30 novembre 2014

Ma semaine sur la toile (et ailleurs) #04



La rubrique du partage.
(librement inspirée du blog mode Et Pourquoi Pas Coline)

Sur internet, sur les réseaux sociaux ou IRL, je tombe sur un million d'articles, de vidéos ou d'images intéressantes : certains sont des petites (ou des grandes) découvertes. Certains entraînent des coups de coeur (ou des coups de gueule). Certains me font sourire, d'autres rire et quelques-uns me lance dans des fou-rires interminable. 

Retrouvez-ici tout ce qui a titillé mon intérêt dans la semaine (autour de la thématique du livre, mais pas seulement). 

*
x Leçon de la semaine

  • Black Friday, les promo de la semaine.

En début de semaine, j'ai vu passer une image sur Twitter qui clamait que les fameuses promos venues tout droit des USA et leur nom "Black Friday" avait un rapport direct avec le commerce d'esclave.

J'ai pris l'information pour argent comptant, et vraiment ça m'a mise dans une colère sans commune mesure. J'étais indignée qu'une pratique commerciale du 21eme siècle puisse porter un nom directement sortie de ce pan de l'histoire. Il va sans dire que j'ai boycotté tous les commerces qui en faisaient étalage (à chaque fois un peu plus en colère).

Finalement, copain qui me voit m'énerver dans mon coin, me demande si j'ai fait des recherches sur la question. Quoi ? Ben non. Donc je me lance dans de petites recherches (rien de foufou, des mots-clés balancés sur google). Résultat ? Je ne trouve rien, enfin rien qui n'émane de sources légitimes. Alors là, je ne vous raconte pas, je suis partie dans un délire de persécution paranoïaque "Copain, on nous cache des choses". Je me lance dans la recherche avec les mots clés en anglais (finalement les Black Friday, en France c'est tout neuf encore).

Et là, boom > Il s'agit d'une rumeur d'internet (comme la vache russe tombée du ciel qui coule un chalutier japonais) et elle n'est pas du tout avérée.

Aucun lien entre le commerce d'esclaves.

Je me suis fâchée et mise de mauvaise humeur pour rien. C'est quand même débile de se fâcher pour rien.. Internet c'est bien, mais c'est encore mieux si tu fais preuve de sens critique en l'utilisant !
  • Bonus : Trois choses à savoir avant de sortir sa carte bancaire, c'est ici

x Prix littéraire : devenez juré ! 
  • Le Roman des étudiants 2014

Le jury est composé d’étudiants de 18 à 30 ans, qui aiment lire, critiquer et partager autour d’un livre. Pour devenir membre du jury, les étudiants doivent envoyer la critique du dernier roman qu’ils ont lu, par écrit (1 500 signes) ou par vidéo (1 minute) avant le 9 janvier 2015 à communication@telerama.fr. Les candidatures vidéo retenues seront publiées sur la chaîne Youtube du Roman des étudiants. Les candidats seront sélectionnés par France Culture et Télérama. Plus d'infos, ici.


x Rentrée Littéraire
  • Le palmarès des 20 meilleurs livres de l'année selon la rédaction de Lire : 

La rédaction de Lire a révélé ses 20 meilleurs livres de l'année 2014. Cette année, elle a choisi comme meilleur roman Le Royaume d'Emmanuel Carrère. Plus d'infos, ici.


x Alternative 
  • Alternativeto : Une base de données pour trouver des logiciels alternatifs gratuit
Ce site contient plus d’informations sur des milliers de logiciels et vous aidera à l’aide d’un système de classement de savoir quel est le logiciel le plus adapté à vos besoins, il vous fournit aussi le lien de téléchargement du programmeur et la version actuelle du programme. Plus d'infos, ici.


