2 mai 2015

Mémé de Philippe Torreton


Résumé : « Mémé, c’est ma mémé, même si ça ne se dit plus. Mémé me manque. Ses silences, ses mots simples au Scrabble, sa maison enfouie sous les pommiers et son buffet d’avant-guerre. Ce texte est subjectif, partial, amoureux, ce n’est pas une enquête, ce n’est pas une biographie, c’est ce que j’ai vu, compris ou pas, ce que j’ai perdu et voulu retenir, une dernière fois. Mémé, c’est mon regard de gamin qui ne veut pas passer à autre chose. »

Avis : Après deux essais : l'un sur son métier "Comme si c'était moi" et l'autre sur le théâtre "Petit lexique amoureux du théâtre" et avant sa correspondance avec le président dans "Cher François - Lettres ouvertes à toi, Président", Torreton a écrit un livre sur sa grand-mère.


A mi-chemin entre le récit de vie et la biographie, c'est surtout un hommage sur la scène publique. C'est un roman plein de tendresse et de nostalgie. C'est touchant.

Ça l'est sans doute encore plus quand on y reconnait sa mamie. La mienne n'était pas normande, du coup, je suis peut-être passée à côté de beaucoup d'émotions.

La rubrique des avis de lectures éclaires !

1 commentaire

  1. Tiens je serai passé à côté mais en lisant le résumé il me tente bien, ce regard d'adulte sur une grand mère que l'on voit avec des yeux d'enfant

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.