2 septembre 2014

Les chevaliers des Highlands, Tome 1 : Le Chef de Monica McCarty

Résumé :
Comte de Carrick et seigneur d’Annandale, Robert Bruce revendique le trône d’Écosse. Or pour vaincre les Anglais, ce n’est pas de chevaliers dont il a besoin. Il lui faut des mercenaires d’élite, des Highlanders. Et à leur tête, le meilleur de tous : Tormod MacLeod, une force de la nature. Mais Tor, dévoué à son clan, refuse de s’impliquer dans cette guerre. Comment le convaincre ? En le piégeant. C’est ainsi que Christina Fraser se glisse une nuit dans son lit. Au matin, Tor est sommé de l’épouser. Par le jeu des alliances, le voilà contraint d’embrasser une cause qui n’est pas la sienne. Et c’est fou de rage qu’il accueille sa jeune épouse en son fief de Dunvegan...

Première phrase : 
Après neuf ans d'une guerre sanglante, l'Ecosse est tombée entre les mains des Anglais.

Dernière phrase : 
L'opération « Lion rampant » venait de commencer.

Le paragraphe : 
Parfois l'acte le plus courageux c'est de survivre.

Moi j'en dis :
Comme souvent dans les histoires de highlanders, il y a deux intrigues qui s'imbriquent : une romance et un renversement politique. Dans le chef, les deux intrigues sont sympas. Aucune ne prend le pas sur l'autre, elles s'équilibrent à merveille entre rebondissements et retournement de situations.

Dans ce roman, le contexte politique est important pour comprendre les motivations de chacun et les intrigues qui se mettent en place très rapidement. En quelques mots, Robert Bruce, le Comte de Carrick et seigneur d'Annandale, revendique le trône d'Ecosse. Trône sur lequel est actuellement assis Édouard, le roi d'Angleterre qui a osé annexer l'Ecosse.

Pour récupérer le trône qui aurait dû lui revenir légitimement, Robert veux composer une élite des meilleurs mercenaires que compte les Highlands. Pour les guider, il fait appel à Tormod MacLeod. C'est un bon choix, dommage que Tor ne soit pas intéressé.
Lui et son clan reviennent de loin, il ne partage pas le patriotisme des autres chefs de clan, il est pour lui impensable de se lancer dans une guerre qui n'est pas la sienne. D'autant plus qu'il doit gérer une crise avec les frasques de son frère, c'est d'ailleurs pour cela qu'il accepte la rencontre proposée par Bruce. Son trépident frère jumeau à une nouvelle fiancée. Il l'a vu, l'a voulu, l'a kidnappée puis épousée. Cela entraîne forcément des tensions entre les clans, et une potentielle entrée en guerre.

Difficile de trouver un accord quand chacun à des priorités différentes. Quand personne n'y trouve son compte, quoi de mieux de bousculer le destin ? La manigance visera Tor avec pour objectif de l'associer à la cause de l'Ecosse de force par le mariage. Le terrible et patriotique Fraser poussera sa fille Christina à se glisser une nuit dans son lit pour les prendre en flagrant délit d'inconvenance et ainsi pousser le chef au mariage.

Déception de tous les côtés quand le stratagème ne prend pas. Tout le monde avait à y gagner pourtant : Christina, la liberté ; Tor, une femme et un apaisement des conflits causés par son frère ; son père, une alliance et Bruce, un meneur.

J'ai adoré Tina et toutes ses questions. Elle ne se contente pas de sa situation, elle tente des améliorations. Elle donne le meilleur d'elle-même, prend des initiatives. Elle est intelligente et courageuse. Elle doute beaucoup, mais on est loin des doutes habituelles : jalousie et manque de confiance en soi. Elle essaye et elle est d'une patience sans limite. C'est vraiment ce que je retiens de ce personnage, elle passe son temps à essayer. Malgré les réprimandes qu'elle se prend, les douches froides et les reproches. J'ai adoré la suivre elle et son visage qui ne cache aucune émotion.

Face à elle, Tor le magnifique. Glacial, solitaire et distant, il m'a fait tourner en bourrique. Il n'a pas l'habitude de partager son quotidien. Il prend son rôle de chef de clan très à coeur. Le bien de son clan passe avant tout, et surtout avant ses propres besoins. Il était impassible, mais ça c'était avant de rencontrer Tina. Elle le pousse à bout, il passe son temps à avoir peur pour elle, résultat il passe son temps à lui crier dessus.. Enfin ça c'est quand il daigne lui parler. Il faut dire qu'il a de nombreuses responsabilités et qu'il essaye de la protéger des dangers qui gravitent autour. Mais comment protéger quelqu'un qui n'a pas conscience du danger ?

Verdict : Pas de temps morts, des actions, des rebondissements, des surprises... Pas le temps de s'ennuyer. Les personnages sont tellement imprévisibles qu'aucune de mes hypothèses pour la suite des événements ne ce sont avérées.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

6 commentaires

  1. j'adore cette série, je saute sur chaque nouveau tome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouuuuuuuuuuuuui, c'est d'ailleurs chez toi que j'ai pris l'envie de lire cette série hahaha !

      Supprimer
  2. Oh tiens tu aiguise ma curiosité... oui bon j'avoue le coup de la romance et des Highlanders c'était obligé =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha les Highlanders ! J'adore quand y a de la stratégie de clan moi, alors là je suis au paroxysme du bonheur avec cette série :)

      Supprimer
  3. Je. Veux.
    Vile tentatrice que tu es ! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahahaah, en plus maintenant tu ne peux plus craquer à l'achat ! #RiresDiaboliques

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.