu dans lequel je luttais pour suivre à la trace ces images si aisément perdues.

Dernière phrase : 
Mais surtout, je suis parfaitement éveillée.

Les paragraphes :
1. Elle m’a dit qu’avec tous ces gens qui veillaient déjà sur toi, tu n’avais pas besoin de moi. J’ai failli… enfin, ça m’a juste traversé l’esprit, mais nous étions en contact à ce moment-là… J’ai eu envie de la frapper. Je suis plutôt du genre pacifiste, et j’ai rarement des pensées violentes, même face aux types qui me cassent la figure (oui, ça m’est déjà arrivé).

2. C’était très bizarre d’absorber les pensées d’une personne en train de tomber amoureuse de moi. On aurait dit qu’un arc-en-ciel lumineux traversait son esprit.

Mon passage préféré : 
Le passage où elle dessine le grand-père de Bren !

Ma malle aux livres en dit : Il vous faut ce roman, qui transporte dans un autre monde bien construit. Rapide et simple à lire, avec pourtant des éléments passionnants et innovants. Lire la suite.

Moi j'en dis :
Nouveau hasard de lecture et cette fois-ci, c'est le petit clin d'oeil au conte de la belle au bois dormant qui a poussé mon achat.

Il s'agit d'une dystopie futuriste. Il y a 60 avant, Rose, l'héroïne vivait avec ses parents (les hauts dirigeants d'une société -UniCorp- qui s'apprête à changer la face du monde). Son quotidien était un peu flou, changeant d'écoles régulièrement, à cause de ses résultats, elle n'avait pas de relations. S'ajoute à cela, le comportement de ses parents qui pour la protéger de tout et de rien, en plus d'une éducation à base de leçon "pour réagir efficacement en cas de tentative de kidnapping", l'ont souvent mise en stases.

La stase, c'est quoi ? c'est une mise sous sommeil artificiel. A chaque réveil elle perd autant de jours, de semaines, de mois, d'années qu'a duré son coma. C'est ainsi, qu'elle a vu grandir et la dépasser (en âge) son voisin, dont elle était pourtant l'ainée. Son voisin, est d'ailleurs sa seule lueur de bonheur dans son quotidien (avec l'art bien sûr), par ce qu'ils sont constants.

Une stase de plus et Rose se retrouve projetée 60 ans plus tard. Elle se réveille avec 60 ans de plus et toujours le corps d'une adolescente. Alors qu'elle n'a pas changé, son monde et l'univers ont entièrement été bouleversés: d'un point de vue technologique, mais aussi d'un point de vue du développement, de l'écologie, des répartitions des inégalités.. Concernant son monde à elle : ses parents sont morts et elle se retrouve héritière de la fameuse société UniCorp. Elle est seule et sous le regard de tous, surtout d'un robot un peu particulier. Concernant l'univers de sombres maladies ont décimées la population mondiale, des hybride‎s ont vu le jours, de nouvelles planètes sont colonisées entre autres.

Rose, si douce et si docile doit faire face à tout ça ! Et comme souvent le plus dur est la reprise en mains de son quotidien et le retour à l'école... Heureusement, le gentil Bren l'accompagne dans son retour à la réalité. Il faut dire que c'est Bren qui l'a réveillée. Il faut aussi préciser, qu'il est le petit fils du presque dirigeant de UniCorp...

Rose est confrontée à plus de choses qu'elle ne l'a été jusqu'à maintenant et ça l'a fait grandir et murir d'un coup, elle qui ne s'est jamais plainte, elle qui n'avait pas vu les coup-bas reçu par le passé. Alors, quand elle comprend combien elle s'est fait abuser, combien la première partie de sa vie est triste, on enrage avec elle et on saisie sa peine !

Les personnages sont très attachant et les relations qu'ils ont les uns avec les autres sont intéressantes. J'étais sous le charme de sa relation avec Otto. D'ailleurs, j'ai adoré Otto, cet être modifié qui communique avec le touché m'a beaucoup touché.

L'univers que nous propose l'auteur est complètement crédible ! Les aéroglisseurs, les écrans, le nouveau carburant -NéoFusion- les colonies intersidérales... Il n'y a pas de faux raccord. Et la simplicité de son style, qui est assez fluide, nous amène sans aucun problème dans ce monde futuriste.

Verdict : Chouette moment de lecture ! Une intrigue recherchée et des rebondissements plein de suspens.
Par contre, je ne crois pas un seul instant que ce livre restera sans suite.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

4 commentaires

  1. Il me tente bien, ça me rappelle les contes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui ma tenté, mais finalement mis à part le réveil, il n'y a aucune ressemblance avec le conte...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Lecture ultra prenante et sympa ! L'univers est crédible du coup on entre dans la lecture :)

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.