17 juin 2016

Le promeneur d'Alep de Niroz Malek

Résumé :
Le Promeneur d'Alep est le témoignage poétique et étourdissant d'un écrivain plongé dans la guerre. La voix de Niroz Malek nous parvient à travers les déflagrations et les rafales d'armes automatiques. Pourtant elle nous parle de choses simples, d'amis qui se retrouvent dans un café, de coeurs gravés dans les arbres, de promenades dans cette ancienne cité fabuleuse sur la Route de la Soie. Et du chaos qui guette derrière chaque bruit venu du ciel, devant chaque barrage hérissé de sentinelles.

Le prix Lorientales 2016 a été remis à Niroz Malek samedi 11 juin.

Moi j'en dis : 
Un auteur Syrien qui fait le choix de rester à Alep pour continuer de mener sa vie là où il l'a toujours menée. La démarche est courageuse. Quand mon libraire m'en a parlé, je n'ai pas hésité une seconde. Je dois dire qu'il a repéré mon obsession pour le proche-orient dans la littérature

Je m'attendais à un témoignage, à une fenêtre sur la Syrie et son conflit. Au lieu de ça, l'auteur nous surprend avec des mini-fictions de moins de 3 pages pour nous décrire des situations ordinaires dans un contexte qu'il ne l'est plus. Il nous raconte la Syrie et ses fantômes tout en poésie. 

Dans chaque nouvelle histoire, il entretient un véritable flou entre le réel et l'irréel, pour nous parler de vie, de mort, de guerre et de paix.

Verdict : C'est beaux, tranchant et bouleversant ! C'était mon premier roman de cette maison d'édition et c'est sûr ce ne sera pas le dernier.

Les infos : 
Date de parution : 21/10/2015 
Editeur : Serpent à Plumes 
Nb. de pages : 156 pages
Prix : 16,00 €

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.