20 août 2015

Des mensonges dans nos têtes de Robin Talley

Résumé :
Les filles sont faites pour se marier… Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… Linda ne doit pas aimer Sarah. Rien que des mensonges ?

1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent — parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté.

C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer — parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours…

Première phrase : 
Les blancs nous attendent.

Dernière phrase : 
C'est toi qui sais vraiment.

Le paragraphe : 
Je vais te donner un bon conseil : quand tu es triste et que tu ne peux rien faire pour arranger la situation, mieux faut s'occuper à quelque chose de bien que ne rien faire et ruminer.

Moi j'en dis : 

Coup de Coeur intersidéral !

J'ai vécu la lecture de ce roman comme une claque pas méritée. Je suis restée hébétée tout au long de ma lecture et je suis passée par mille émotions : De la peine à la colère jusqu'au désespoir. Parce que oui plus d'une fois, j'ai perdu espoir de voir une amélioration de la condition de nos héros.. Et pourtant je connais la fin de l'Histoire.
L'Histoire avec un H majuscule, celle de la lutte pour les droits civiques et la déségrégation dans les états du sud des Etats-Unis !

J'ai déjà eu l'occasion de lire des titres sur le sujet, mais à chaque fois, il était questions des leaders d'opinion : Rosa Parks, Stokely Carmichael, Martin Luther King et Malcolm X entre autres. C'est la première fois que je lis un titre avec des personnes lambda... Enfin lambda, entendons nous, ces activistes anonymes sont la base du mouvement ! Ils l'ont porté dans la douleur, ils n'ont pas baissé les bras, ils se sont sacrifiés pour que les générations suivantes puissent vivre libres.. Ils ont vécu la colère et la haine des ségrégationnistes au quotidien.

Dans ce roman il est question de quotidien, de moment de vie. Il est question de ce qui est normal et ce qui ne l'est pas ; de ce qui est juste et injuste ; bien et mal. Il est question de ce qu'on est prêt à laisser faire pour se préserver du jugement des autres et de ce qu'on ne peut tolérer ! 

Ce roman est une leçon de vie pour tous, une leçon de courage et d'humilité ! Il est porté par une très belle écriture : simple et percutante.

Sarah et Linda, les héroïnes, sont tour à tour des leaders d'opinions à leurs échelles, elles ne prônent pas la même chose et leur temps de paroles est identique pour permettre à chaque lecteur de faire la part des choses.

Autant vous dire que les prises de paroles de Sarah m'ont profondément peinée, avec elle j'ai découvert que la transition entre la ségrégation et les états de droits s'est faite à coup d'injustices, d'ignominies, de coups bas et d'actes gratuits. Je ne suis pas naïve, j'ai lu des titres où il est questions de kkk... Sans pouvoir l'expliquer "Des mensonges dans nos têtes" à eu plus d'impacts sur moi. Peut-être parce qu'il s'agit d'adolescents, parce qu'il s'agit de vie quotidienne ? 

Face à elle : Linda ! Ô que je l'ai détestée.
J'ai déjà eu l'occasion de le dire sur le blog : Je ne supporte aucune lecture avec un narrateur aux idées racistes et je supporte encore moins de suivre un personnage raciste dans une histoire. Suivre leurs discours sans fondement auxquels ils croient dur comme fer ? Ca me retourne complètement !
Plus d'une fois, j'ai eu envie de la raisonner, la secouer, la taper et plus finalement lui demander se taire. Elle m'a mise dans des colères terribles. Elle pense avoir raison, elle pense plaider pour la bonne cause... sans jamais se rendre compte du mal et de la peine qu'elle entraîne. 

Le racisme est encore plus terrible de la part de ceux qui sont influents, parce que leurs voix les engages et persuade tous ceux qui les écoutent. Cet effet boule de neige est terriblement bien montré dans ce roman.

Verdict : Ce titre raisonne tristement dans l'actualité. Celle du mouvement #BlackLivesMatter et celle du mariage pour tous. Deux combats pour l'égalité des droits prônés par les différentes constitutions et surtout par les droits de l'homme, et pourtant ce sont des combats qui sont loin d'être ordinaire.

Bonus : Le choix des noms de chapitre est infiniment intelligent !


N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez. 
Au plaisir.

5 commentaires

  1. Déjà qu'il me faisait très envie, avec ton coup de coeur et ton avis, je ne peux que le rajoute à ma WL ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a bouleversé, et c'est sûre, il va te surprendre et te faire chavirer !

      Supprimer
    2. Ouh....tu m'intrigue....bon peut être pas tout de suite tout de suite vu mon petit moral du moment mais je prend note en tout cas^^

      Supprimer
  2. C'est une sujet qui me tente beaucoup. Je pensais le découvrir avec La couleur des sentiments mais je note aussi ce titre. Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il s'agit de la même période, du même sujet, mais traiter sous un angle complètement différent ! Je repousse toujours ma lecture de La couleur des sentiments, maaaais bientôt, bientôt, je le sortirais de ma PAL :)

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.