x Campagne 
  • Votre regard devient une arme, à partir du 3 décembre 

Le 3 décembre 2014, Amnesty International France lance 10 jours pour signer, événement de mobilisation militante. Chaque année autour du 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme, Amnesty International invite les citoyens du monde entier à agir en faveur de personnes en danger. 
« Des États-Unis au Viet Nâm en passant par la Norvège, la Syrie et l’Égypte, les 12 situations mises en avant montrent l’importance d’une prise de conscience et d’une mobilisation internationale pour que cessent de telles injustices et souffrances inutiles. Ce changement est possible, c’est la mission d’Amnesty et l’objectif de notre événement 10 jours pour signer » déclare Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France
La campagne vise à sensibiliser le public sur 12 situations emblématiques de personnes menacées ou privées de leurs droits (victimes de torture, de discrimination, d’exactions commises par des multinationales, etc.). Chacun est appelé à passer à l’action en signant les pétitions sur le site dédié www.10jourspoursigner.org.

« Votre regard est une arme »

Pour l’édition 2014, Amnesty International est accompagnée par l’agence BETC qui a développé le concept « Votre regard est une arme ». Il invite à participer à une mosaïque de regards de citoyens qui ne ferment pas les yeux sur les violations des droits humains et ceux qui les commettent.

Des vies changées par la mobilisation internationale

En faisant pression sur les auteurs de violations des droits humains, les millions de signatures récoltées par Amnesty International permettent d’améliorer concrètement le sort des personnes soutenues : libérations, condamnations de responsables de violations de droits humains, améliorations des conditions de détention. En 2013 dans le monde, 2,3 millions d’actions ont été réalisées : pétitions, courriers aux autorités, messages de soutien, etc.

Les militants de 80 pays participent. En France, Amnesty International se mobilise dans plus de 200 villes (Evreux, Metz, Nice, Paris, Strasbourg, Toulouse, Tours, Villetaneuse…). A Paris, le 10 décembre, la Gaîté lyrique sera aux couleurs d’Amnesty International. Plus d'infos, ici.


x Blogo : 
  • Coup de coeur
  • Le nom du vent de Patrick Rothfuss (Chronique du tueur de Roi, première journée) chez Bouchons des bois.

  • Nouveau rendez-vous : 

Le Mercredi des petits, chez Bouchon des Bois ! Ca va être sympa pour se faire une culture de littérature jeunesse. Plus d'infos, ici.

  • Tags sympathique
Un livre, un lieu > Le principe ? Se souvenir de dix livres et des lieux où ils ont été lus. Chez Livresse des mots.

Creatures of the Night : Le Principe ? Citer des livres comportant certaines créatures (zombies, vampires etc) que nous souhaitons lire à l'avenir, qu'ils soient dans notre PAL ou WL. Vu chez copine Atlhea.

Au plaisir.

2 commentaires

  1. Coucou ma belle <3 Alors pour le Black Friday j'ai commencé à lire ton article en étant outrée et en comprenant totalement ta réaction et là je n'ai pu me retenir de rire avec le ''on nous cache des choses'' ^^ Comme tu le dis, internet on y trouve de tout, mais parfois du n'importe quoi !
    Ah je suis heureuse que tu parles du Roman des étudiants, j'y ai participé l'an dernier et même si je regrette que certaines petites villes n'est pas les événements de Paris, c'est une belle expérience quand même, je retente cette année =)
    Tout le monde parle du Royaume, je ne sais pas si je vais le tenter, en roman français j'aurais aimé que En finir avec Eddy Bellegueule soit récompensé, un titre qui m'a remuée les tripes cette année !
    Merci de faire passer la campagne d'Amnesty international, c'est important...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'assure, comme je ne trouvais rien, j'étais à deux doigts de la crise de panique : On nous cache des choses, c'est terrible, quand ça m'arrive :/
      Je crois que le prix des étudiants, c'est dans plusieurs grandes villes... mais n'étant plus dans ce statut, je suis malgré moi obligée de passer mon tour. J'espère que tu sera à nouveau sélectionné cette année #DoigtsCroisés!
      Je pense lire royaume pendant mes vacances, et pourquoi pas En finir avec Eddy Bellegueule !
      Toutes les campagnes de Amnesty sont importante même si celle des 10 jours à plus de visibilité... Bon si les gens sont sensibilité sur celui-ci tant mieux !

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.