8 avril 2016

Into the Wild de Jon Krakauer

Résumé : Toujours plus loin. Toujours plus au nord. Toujours plus seul. Inspiré par ses lectures de Tolstoï et de Thoreau, Christopher McCandless a tout sacrifié à son idéal de pureté et de nature. En 1990, une fois son diplôme universitaire en poche, il offre ses économies à une association caritative et part, sans un adieu, vers son destin. Celui-ci s'achèvera tragiquement au cœur des forêts de l'Alaska... Jon Krakauer évoque aussi à travers cette échappée belle ceux qui, un jour, ont cherché à quitter la civilisation et à dépasser leurs limites. Magistralement porté à l'écran par Sean Penn, lnto the Wild s'inscrit dans la grande tradition du road-movie tragique et lumineux, une histoire aux échos universels.

Le paragraphe : 
Il n'est pas rare qu'un jeune homme se lance dans une action considérée comme téméraire par ses aînés. Affronter le danger est un rite de passage dans notre culture comme la plupart des autres. Et puis, le risque a toujours eu un certain charme. C'est en grande partie la raison pour laquelle tant d'adolescents conduisent trop vite, boivent trop, prennent des drogues. C'est aussi pourquoi il a toujours été si facile de recruter des jeunes gens pour faire la guerre. On peut montrer également que la témérité est un facteur adaptatif contenu dans nos gènes. McCandless, à sa manière, n'a fait que pousser à l'extrême la logique du risque.

Moi j'en dis : 
Il y a quelque semaine j'ai dû me rendre à Paris pour suivre une conférence, j'avais besoin d'un livre pour occuper l'aller-retour en train depuis Strasbourg. J'avais confié la tâche à copain d'en choisir un dans ma PAL. Il a directement opté pour ce livre qu'il considère comme un classique. 

Le début du roman annonce tout de suite le sort qui attend Chris. Christopher Johnson McCandless aka Alex Supertramp ce jeune en quête de liberté absolu, qui s'est rendu en Alaska dans un roadtrip fabuleux.

Bon. Je m'attendais à un récit de vie, dommage, c'est un journaliste qui retrace la vie du jeune homme. Mais le roman/ document gagne une dimension super intéressante quand l'auteur se met à comparer les parcours de plusieurs jeunes hommes qui se sont lancés comme Chris dans cette quête de l'absolu. Et on découvre une succession de destin tragique.

A la fin de ma lecture j'avais de la peine, je savais comment allait finir le voyage de Chris et pourtant j'aurai adoré une autre fin, j'ai d'ailleurs attendu jusqu'au bout une autre fin (un peu comme quand on relit Roméo et Juliette). Impossible d'y voir la magie de la liberté et la force attractive de la nature.

Verdict : Ce roman m'a donné froid, il m'a donné des frissons, il m'a fait de la peine, m'a fait sourire.. et finalement m'a donné envie de visiter l'Alaska !

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

2 commentaires

  1. Dommage que ce soit un journaliste qui retrace l'histoire. En tout cas il me tente bien.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré le film, tu me fais penser qu'il y a également un livre =)

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.