24 novembre 2015

Une bière, des mangas et un sourire charmant de Hope Tiefenbrunner

Résumé :
Quel gros lourd. Voilà ce que David a pensé lorsque Yohan est venu lui parler à cette soirée. Franchement, tout ce dont il avait envie, c’était de se barrer de cette fête pourrie où son frère l’avait traîné pour faire plaisir à sa stupide petite amie. Et puis Yohan a insisté, malgré les rembarrages en règle et les vannes bien senties, et David a commencé à se laisser séduire. Un sourire, puis deux. Une bière, puis… plein de bières. Une nuit, puis plein d’autres nuits. Un couple ? Peut-être. Mais David ne veut pas aller trop vite, l’essentiel c’est de passer des moments cool, d’être bien à deux. L’étiquette « casé », l’emménagement à deux, le mariage et tout le bordel, c’est clairement pas pour lui. Et ça risque pas de changer. Si ?

Première phrase :
Comme prévu, David s'ennuyait à mourir.

Dernière phrase :
Il ignorait que l'expression de son visage le trahissait bien plus encore.

Moi j'en dis :
Une lecture entièrement motivée par sa chouette couverture et son titre farfelu. Oui, oui, je suis complètement superficielle quand il s'agit de mes lectures ! Au moment de commencer ma lecture, je ne savais rien de l'histoire (oui, parce qu'en plus je ne lis pas les résumés de peur d'apprendre un élément essentiel de l'intrigue), résultat : je suis allée de surprise en surprise.

La surprise de démarrage est sans aucun doute l'inclinaison sexuelle des personnages principaux ! C'était mon premier roman contemporain, où les personnages principaux de la romance sont homosexuels. Rien de bien foufou finalement, maaaaais comme je ne m'y attendais pas, ma première réflexion a été "Tiens ils sont homo" avec copain à côté qui m'a jeté un regard de travers (en pensant que je parlais des gens autour de nous à la plage) prêt à me faire une leçon sur le respect de la vie privée des autres.

L'auteur nous propose une chouette histoire d'amour contemporaine. Loin des drames que l'on retrouve dans la romance, loin des jalousies, des manipulations. Ici pas de passé scabreux, pas de familles difficiles. Pas de personnages mal intentionnés, maléfiques. Finalement, aucune perturbation, si ce n'est le quotidien dans l'évolution d'une histoire vers l'amour. Oui, voilà, c'est juste une histoire d'amour crédible, avec des problèmes crédibles et des personnages crédibles.

Ah les personnages ! Ils sont tous très attachants.. O David et son franc parlé, O Yohan et son romantisme, O Nicolas et sa confiance, O Hélène et son self contrôle de malade. Ils ont tous un côté très authentique, très réaliste.. je peux les comparer à ma bande de copain sans aucun problème.

Verdict : J'ai trouvé le roman court et très dynamique. C'était rafraîchissant à lire.

Bonus : Lu en vacances, sur ma serviette de plage, copain a eu le droit à toutes mes exclamations de surprise, de joie, de colère, de désespoir, d'espoir. A la fin de ma lecture, il m'a suggéré de le proposer en lecture commune au club des sociologues du Dimanche, sur le thème : l'homosexualité. Je ne sais pas s'il sera retenu, mais le thème est déjà annoncé.

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez. 
Au plaisir.

3 commentaires

  1. moi aussi je choisis à la couv et parfois je ne lis pas les résumés en entier car certains spoilent toute l'intrigue!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement, même si c'est des infos qu'on trouve dans les premières pages.. je veux les découvrir quand l'auteur l'annonce dans le texte, pas dans le résumé !

      Supprimer
  2. Je l'ai adoré. Pour sa couverture vraiment superbe, pour son histoire courte, mais entraînante et adorable. La répartie des personnages et le caractère grognon de David. C'est tout en douceur, sans gros problèmes qui surviennent et chamboulent tout. C'est léger et frais.

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.