30 septembre 2016

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir de Rosa Montero

Résumé :
Chargée d'écrire une préface pour l'extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre Curie, Rosa Montero s'est vue prise dans un tourbillon de mots. Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi-chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l'analyse de notre époque et l'évocation intime.
Elle nous parle du dépassement de la douleur, de la perte de l'homme aimé qu'elle vient elle-même de vivre, du deuil, de la reconstruction de soi, des relations entre les hommes et les femmes, de la splendeur du sexe, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l'ignorance, de la force salvatrice de la littérature et de la sagesse de ceux qui apprennent à jouir de l'existence avec plénitude et légèreté.

Moi j'en dis :
Deux thèmes : l'amour et le deuil ; deux destins : celui de l'auteur et celui de Marie Curie.
L'auteur confronte leurs réactions face à la perte d'un être cher, en l'occurrence un époux. Pour cela, elle s'appuie sur le journal de deuil que Marie Curie a rédigé tout au long de l'année qui a suivit la mort de son Pierre. 20 pages qui témoignent de leur amour, leur intimité, leur engagement.

L'auteur aborde plusieurs questions qui flirtent avec le deuil, à savoir : la vie, l'amour, l'amitié.. Sans pour autant se limiter à ça, elle nous parle aussi d'elle, de son rapport à l'écriture, à l'art. Fervente féministe, elle n'oublie pas de nous donner une leçon sur la place imposée (et réel) à la femme dans la société. Elle nous donne son point de vue sur tout, sur rien.. et tout est surtout un prétexte pour nous parler de Marie Curie et son parcours, sa famille, ses choix, ses aspirations, ses réussites, ses échecs, ses amis, ses ennemis.

Pour cela l'auteur distille des extraits de ce journal de deuil tout au long de son récit, et elle glisse également des extraits des biographies rédigées sur Marie Curie. Son récit y gagne en profondeur.

En quelques pages, on suit le parcours de Marie Curie, de ses débuts à sa fin, en passant par les épisodes phares de sa vie privée, à savoir ses amours, ses enfants, son deuil ; et les épisodes phares de sa vie professionnelle à savoir son travail sur le polonium et le radium qui lui ont valu ses Prix Nobel. Puissance, dignité, aplomb.. Ô Marie-Curie, quelle femme ! !

J'ai trouvé l'écriture de l'auteur très fluide. Elle s'adresse directement à nous, comme si elle nous parlait d'une bonne copine à elle. Ça rend le récit ludique, instructif et captivant. Les passages de la vie de Marie Curie et les passages sur la vie de l'auteur s'imbriquent comme dans une bonne partie de tetris.

Verdict : C'est une belle réussite. Ce livre j'en suis tombée amoureuse !

Les infos :
Date de parution : 22/01/2015
Editeur : Métailié
Nb. de pages : 177 pages
Prix : 17 €

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez. Au plaisir.

1 commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.