7 juin 2016

Un grand amour peut en cacher un autre de Kristan Higgins

Résumé :
Depuis qu'elle a quatorze ans, Millie flashe (sans succès mais avec une persévérance sans faille) sur le beau, le sublime, le parfait Joe Carpenter. Ses études de médecine terminées, elle retourne s’installer dans sa petite ville d'Eastham au bord de l’océan, dans la région de Cape Cod, bien décidée cette fois à conquérir celui queelle considère comme l’homme de sa vie, et la perfection incarnée sur la terre. Après beaucoup d’efforts (jogging à la limite de l’hyperventilation, régime sans pitié, séances chez un coiffeur à la pointe de la mode capillaire, révision intégrale de sa garde-robe…), Millie parvient — enfin ! — à allumer une étincelle de convoitise dans le regard de Joe. Sauf que rien, mais alors rien du tout, ne se passe comme elle l’avait rêvé…

Première phrase : 
Je pratique l’espionnage. L’espionnage amoureux…

Dernière phrase :
La musique s’éleva et je descendis l’escalier au bras de mon père pour aller épouser l’homme de ma vie.

Le paragraphe : 
Quel autre homme aurais-je pu rencontrer si je ne m’étais pas si obstinément cramponnée à mon Joe imaginaire ? A l’heure qu’il était, serais-je mariée à un homme peut-être imparfait mais réel ? Dire que j’avais passé ces six derniers mois à métamorphoser mon physique pour conquérir son cœur… Et tout ça pour quoi ? Pour rien, parce qu’il n’y avait pas de Joe, du moins pas celui que je m’étais fabriqué en pensée. J’avais été comme ces pauvres adolescentes éperdument amoureuses d’un chanteur ou d’une star de cinéma..

Moi j'en dis : 
J'ai trouvé le début un brin longuet.. J'ai pris peur, je n'avais pas envie d'avoir une déception avec cette auteur, alors (pire que d'aller lire les dernières lignes du roman) j'ai lu l'avis de lecture de Melwasul du blog Lune-et-plume. Elle lui donne un 5/5 et annonce un bon livre : drôle et touchant. Rassurée, j'ai balayé toutes mes craintes et j'ai sereinement repris ma lecture. Rapidement, j'ai été happée par l'histoire de dingue que nous propose l'auteur.

L'histoire c'est celle de Millie, Joe, Sam, Trish, Danny et Katie (entre autres). Danny est le fils de Sam et Trish. Sam et Trishviennent de divorcer. Katie, séparée également, se bat farouchement pour garder son indépendance de mère célibataire. Millie est la Soeur de Trish, donc l'ex-belle-soeur de Sam. Elle est aussi la meilleure amie de Katie et la tante de Danny. Katie est follement amoureuse de Joe, c'est le mec parfait.. si on considère qu'être gentil et beau soit suffisant.

Millie, c'est aussi l'héroïne qu'on va avoir le plaisir de suivre tout au long de cette histoire. Fraîchement diplômée en médecine, elle décide de revenir dans sa ville natale pour y exercer. En plus, du plaisir de retrouver les siens, il faut dire qu'elle est motivée par une mission : conquérir le coeur de Joe Carpenter.
Elle fait une fixation sur lui depuis son adolescence. Aujourd'hui, âgée de 30 ans, elle décide de mettre fin à son obsession. Elle décide de faire évoluer ce crush' d'ados vers une vraie relation. Elle va déployer des méthodes presque militaires pour arriver à ses fins, c'est drôle pour nous (et souvent, il faut le dire, humiliant pour elle).

Plus d'une fois, je me suis dit "fait pas ça" ; "noooooon tu ne vas pas faire ça" ; "maaaais non elle l'a fait" ; "la folle, elle l'a fait". Je me suis tapé sur le front, j'ai posé mon livre pour faire une pause dans ses frasques et reprendre mon souffle et surtout, surtout, j'ai ri. Bon sang, le premier jogging de Millie m'a fait hurler de rire. Elle est têtue, presque obtus, elle n'en démords pas : son Joe c'est le plus parfait.

Le titre est un spoiler à lui seul, résultat, j'ai rapidement pris Joe en grippe, me disant qu'il prenait beaucoup de place, pour finalement disparaître. J'ai soupçonné tous les prétendants potentiels, j'ai attendu au tournant les personnages masculins que l'héroïne avait le plaisir (ou non) de croiser et finalement, quand apparaît Monsieur Grand Amour, à l'image de Millie, je n'avais rien vu venir. Et pourtant, c'était gros comme une maison.

C'est d'ailleurs une combinaison amoureuse qui, quand elle est proposée par un autre auteur, me fait grincer sévèrement des dents. Maaaais, là, l'amour à ses raisons.. L'auteur est douée pour nous faire avaler tous les scénarios avec le sourire. 

Verdict : Cette histoire c'est une friandise.. Et même plus, je dirais que c'est un bonbon Harlequin, acide au début et finalement rapidement il devient très, très bon. On en reprendrais même un deuxième, tiens !

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.