4 mars 2014

Jeanne la pucelle, tome 1 : entre les bêtes et les anges de Jean-François Cellier

Résumé : 
La véritable Jeanne d’Arc est cachée. Sous son armure. Dans ses hauts faits d’armes. Derrière un rideau de flammes. Certainement sous la somme assommante des récits qui lui ont succédé depuis 579 ans. Découvrez où est véritablement cachée Jeanne d’Arc. Elle est cachée dans son enfance. Jeanne d’Arc, cette immense figure de l’Histoire, est une petite fille de 6 ans... 

Première bulle : 
Eh bien, Thierrache, c'est un joli sac que tu as là !

Dernière bulle : 
Il a permis qu'on en viole de beaucoup moins jolies...

Les bulles :
- Tu m'as fait demander, Jeanne ?
- Je ne comprends pas... Normalement, il y a des méchants et des gentils. Et là, les "gentils" sont aussi méchants que les méchants !
- Dans ce monde, Jeanne, tout est mélangé : la méchanceté avec la gentillesse, le bon grain avec l’ivraie... La frontière entre le bien et le mal passe à travers nos coeurs...

Moi j'en dis : 
Jeanne d'arc est un personnage complexe, flou, presque légendaire. Il y a quelques jours un ami me disait "Nan mais c'est avéré, c'était un homme...". Nombreux partis politiques, groupes religieux l'ont ralliée à leurs causes, ils se l'ont appropriée. De temps en temps, en tirant sur le mythe au point de presque l'effiler... Oui, oui je pense au front national. Attention, loin de moi l'envie de parler politique !

Tout ça pour vous dire Jeanne d'arc, dans sa légende, m'a toujours fascinée. Bon de loin, je l'avoue je ne connais sa vie que dans les grandes lignes. Néanmoins, c'est quand même dans une tasse à son effigie que je prends mon thé tous les matins.

Cette bande-dessinée (et la suite qui arrive) m'a permis en quelques planches de combler mes lacunes sur l'identité de cette personnalité historique ! Pour ne rien gâcher, elle est vraiment magnifique. Il y a une progression dans l'enchaînement des illustrations qui est spectaculaire. L'auteur à une véritable maîtrise des plans, des zooms et de la perspective. Le passage entre l'épiphanie et l'accouchement, dans les premières planches, m'a bluffée. De façon générale, la construction des vignettes est pleine de réflexion et d'intelligence. Et la couleur, aïe, aïe, aïe, la couleur est vraiment réussie avec un jeu d'ombres et de lumières brillant.

Verdict : L'auteur nous transmet beaucoup d'émotions dans son dessin. Les yeux de ses personnages sont perçants ! Je suis sous le charme, oui, Jeanne m'a vraiment touchée et il me tarde de lire la suite.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez. 
Au plaisir.

2 commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout cette BD, mais là, tu m'as convaincue ! Je veux :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est toooooop ! Le dessin est hyper réfléchi, rien est laissé au hasard : magique !

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.