3 décembre 2013

La cité des ténèbres, Tome 1 : La coupe mortelle de Cassandra Clare

Résumé : 
New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux… Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.

Première phrase : 
— Tu plaisantes ! dit le videur en croisant les bras sur son torse massif.

Dernière phrase :
Le fleuve s'éloignait au-dessous d'eux, mais, cette fois, elle garda les yeux ouverts pour ne pas en perdre une miette.

Les paragraphes : 
— Ceci n'est pas un être humain, petite fille. Ça ressemble à un être humain, ça parle comme un être humain, et peut-être même que ça saigne comme un être humain. Mais, en réalité, il s'agit d'un monstre..

La voyante lui jeta un regard assassin :
—Si tu étais moitié aussi drôle que tu le penses, mon garçon, tu serais encore deux fois plus drôle que tu ne l'es en réalité.

—Ces filles, là-bas, à l'autre bout du compartiment... Elles te regardent.
Jace répondit avec une complaisance tranquille :
— C'est normal, je suis beau à tomber par terre.
— Ce n'est pas la modestie qui t'étouffe !
—La modestie ? C'est un concept de laid. Les humbles régneront peut-être un jour sur le monde ; en attendant, il appartient aux vaniteux.

— Je ne vous crois pas ! Vous mentez ! Depuis le début, vous ne dites que des mensonges !
— Ah, fit-il, l'absolutisme moral de la jeunesse n'admet aucune concession.

Clary sentit les vibrations de la machine lui parcourir tout le corps.
—J'étais sûr à quatre-vingt-dix pour cent.
—Je vois...
Le garçon avait dû percevoir un changement dans la voix de Clary, car il se tourna vers elle. Elle lui assena alors une gifle qui manqua lui faire perdre l'équilibre. Surpris, il porta la main à sa joue :
—Pourquoi tu as fait ça ?
—Pour les dix pour cent qui restent, répondit-elle.

Moi j'en dis : 
Une fois de plus une lecture imprévue, poussée par ma curiosité. 
Tout a commencé avec les FanGirl de ma TweetList qui étaient hystériques avant, pendant et après la sortie du film. J'ai été intriguée, mais j'ai vite oublié.

Puis, j'ai lu un article dans la rubrique "Cette semaine" du blog de Arcaalea (rubriquuuue que j'adore et que j'attend à chaque fois avec impatience, comme un épisode de série tv) (je m'égare). Donc, dans cette rubrique, elle nous dit tout le bien qu'elle a pensé de l'adaptation cinématographique de premier tome de la série (elle saupoudre le tout de .gif terribles). Ma curiosité a été titillée pour de bon. 

J'en ai parlé à ma nièce de 12 ans, grande lectrice (de roman d'amour exclusivement, sinon elle ne prend pas la peine de lire l'ouvrage) et plus cinéphile que moi. Elle aussi est emballée, elle ne m'en dit que du bien et me propose de le regarder avec elle. Génial, j'adore passer du temps avec ma nièce qui me trouve vaguement bizarre et vaguement cool.

Résultat : ce fut un chouette moment. Bon ma nièce m'a spoilé toute l'intrigue. Mais, j'avoue que j'en redemandais encore : "Oh, tu penses qu'il est sincère" "Noooon, il va s'en sortir ?" "Elle est folle où quoi ?" "La paaaauvre, dis-moi ce qu'il va lui arriver ?" "Ooooh elle s'en sort ?" J'ai adoré l'entendre me raconter l'intrigue dans les moindres détails même si je dis que ça m'a agacé. A la fin du film, évidemment, on a eu un million de débats existentiels : qui est le plus beau, qui mérite quoi... etc. Et surtout, j'avais pleiiiins de questions. Du coup, je me tourne vers ma nièce pour avoir des réponses. L'ambiance s'est refroidie direct : Ma nièce ça ne l'a dérange pas de me spoiler l'intrigue, mais quand je lui pose une question sur la suite elle me regarde presque méprisante et me dit "Tatie, tu dois lire les livres.."

Elle m'a donc prêté la série.

Le premier tome m'a complètement séduite. Pourtant, l'aspect fantastique est imposant : On a des vampires, des loups-garous, des sorciers, des fées entre autres et bien sûr des chasseurs d'ombres. Lorsqu'on lit peu de fantastique à base de créatures mythiques, ça fait beaucoup d'un coup ! Le style de l'auteur, plein d'humour, nous fait passer le tout avec beaucoup de facilité, résultat on entre vite dans l'univers : Un peu au même rythme que Clary et avec les réserves de Simon tout de même.

L'intrigue est complexe et très dense, la synthétiser ne lui rendrait pas justice. Clary, une ados presque comme les autres, découvre un univers parallèle un soir en regardant dans la bonne direction... Pourtant, cet univers elle le côtoie depuis toujours, mais ses souvenirs ne sont pas du même avis. Son quotidien est bouleversé au moment où elle prend conscience de ce qui l'entour. A partir de là, elle va chercher des réponses et redécouvrir son entourage.
Et quel entourage ! Je les ai tous adorés à tour de rôle. Les dialogues, leurs complicités, leurs caractères : Tout est très juste.

Verdict : Ce premier tome est très dynamique, plein de suspens et de rebondissement. On découvre l'univers sans un moment de répit pour le savourer et pourtant on en redemande. C'est une prouesse de la part de l'auteur. Hâte de lire la suite.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

2 commentaires

  1. Je l'ai depuis un moment dans ma PAL. J'ai vu le film et j'avais trouvé assez sympathique. Faut vraiment que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoiii, après le film tu avais pas envie de résoudre quelques mystères ? Moi j'ai craqué pour ça, il fallait répondre à une question impérativement. Réponse que je n'ai pas trouvé dans le premier tome évidement...! Je sais pas encore si je vais lire la suite, les fan de la série sont pas très satisfait de la fin :/ Pas envie de m'engager dans une série qui me laissera un drôle de goûts une fois fini...

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.