13 octobre 2016

L'odyssée du microscopique d'Olivier Delasalle et Léandre Ackermann


Résumé : Un beau matin, Elias se réveille heureux. Sans raison apparente, l'insouciance prend place dans sa vie et le journaliste semble s'éveiller d'un long songe où le cynisme était de rigueur. Faisait-il un "déni de bonheur" ? C'est en tout cas ce que lui suggère Sabrina, une sage-femme rencontrée à la terrasse d'un café, qui pense que son métier consiste à accoucher les esprits autant que les corps. Tous deux se situent à un moment clef de leur vie où s'entremêlent doutes, remises en cause et questionnements existentiels.

Avis : Le déni de bonheur, vous connaissez ?

Elias, le héros de cette BD, est en plein dedans : du jour au lendemain, il change de point de vue sur le monde, laissant derrière lui cynisme et sarcasme. Il revoit la vie en couleur, le contact des gens redevient agréable et il reprend plaisir aux choses simples. Alors qu'il est en pleine restructuration émotionnelle, il rencontre Sabrina, qui elle est en quête d'un nouvel idéal professionnel, elle souhaite devenir rabbin, rien que ça.

Bon.. les velléités de l'héroïne à devenir rabbin ne sont pas suffisamment exploitées. C'est annoncé et puis rapidement abandonné. Dommage. D'ailleurs, on voit beaucoup de détails sur sa vie quotidienne, notamment au boulot, mais ce n'est pas exploité, c'est juste posé là.. Notamment le harcèlement de son collègue, ou le passage en Israël. Ca n'apporte rien, ce n'est pas utilisé. Je ne comprends pas pourquoi l'auteur a fait le choix de balancer autant d'informations, sans les utiliser. Résultat : la partie qui concerne Sabrina est assez superficielle. Rapidement on comprend que c'est le changement de point de vue sur la vie et la reconversion personnelle d'Elias, qui est le coeur de la BD.
Pleine de psychologie positive. Les personnages sont au carrefour de leurs vies.. Continuer ce qu'ils font de leurs quotidiens ou prendre des risques et changer la donne. C'est matière à plein de questions, de doutes, de remises en question et de suppléments de doutes.. Il y a de bonnes leçons à tirer. Je dois dire que l'idée finale sur l'intérêt qu'on devrait porter au banal et au microscopique est tout simplement classe !

Verdict : C'est une très bonne BD sur la réalisation de soi et le développement personnel.

Les infos : 
Date de parution : 08/04/2015
Editeur : La Boîte à Bulles
Nb. de pages : 112 pages
Prix : 15 €

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.