9 janvier 2014

Dublin Street de Samantha Young

Résumé : 
Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, un quartier agréable d’Édimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Son frère en revanche… Beau comme un dieu mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclats son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s’installer en Écosse, la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique...

Première phrase : 
Je m'ennuyais.

Dernière phrase : 
— Ouais. Je suis prête.

Le paragraphe : 
Vous saviez que le temps s'arrêtait, dans la salle d'attente d'un hôpital ? Sans rire. Il s'arrête. Quand on regarde l'horloge, elle indique 12 h 01 ; une bonne heure plus tard, il n'est que 12 h 02.

Moi j'en dis :
L'avis de lecture de ce livre, fais suite à mon avis sur "Passion sous contrat". Pour comprendre mon contexte de lecture, il vous faut aller jeter un oeil à l'article correspond à mon impression de lecture.
Toutefois, voici une sorte de previously : Ce livre fait partie du lot de cadeau de Noël offert par mon amie dans l'idée de me déstabiliser. Ce livre fait donc partie du lot qui circule depuis les fêtes de mains en mains dans l'optique de dresser une étude hautement sociologique sur la façon de traiter les fantasmes dans la littérature pseudo romantique-érotique. Dans le cas de Dublin Street, on parle de la fille brisée par la vie qui soigne ses tendances d'auto-destructions et bien sûr elle est inconsciente de son potentiel glamour..

Ahahaha, autant vous dire que nos confrontations d'avis sont corsées, avec des échanges de citations et d'extraits qui deviendront certainement culte dans notre petit groupe de sociologue du dimanche. C'est jubilant!

Revenons à Dublin Street.

Le soir de la distribution de cadeaux, une fois le challenge d'échange d'impressions lancé, j'ai commencé par lire "Passion sous contrat" et mon amie "Dublin Street" en gros, mon amie m'a offert un livre qu'elle a ensuite embarqué pour le lire. Oh surprise, elle me l'a rapporté deux jours plus tard, toute emballée par sa lecture en me soutirant une promesse solennelle de n'en parler à personne, elle avait a-do-ré : "qui fut pris qui croyait prendre".

J'ai commencé "Dublin Street" avec le même fou-rire en arrière-plan en vue de ma transmission d'impressions, mais cette fois-ci j'avais aussi une note d'impatience. Mon amie, par son appréciation, avait titillé ma curiosité.

Et me voici lancée dès les premières pages dans l'histoire de Joss et du triste drame qui va la secouer pour le restant de ses jours. Un jour qu'on peut facilement considérer comme "le premier du reste de sa vie", parce qu'après plus rien ne sera plus jamais pareil, notamment dans sa relation avec les autres. Elle fait le choix de ne plus s'attacher aux gens, parce que finalement quand on ne s'attache pas, on ne perd jamais personne. Triste logique. Et voilà qu'un emménagement et une nouvelle coloc va bouleverser tous ses principes.

C'est un livre qu'on lit d'une traite, parce qu'on veut savoir ce qu'il va advenir de Joss, mais aussi de Braden, de Ellie, de James, de Rhian et d'Adam. J'ai été surprise par les personnages avec des personnalités bien tranchées. Ils sont crédibles et attachants.

L'histoire est bien construite, avec une intrigue intense entre les personnages principaux, mais les personnages secondaires ne sont pas reste. Les intrigues de chacun sont intéressantes et poignantes. L'auteur développe les histoires de façon à les rendre authentique. L'écriture est plus ou moins fluide, pleine d'humour avec des dialogues cassants. Un mélange très réussit.

Alors oui, Joss ressasse beaucoup, elle doute de tout, réfléchie sans cesse, elle s'angoisse d'un rien, mais tout ce justifie ! Je l'ai adoré elle et son attitude à vouloir toujours tout refouler ou pire fuir quand ça ne va pas. Puis peu à peu elle, de confrontations en confrontations elle quitte le déni, et ça nous fait plaisir, comme une amie qui va mieux.


Verdict : Une surprise et un plaisir de lecture !

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

4 commentaires

  1. Oh oui je vous conseille vraiment de lire ce livre ^^
    Une petite pépite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait l'unanimité ce petit livre ! Impatiente de lire la suite, même si savoir que l'intrigue allait tourner autour de Jo m'a un peu gâché le plaisir... On verra bien

      Supprimer
  2. Ohoh j'adore toutes ces petites lectures pour ce petit comité que vous faites, c'est génial =) Je note tout de même que les personnages sont assez développés et les conditions sont réalistes pour le moins, a voir donc =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une nouvelle lecture du comité arrive bientôt ;)
      Ouuuuuuuui Dublin Street est vraiment sympa, si tu as l'occasion n'hésite pas !

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.