28 mai 2014

La Confrérie de la dague noire de J.R. Ward - Avis Série #04

La rubrique qui concentre les avis des séries que j'ai dévorés d'une traite. 
Prenez garde, les spoiler accompagnent ce rendez-vous... Ne laissez pas vos yeux glisser vers le passage des tomes que vous n'avez pas lus ;)

La Confrérie de la dague noire

Une guerre fait rage à l’insu des humains.
Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Oui, des coeurs pour les trois tomes. 

La Confrérie m'a happée... Je suis toute chamboulée d'adorer à ce point ! Quand je finis un tome, j'ai l'impression de ne pas avoir le choix et de devoir lire (dévorer) la suite. Comme si ma PAL n'était pas composée de 330 romans...

Je répète un passage de mon premier article "L'histoire, le monde et les personnages sont au top. Des intrigues prenantes, des page-turner impossible à fermer avant l'aube (je ne vous raconte pas ma fatigue ces derniers jours au travail hahaha)."

Trois tomes après mon premier bilan d'avis série, j'ai trouvé mon vampire préféré (Fhurie, le loyal), mais ma shellane préférée n'a pas changé : Go Mary, suivi de près pas Doc Jane ;)


La Confrérie de la dague noire, tome 4 : L'amant révélé 

Résumé : Butch O'Neal, ex-flic à la criminelle, est le seul humain accepté dans ce cercle fermé. Bagarreur de nature, il n'a pas la vie facile. Mais Butch se donne corps et âme dans la traque des éradiqueurs, au point d'être enlevé et torturé pour avoir sauvé un vampire. Laissé pour mort, il est retrouvé par miracle et la Confrérie fait appel à Marissa, l'amour de sa vie, pour le ramener. L'amour de Marissa suffira-t-il à le sauver du mal profond qui gronde en lui ?

Moi j'en dis : 
Dans le tome précédent, Butch, l'humain, le flic, a rencontré la belle Marissa. La première shellane de Kholer. Elle est issue de l'aristocratie, fait partie de la glymera (noyau social de l'aristocratie, équivalant vaguement au beau monde de la Régence anglaise).

Il la croise et tombe sous son charme. Il va partager une soirée avec elle et sont sort est scellé : Il en est fou amoureux. Tellement amoureux que son comportement devient irrationnel... Ils se croyaient sur la même longueur d'ondes et puis chacun dans son coin va y réfléchir se remettre en question à base de "on ne ce mérite pas", pour finalement s'éviter. La fierté de Butch et l'innocence et le rang social de Marissa ne va pas les aider à dissiper les malentendus.

Heureusement les éradiqueurs vont secouer tout ça :) Pour ce faire, ils vont kidnapper le flic. Et làààààà, ça devient terrible, terrible. Tout le monde s'inquiète. Et nous encore plus, parce qu'il va devenir un appât. Oui, les éradiqueurs le libère avec un drôle de traceur, dans l'attente des frères qui forcément vont venir le récupérer. Bon, j'avoue, Butch ce n'était pas mon perso préféré, alors j'ai souhaité une seconde que les frères (Viszs) n'aillent pas le récupérer. Voilà, ma confession.

Et puis à partir du retour de Butch (pas taper, ceci n'est pas un spoile, le résumé annonce "il est retrouvé par miracle") il gagne en profondeur. Son personnage évolue, sa relation avec Marissa évolue... Il trouve sa vraie place, dans l'histoire ! Aaaah Butch, Butch, Butch... il s'est révélé plein de surprises. Son amitié avec les membres de la dague est vraiment surprenante. Ces interactions avec Viszs sont vibrante, ils m'ont fait rires et m'ont touchés. Une belle amitié.

Verdict : L'intrigue de la dague noire vient de prendre un tournant, une prophétie s'immisce à merveille dans l'histoire. Ce tome, c'est aussi les tiraillements de Viszs, la colère de John, l'émancipation de Marissa.


La confrérie de la Dague Noire, tome 5 : L'Amant délivré 

Résumé : Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion... jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine...

Moi j'en dis : 
Oh, oh, je peux vous dire que j'ai trépigné d'impatience quand j'ai compris que ce tome serait celui d'un de mes vampires préférés à savoir Viszs, le fabuleux. Il est déjà très présent dans le tome précédent en raison de la troublante amitié qui le lie avec Butch. J'adore l'intelligence avec laquelle il aborde leur amitié, pas de chichi, pas de cachotteries, ils se disent tout, même ce qui n'est pas facile à admettre. Pour deux colosses de virilité, j'ai été agréablement surprise.

