17 octobre 2015

April & June de Coline Green


Résumé : Se confronter au monde moderne : tel était l’objectif de leur voyage, la raison de leur départ de leur village amish. Et de l’avis de June, le séjour qu’elle vient de passer à Boston avec April, sa meilleure amie, a rempli sa mission. Elle en a assez vu et n’a qu’une hâte : retrouver sa famille et le cocon protecteur de Sugarcreek. Mais April, elle, en veut plus : voilà qu’elle souhaite désormais pousser l’exploration jusqu’en France. June ne peut laisser son amie partir seule ; April est si rebelle et impétueuse ! Elle risque de s’attirer des ennuis si quelqu’un ne veille pas sur elle. Alors, direction Paris. Après tout, peut-être que la « ville de l’amour » saura réconcilier June avec ce monde étrange…

Avis : En voilà une romance tout à fait originale ! Deux meilleures amies tout droit sortie de leur communauté Amish de Sugarcreek à l'occasion de leur Rumspringa. Une période qui leur permet d'expérimenter un autre mode de vie que celui dont elles sont habituées. Une fois qu'ils ont goûté au monde moderne, soit ils quittent la communauté, soit ils y retournent. Cela permet aux membres de la communauté de faire un choix individuelle. J'ai trouvé ça très juste.

Les deux amies vont pousser leur Rumspringa très loin, après Boston, c'est à Paris qu'elles s'installent le temps de découvrir un peu plus de "la vie des autres". Cette aventure est surtout poussée par April, elle à une soif insatiable de liberté. June est son chaperon, celle qui aurait préféré rejoindre rapidement la communauté, mais qui est chargé de veiller sur cette presque soeur qui n'en fait qu'à sa tête.

Ainsi, elles vont évoluer dans un univers qui leur est complètement inconnu. Elles seront guidées par des amis de passage : Zoé, Vincent et Carole.. Enfin quand ce n'est pas elles qui les guident dans les vérités de la vie. Parce que oui, "Tout est simple avec les cop'amish".

C'est un roman ou tout rentre dans l'ordre. Chaque personnage fini avec la bonne pair. Même si je garde quelques incertitudes sur le devenir d'une héroïne, qui selon moi a pris la mauvaise décision guidée par la peur. A la fin du roman, j'avais peur qu'elle regrette sa décision, un sentiment que j'aurai eu avec une véritable amie.. L'empathie avec les personnages de fiction c'est vraiment un sentiment étonnant après une lecture.
La rubrique des avis de lectures éclaires !

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.