22 avril 2014

Anna et le french kiss de Stephanie Perkins

Résumé :
Fraîchement débarquée à Paris pour un an dans un prestigieux lycée, Anna, réservée et maladroite, ne connaît personne et se sent complètement perdue. Elle donnerait cher pour retourner chez elle et retrouver ses habitudes : sa maison, sa famille, ses amies, son job dans son cinéma préféré...
Tomber sous le charme d'Etienne, un garçon totalement craquant, n'y change rien. Celui-ci a déjà une petite amie et toutes les filles en pincent pour lui... Mais comment ne pas y croire quand même un peu lorsqu'on a la chance de découvrir une ville aussi belle et fascinante ?
Ne dit-on pas que Paris est la capitale de l'amour ?

Première phrase : 
Voici tout ce que je sais de la France : Amélie Poulain, le Moulin-rouge.

Dernière phrase : 
Et je me sens enfin à ma place.

Le paragraphe : 
— Anna, m’interrompt Josh. Si on m’avait donné un euro chaque fois que j’ai merdé, je pourrais m’offrir Mona Lisa à l’heure qu’il est. Ça va aller.

Althea en dit : 
Le genre n'est en aucun cas révolutionné, l'histoire assez basique avec une évolution et un happy ending convenus. Mais punaise, qu'est-ce qu'on la vit cette histoire ! Qu'est-ce qu'on s'attache à Anna ! Et surtout qu'est-ce qu'on fangirl sur St. Clair au fil des pages ! Lire la suite.

FadaOfBooks en dit : 
[...] une jolie histoire que je recommande aux amateurs de romance ! Lire la suite.

Moi j'en dis :
J'ai lu un avis ultra positif sur le blog de Althea, je me suis noté le titre avec dans l'idée de concrétiser mon achat rapidement. Mais voilà, une fois en librairie, le livre en mains, je n'arrive pas à craquer. C'est tellement rare, que ça mérite d'être souligné : Un livre fortement recommandé, mais je ne craque pas. 
Bon je suis moins fière de mes raisons, mais les voilà : la couverture hideuse et le titre cucul-la-praline ! J'ai passé mon tour, mais j'ai vite été rattrapée, par l'avis assez élogieux de Fada lors de son "C'est Lundi...".

Il est à peine passé par la Case-PAL, j'avais hâte de rencontrer St Claire, dont Althea nous parle dans sa chronique avec beaucoup de... Passion ! Et comme d'habitude, une fois commencé, je l'ai dévoré !

L'histoire n'est pas très originale : une ados américaine envoyée par ses parents (enfin, surtout son père) étudier à l'étranger, à savoir en France (à Paris) pour lui donner l'occasion de vivre une expérience hautement humaine et travailler ses langues étrangères. Sans se préoccuper des chamboulements sociales que cette expatriation à sur leur fille, Anna.

Anna va ainsi se retrouver dans un pensionnat américain à Paris pour sa dernière année de lycée.
Elle est dans un nouveau pays, une nouvelle ville, un nouvel établissement scolaire... et elle ne parle pas un mot de français. Évidemment son problème majeur c'est de se retrouver seule, loin de ses amis, pour l'année la plus importante de sa scolarité.
Ses craintes concernant son entourage sont de courtes durées, car elle est vite prise sous l'aile de sa voisine de dortoir : Mer. Qui va lui permettre de traîner avec ses amis : Etienne, Josh, Rash et Mer. Tour à tour, ils vont lui permettre de se sentir plus à l'aise dans son nouveau contexte. Guides, interprètes ou simplement confidents, ils vont vite devenir inséparable.

Ainsi, on va voir évoluer Anna dans son nouvel environnement, on la voit batailler avec ses doutes, ses questions, ses aspirations et ses incertitudes. L'auteur aborde avec finesse les problématiques des ados à travers le personnage d'Anna et ses ami(e)s. Les amitiés qui déçoivent, les familles qui ne sont pas à la hauteur, le choix des perspectives d'avenirs...
Alors, oui souvent j'ai eu envie de la secouer, mais c'est parce que je me suis attachée à ce bout de jeune fille. Elle pleure beaucoup, mais elle ne manque pas de caractère pour auteur. Elle est drôle, courageuse et fidèle. Elle doit faire face à ses envies et ses peurs. Elle veut faire les choses correctement sans blesser personne. Du coup, ses actions sont souvent cafouilleuses, elle bafouille beaucoup et rougit encore plus.

Euh, je ne vous parle pas de St Clair, impossible de le décrire sans lui faire perdre un peu de sa magie. Ouuuuuuuuuui, je suis sous le charme ! Il vous faudra le rencontrer pour en savoir plus ;)

Une histoire tout en simplicité. Le ton, le style et l'écriture échappes aux clichés et aux lourdeurs. Il y a un charme naturel dans l'histoire de Etienne et Anna. On peut facilement s'identifier aux personnages et se reconnaître dans les intrigues que l'auteur décrit, c'est là la force du roman.


Verdict : Chouette moment de lecture :)

Bonus : A travers les yeux de Anna, on redécouvre la ville de Paris. J'ai adoré échapper aux clichés selon lesquelles les Français ne sont pas accessibles, méchants, hautains et autres balivernes.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

6 commentaires

  1. Tu sais que je ne dois pas craquer ? Que je me suis lancée dans un challenge intenable, qui m'interdit d'acheter le moindre livre pendant cent jours (58, maintenant, fufufu) ? Et malgré ça, tu continues d'écrire des chroniques aussi tentantes que celle-ci ? Vilaine. Voilà tout.
    Mais sinon, tu me donnes diablement envie de le lire :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu étais consentante hahahahahaha ;) Force et courage, tu tiens la tirelire des 1€ par jours pour ton future panier d'achats ??
      Tu n'as pas vraiment le choix, tu dois rencontrer Etienne de toute façon ;)

      Supprimer
  2. ohh j'ai craqué hier, je l'ai acheté en même temps qu'une semaine avec lui ! comme toi j'ai hésité à cause la couverture vraiment cul-cul la praline puis je me suis rappelée de toutes les chroniques que j'avais lu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaaaaaaaaah c'est fou comme une couverture peut nous empêcher à concrétiser les achats ! Et pourtant on est toutes des malades de la PAL monstrueuse :/ J'espère qu'il te plaira :)

      Supprimer
  3. Alors là tu as mis le doigt pile sur ce qui me freine, le titre et la couverture ! J'ai peur de ne pas entrer dans l'histoire, même si Etienne est le prénom d'un garçon dont j'étais amoureuse en primaire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre et la couverture sont terribles... décidément je ne comprends pas les éditeurs et leur choix :/ Mais il faut dépasser ces éléments pour rencontrer les personnages ;)

      Depuis ma lecture, je cherche désespérément un Etienne dans mon entourage et rien... Riien ! Aucun ahaha

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.