27 août 2015

Pas pour toi de Anne Rossi

Résumé : 
Impossibles mais tellement tentantes. Ariane est tombée amoureuse du seul homme qu’elle ne pourra jamais avoir. Il est prof, elle est étudiante. Il est beau, elle se trouve fade. Il est charismatique, elle est la surdouée qui s’efface devant les autres. Il est marié, elle n’a jamais eu de copain. Elle sait qu’elle ne devrait pas céder à ses sentiments, mais c’est plus fort qu’elle : dès qu’elle le voit, elle s’embrase et devient une autre. Une autre faite de désirs et de pulsions, d’espoir et de passion. Alors, pour contenir le flot de ses pensées, elle se confie à son journal intime. Mais les pages parviendront-elles à endiguer cet amour interdit ?

Première phrase :
Blanc.

Dernière phrase :
Ariane

Moi j'en dis :
En commençant ce roman, vraiment, croyez-moi, je partais avec toutes les bonnes intentions du monde : je me suis dit, tiens la forme est assez originale et les personnages semblent sympathiques. Oui, l'histoire est racontée sous la forme d'un journal intime. Ce qui implique qu'on a uniquement le point de vue du personnage qui écrit. En l'occurrence, Ariane, une ados surdouée de 16 ans, qui vient d'avoir son bac et qui s'apprête à aller à la fac.

Le roman démarre sur la cérémonie de mariage de la soeur d'Ariane, Cassandra. Ariane s'ennuie profondément : elle est en pleine cérémonie et cela ne l'empêche pas d'écrire dans son journal pour nous raconter ce qui se passe autour d'elle.
Elle en profite pour nous dire qu'avant la cérémonie, elle n'avait jamais rencontré son beau-frère Alexandre, qu'elle déteste sa soeur et que pourtant elle part vivre chez elle le temps de ses études à Paris.

La cohabitation des deux soeurs va très mouvementée. Leurs clashs sont souvent atténués par Alexandre, qui fait office de médiateur entre elles. Il faut dire que ça se passe bien avec Alexandre, ils ont de nombreuses choses en commun : la littérature, les échecs, la natation.. . Ca se passe tellement bien avec lui qu'elle se demande ce qu'il fait avec sa soeur ! Ils vont passer beaucoup de temps ensemble et petit à petit, le trio devient malsain. Avec du recul, c'est l'impression qu'il me laisse.

Jusqu'à la page 100.. tout allait bien ! Après Ariane devient collante, agaçante, capricieuse, arrogante, égocentrique.. elle est presque dans le harcèlement. A force de suivre uniquement la voix d'Ariane, elle a fini par m'agacer. Elle radote, se répète, se plaint beaucoup, ne prend jamais d'initiative et ne va pas de l'avant.

Spoiler : Alors, j'ai déjà eu l'occasion de le dire : les relations avec une différence d'âge trop importante, les relations avec un aspect "hiérarchique" Prof/ étudiant, Boss/ employé... me font grincer des dents. Et plus que tout : Quand l'ex reste dans la famille : je ne supporte pas (seul Madame Higgins fait ça bien). J'ai retrouvé en Ariane et Alexandre les mêmes travers que ceux que j'avais trouvé au couple de Hardin/ Tessa.

Verdict : J'ai fini le roman de force, en râlant, en pestant. Ma lecture a été éprouvante. Oui, définitivement, je n'ai pas passé un chouette moment de lecture. Et je ne recommande pas spécialement ce roman. C'est vraiment dommage parce qu'au premier abord la forme originale de l'écriture par le biais du journal intime m'avais motivée à le lire et le découvrir.

Bonus : Je ne comprend toujours pas le choix de l'auteur pour ce personnage si jeune, si surdouée. C'est inutile au possible. Pareil pour son engagement politique.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez. 
Au plaisir.

2 commentaires

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.