11 juin 2014

La Sélection, Tome 3 : L'élue de Kiera Cass

Résumé :
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli.De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes.
Mais un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne.

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu'elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c'est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux.
America n'aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. A quelques jours du terme de la compétition, tandis que l'insurrection fait rage aux portes du Palais, l'heure du choix a sonné.
Car il ne doit en rester qu'une...

Première phrase :
Cette fois-ci, c'est quand nous sommes réunies dans la Salle des Banquets, où Silvia nous inflige une énième leçon sur le protocole, que des briques volent à travers une fenêtre. 

Dernière phrase :
Je suis prête à parier que ça va être mille fois mieux...

Le paragraphe : 
Je m’éloigne à toutes jambes. Pourquoi je perds encore mon temps avec lui ? Je continue à me torturer pour un garçon qui n’a aucune idée de ce que c’est, la fidélité. Qui pense que l’amour, c’est choisir une femme comme on choisit des légumes au supermarché. Notre histoire est faussée dès ledépart. Vouée à l’échec.

Moi j'en dis : 
Ah ce tome je l'ai attendu ! Il fait partie du peu de roman que j'ai pré-commandé ! #InstantCuriosité : Pour vous aussi, la pré-commande apaise un peu l'impatience de l'avoir au plus vite pour résoudre le mystère de l'intrigue ? Bon, cela dit, ça ne l'a pas empêché de trainer quelques jours dans ma PAL. Oui l'acheteuse compulsive à besoin d'avoir, ça n'entraîne pas une lecture immédiate (d'ailleurs ma PAL témoigne contre moi).

Une lecture attendue, mais une lecture qui m'a fait peur aussi... Aah l'appréhension des fins de séries. On espère une fin à la hauteur des tomes précédents qui nous ont tenus en haleine. Mais souvent, les fins sont fades par rapport à la montée en puissance de l'intrigue. L'une d'entre vous compare ce phénomène à un flan qui retombe, bouchons c'est toi ?! C'est une comparaison très juste de m'a plus grande peur. La votre aussi, n'est-ce pas ?

J'ai vraiment commencé ma lecture avec une touche d'anxiété. Anxiété balayée en deux paragraphes :) On replonge dans l'univers de la sélection sans mal et avec un réel plaisir. Bon comme d'habitude, au début du roman mes dents ont grincé. Le retour du principe de la TV-Réalité avec des femmes laissées en pâture à un homme ce n'est pas évident d'y adhérer. Au début de la série, il me fallait plusieurs pages pour passer l'indignation., mais pour ce tome 3, j'étais tellement dans la team d'Ame que s'il avait fallu écrire un sms, j'étais dans les Starting-Block.

Il faut dire que dans la brochette de fille, Ame, est vraiment un personnage à part. C'est une battante qui n'oublie pas d'où elle vient. Elle à des principes et des valeurs qui ne correspondent, certes, pas à la famille royale, mais en parfait accord avec la population entière. Elle est juste et honnête. Elle est loin de toutes les stratégies et c'est ce qui la rend attachante.
Je dois vous dire que j'étais complètement derrière elle, à la soutenir dans toutes ses décisions pour passer les dernières étapes de la sélection ! Oui, je n'ai secoué mon livre qu'une fois.

Maxon, lui, il m'a sérieusement donné des accès de violences ! Bouh. Il est indécis, fait à peine confiance, mais demande à Ame le tout pour le tout. Il répète les mêmes déclarations à chacune. Evidemment, les non-dits et les quiproquo associés aux ego et aux fiertés, ne font pas bon ménage. Résultat on a une partie de chat insoutenable ! J'aurai préféré une répartition du roman différente : 1/3 sur la fin de la sélection et les 2/3 restants sur le remaniement du pays.

A la compétition des coeurs s'ajoute une détérioration du contexte politique et des relations extérieures avec les rebelles. Des attaques, des négociations, des retournements de situations crédibles et imprévisibles. Depuis le début, je me pose beaucoup de questions sur la politique et les doléances des groupuscules et j'ai eu peur que l'auteur bâcle cet aspect dans la fin. Mais non, non, l'auteur insert des touches de manigances politiques et de la stratégie au détour d'un bal, c'est bien mené.


Verdict : Des surprises, des revirements de situations, des questions, des doutes, de l'incertitude... Un roman qui ne se repose pas, avec des intrigues qui s'enchevêtrent intelligemment.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

4 commentaires

  1. Bouchon des bois13 juin 2014 à 11:11

    Je suis bien contente que tu l'aies aimé ! C'est tout de même une sacrée trilogie :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En commençant je ne m'attendais pas à être happée !

      Supprimer
  2. Ce tome est une petit bombe à elle toute seule ! Je trouve qu'on rentre plus dans l'aspect politique et urgent de la situation, avec tout qui s'accélère, le suspens... Vraiment excellent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Touut à fait d'accord !
      Tu as lu la suite ??

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.