19 février 2014

Adorable Sophy de Georgette Heyer

Résumé :
Lorsque la respectable famille Ombersley recueille Sophie, une cousine éloignée, elle ne s’attend pas à une telle révolution. Cette jeune femme espiègle bouleverse littéralement l'ordre établi.Indépendante, sûre d'elle, n’hésitant pas à monter à cheval comme un homme, Sophie ne correspond en rien à ce que le sombre et taciturne Charles d'Ombersley attend des femmes. D'ailleurs, ne devrait-il pas dompter l’impudente, avant que ses manières scandaleuses ne commencent à lui plaire un peu trop ?

Première phrase :
Le maître d’hôtel reconnut au premier coup d’œil le seul frère encore en vie de son honorable maîtresse. 

Dernière phrase : 
[*Supprimé, car risque de spoiler*] et se laissa entraîner.

Le paragraphe : 
Un secret qui vous est confié ne doit pas être trahi. C'est un dépôt sacré.

Moi j'en dis : 
Trouver une couverture sympa, acheter un livre et grincer des dents quasiment dès les premières lignes. C'est comme ça que ma relation avec "Adorable Sophie" a commencé, et malheureusement ça n'allait pas aller en s'arrangeant.

Sophie débarque dans la famille de ses cousins et elle se met en tête de régler tous leurs "problèmes". Je l'ai trouvée terriblement intrusive. Alors oui, elle est bourrée de bonnes intentions, mais ça n'excuse pas ses mensonges et ses manipulations.

Je suis faible, mais quand le personnage principal me tape sur les nerfs, le livre n'a plus aucune chance de me plaire.

"Adorable Sophie", c'est vraiment une comédie loufoque, qui nous fait rire au début et qu'on finit par zapper. Des rebondissements en veux-tu en voilà, des personnages hyper stéréotypés et une fin prévisible, bâclée et précipitée. J'ose même pas parlé de la romance... Les histoires des cousins tellement complices que amoureux, euh je préfère zapper le côté cousins.


Verdict : A chaque prise de parole, j'ai eu l'impression de l'entendre crier. Lecture terrible et perturbante. Lu très vite pour ne plus en entendre parler.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

4 commentaires

  1. Bon en voilà un que je ne vais pas lire :-). Tu es forte d'avoir réussi à le finir car moi il m'arrive de stopper ma lecture ou de la remettre à plus tard ou à jamais quand j'en peux plus lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai honte mais c'est ma maudite curiosité qui me pousse à finir les livres :/ Même si l'intrigue est prévisible, je veux savoir comment l'auteur met en scène le dénouvement....

      Supprimer
  2. Je suis comme toi, parfois même si le livre ne me plaît pas forcément je veux savoir la fin et avoir plus de matière pour ensuite expliquer pourquoi je n'ai pas aimé.
    J'avoue que les innombrables cris de l'héroïne m'ont limite donné mal à la tête. De plus vraiment le contexte historique est très très limite et j'ai eu l'impression que c'était un prétexte pour mettre en scène de jolies robes et de beaux décors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est terrible de finir des livres qui ne nous plaisent pas.. tu te forces à lire et forcément après tu te plombe l'envie de lire :/ Ca me met dans des colères terribles quand ça m'arrive..

      Cette Sophie nous aura donné les mêmes maux de tête !

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.