Petites coupures à Shioguni de Florent Chavouet

5 novembre 2015


Résumé : Kenji avait emprunté de l'argent à des gens qui n'étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n'avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c'était pas pour goûter les plats. 

Bonus : Lauréat du prix Fauve Polar SNCF au Festival d'Angoulême 2015.

Avis : Une BD complètement folle dingue ! 
Une enquête policière qui tourne en rond, va dans tous les sens et reviens sur les rails. L'histoire est improbable, on se fait complètement balader, whaouw. Un régale.

La mise en page est canon. L'auteur joue sur un effet de carnet de notes tenu par un policier. ll y a une impression de fouillis, de brouillons. Le dessin est canon de chez canon et plus encore si c'est possible. La colorisation ?! Whaouw, la colorisation est carrément parfaite.

C'est une BD un peu pointue, il faut le dire, impossible de la lire sans être ultra/méga concentré. 
J'ai adoré, adooooré !

La rubrique des avis de lectures éclaires !

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.