Le Théorème du Homard de Graeme Simsion

22 juillet 2014

Résumé :
Peut-on trouver une épouse sur mesure ? Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », Don met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d'éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences.
Et celles-ci sont nombreuses car pour Don, la femme idéale NE DOIT PAS :
1. Fumer et boire.
2. Être végétarienne et aimer la glace à l'abricot.
3. Se lever après 6 heures.
Mais elle DOIT :
1. Faire du sport.
2. Être ponctuelle.
3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.
S'il y a bien une personne qui ne remplit aucun des critères établis, c'est Rosie Jarman, étudiante le jour et barman la nuit, dont la vie aussi désordonnée que celle de Don est méthodiquement organisée. La jeune femme échoue sans le savoir au test lorsqu'elle est envoyée par erreur dans le bureau de Don mais celui-ci accepte malgré tout de ...

Première phrase :
J'ai peut-être la solution au Problème Épouse.

Dernière phrase :
Incroyable.

Le paragraphe : 
Je n’avais pas de nombreuses relations en dehors de l’université et j’avais forgé l’essentiel de mes hypothèses sur le reste du monde en allant au cinéma ou en regardant la télévision quand j’étais petit. J’étais bien obligé d’admettre que les personnages de Perdus dans l’espace et de Star Trek n’étaient pas représentatifs de l’espèce humaine en général.

Melwasul du blog Lune & Plume en dit : Ce livre vous fera sourire, rire (il y a vraiment quelques scènes à glousser telle une pintade !), il vous touchera en plein cœur. L’écriture de Graeme Simsion est vraiment délicieuse. Il vous entraînera au fil des pages sans que vous voyiez le temps passer. Il nous offre de très beaux personnages tout en finesses, qui sonnent parfaitement juste avec leurs qualités et leurs défauts. Il nous offre ici une romance originale. Lire la suite.

Moi j'en dis :
Une grosse lecture commune avec les copines : Mlle_Uranie, MelwasulCharlotte, Ialys et @EleaRuie. Nous ne l'avons pas toutes lu en même temps, mais l'intention était là. Néanmoins, on se rejoint toute pour dire qu'on à adoré, si je ne me trompe pas, chacune de nous parle même de coup de coeur ! Oui, oui..

J'ai commencé le roman et en quelques pages je suis tombée complètement sous le charme du héros : Don, aka le Professeur Tillman ! Il m'a fait penser à Sheldon de la série The Big Bang Théorie.. Sheldon étant l'amour de ma vie virtuelle, la comparaison est plus que positive :)
Les deux partages le même discours scientifique pour les choses quotidiennes de la vie et les "phénomènes sociaux". Il transforme des actions qui nous semble complètement spontanées en équations mathématiques complexes : par exemple le "rituel d'amitié" ou la "recherche d'un compagnon de vie". Ils ne sont pas adaptés socialement et c'est sans aucun doute pour cela qu'ils sont attachant. Oui, on peut même dire qu'ils sont proches de l'autisme. D'ailleurs, l'auteur fait un charmant clin d'oeil au syndrome d'asperger, un rappel intelligent et percutant. Une belle leçon à tous les détracteurs qu'ils font semblant d'être tolérant...

Pour en revenir au roman, il est bourré d'humour, grâce à une parfaite combinaison entre les personnages, l'histoire et l'intrigue.

Don est arrivé à un âge où selon lui le mariage est devenu un objectif ! Il part donc à la recherche de sa compagne de vie. N'étant pas à l'aise dans l'approche séductrice et charmeuse au quotidien et des rendez-vous aléatoires, il décide de faire de sa recherche une expérience scientifique avec un questionnaire en support. Ainsi, avec cet outil il sera en mesure de tester les prétendantes sur des questions qui paraissent à Don non négociable.

Ce questionnaire va également lui permettre de ne pas perdre son temps. La dame fume ? Next. La dame est végétarienne ? Next. La dame n'est pas sportive ? Next... La dame passe une épreuve plutôt qu'un premier rendez-vous, qu'on se le dise ! Et c'est drôle, tellement drôle de le voir se débattre avec ses questions ! Sa priorité est de savoir laquelle poser en premier pour éliminer les candidates sans perdre trop de temps. Parce que Don à une gestion du temps draconienne. Il est impensable pour lui d'être en retard, son emploi du temps est réglé comme du papier à musique. Ce sont donc ses aventures, avec ses prétendantes, que nous allons suivre.

Les personnages principaux sont hauts en couleur : Il y a tout d'abord le fabuleux Professeur Tillman, évidemment. Don, Don, Don ! Handicapé sociale à mon image, impossible de ne pas tomber sous son charme, il est devenu mon héros (pas très loin derrière Shel). Il est méthodique dans son comportement et paradoxalement complètement spontanée et imprévisible dans son discours. Il parle sans réfléchir, un peu comme Ziggy dans Beautiful Player, il n'a aucun filtre. Mise à part celui de l'honnêteté. Il se sait différent des autres, il fait d'ailleurs face aux moqueries avec intelligence en les affrontant.

Son couple d'ami : Gloria et Gene avec leur relation ouverte un peu particulière. Et la fabuleuse Rosie. Rosie, qui sort complètement des sentiers battus. Elle est originale, attachante, douce et intelligente. Elle est aussi à la recherche d'une personne du sexe opposé pour compléter un manque dans sa vie. Sans s'y attendre, Don va lui donner un précieux coup de mains dans sa quête.

Les secondaires, ou ceux qui ne font que passer dans l'intrigue ne sont pas en reste : chacune des prétendantes de Don vaut le détour ! Elles m'ont fait rires, la plus surprenant reste pour moi la danseuse professionnelle ! Ah, la scène du Bal, quand j'y repense, j'ai le même fou-rires qu'à ma lecture...

Le projet épouse va complètement bouleverser le quotidien de chaque personnage. Pour le meilleur et pour le pire.


Verdict : C'est un chouette roman sur l'acceptation de soi, sur la différence et sur la tolérance. 

Bonus : Coup de coeur !

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.