Ce tome est celui des destinées et du libre abrite. Depuis quelques tomes, V. n'a plus de visions du future. On apprend enfin pourquoi et c'est judicieux ! Son destin va prendre un tournant décisif pour la suite de sa vie, s'il survit.. pour la suite de la confrérie, pour la suite de la société des vampires.
"Tu ne vois rien parce que tu te trouves à une croisée des chemins. Il n'est pas possible d'exercer son libre arbitre si l'on connaît le résultat final, par conséquent la partie de toi capable de voir l'avenir est automatiquement refoulée. Elle reviendra."
Evidemment cette responsabilité, cette pression le pousse à la faute et il se retrouve blessé. Flashforward pour pas spoiler le pourquoi du comment, mais il rencontre Jane et là, il fait le truc le plus stupide que j'ai eu l'occasion de lire, j'en ai ri. Son comportement est démesuré, mais tout va bien, ses frères sont là pour le soutenir. Jane, une jeune femme forte, intelligente et indépendante débarque donc dans son quotidien, a priori de façon temporaire, parce qu'il est sur le point d'accomplir sa destinée souvenez-vous. Pendant ce temps, Cormia attend son tour. Il va dont y avoir un choix et c'est terrible d'attendre. Terrible.

L'auteur nous fait patienter grâce au flashback sur le passé de V. Ainsi, on découvre d'où lui vient les tatouages, les dons et sa tristesse. On va lui découvrir un passé torturé différent de celui de Z, mais par bien des manières plus destructrice (si c'est possible de faire un poduim de l'horreur). Il est impitoyable et impossible de lui en vouloir.

Verdict : Que dire... La fin est soufflante : Je vais de surprises en surprises ! Des chamboulements, des rebondissements.. après 5 tomes, l'auteur continue à me surprendre. Viszs est sur mon podium des vampires préférés (pas loin derrière Fhurie). Ce tome c'est aussi l'amitié entre Blay, Vhif et John (que j'adoooore). C'est aussi les tourments de Fhurie (dont je suis amoureuse). C'est la grossesse de Bella. C'est les regrets de Vierge scribe. J'ai hâte de savoir quel rôle va jouer le docteur Manny dans la suite.


La confrérie de la dague noire, tome 6 : L'amant consacré

Résumé : Loyal à ses frères, Fhurie s'est sacrifié pour leur bien. En tant que Primâle des Élues, il doit engendrer les héritiers qui garantiront la survie de son espèce. L'Elue Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps. Elle veut son coeur pour elle seule. Mais Fhurie ne s'est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Or, quand la guerre atteint de nouveaux sommets dans l'horreur, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...

Moi j'en dis : 
Fhurie. Fhurie. Fhurie. J'en suis amoureuse. Sa loyauté à toutes épreuves, son sacrifice perpétuel, sa volonté d'être un héros pour les autres...
"Toute sa vie, il avait vécu pour les autres. Son jumeau. La Confrérie. L'espèce. Et cette histoire de Primâle sortait tout droit de la même ligne de conduite. Il avait passé sa vie à essayer d'être un héros et voilà que, non content de se sacrifier lui-même, il avait entraîné "
Suis en admiration face à son altruisme. Ce tome nous donne l'occasion de le découvrir lui et son sorcier. Son destin est intimement lié à celui de son jumeau Z, qu'on a déjà eu l'occasion de suivre dans le tome 3. Il semble être celui des deux à avoir eu le choix de sa vie, et pourtant il n'en est rien. Il m'a bouleversé dans ses tiraillements. Bon, je dois aussi dire que ce tome m'a donné envie de le secouer. Oh oui, il m'a soûlé avec ses choix, ses manquements, ses mensonges. Il veut plaire à tout le monde et fini par décevoir tout le monde. Bouh, bouh, bouh !

Verdict : Fhurie, j'en suis amoureuse. Ce tome c'est aussi le retour de ce que les frères avaient perdu. C'est les prémisse des activités de Vhengeance. C'est ce monstre de Fhléau qui ne lâche rien. C'est l'arrivée d'un nouveau personnage, et pas n'importe qui, un ange-déchus. C'est les liens entre Blay, Vhif et John qui se resert; c'est d'ailleurs leur entrée dans la guerre.


N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez. 
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.