25 novembre 2016

Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour de Kristan Higgins


Résumé :
Si seulement... brosse le portrait parallèle de deux sœurs, à un tournant de leur existence. L’une, célibataire désabusée après une rupture, quitte New York pour retourner dans la ville de son enfance. L’autre, qui croyait vivre un mariage parfait, découvre qu’il est construit sur un mensonge.
Un portrait juste et sincère, plein d’un humour parfois acerbe et de désillusions désamorcées par le rire : car la vie, la vraie, ne s’apprend pas dans les romans d’amour...

Moi j'en dis :
Ah Kristan Higgins, c'est définitivement une de mes préférées. Elle a ce je-ne-sais-quoi qui rend ses histoires complètement crédibles et ses personnages authentiques. Et pourtant, elle truffe ses histoires de scènes improbables et de scénario rocambolesques. Elle n'hésite pas à malmener ses personnages (pour mieux les câliner après, maaaais tout de même). Elle me fait passer par une palette d'émotions en quelques pages.. je souris, je ris, je râle, je m'énerve franchement, je suis triste. Elle fait tourner son intrigue dans tous les sens, fait supposer un million d'hypothèses pour aboutir à un final plus que parfait.

Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour, ne fais pas exception. Je suis toujours sous le charme. L'auteur s'éloigne un peu de la trame à laquelle elle nous a (presque) habitué(e)s, pour nous proposer ici l'histoire de deux soeurs Rachel et Jenny. Complices comme jamais, elles partagent beaucoup de choses.. et surtout le virage décisif qui se faufile dans leur parcours de vies. L'une découvre que son mari n'est pas si parfait que ça, l'autre tente de se trouver un nouveau mari, depuis que son ex a convolé en justes noces et s'apprête à pouponner. La bataille qu'elles s'apprêtent à mener de taille !
Elles partagent beaucoup, mais ne se ressemblent pas du tout :
  • Rachel est plutôt timide. Mère au foyer et épouse épanouie, elle ne se définit que par ces deux rôles. Quand son monde tremble et elle ne sait plus où donner de la tête. Elle m'a un peu agacée avec ses doutes, ses interrogations, son temps de réaction, son empathie. Et surtout, surtout son ressentiment mal placé. Jusqu'au bout, j'avais envie de la secouer.
  • Jenny, elle est plutôt fonceuse. Couturière (de robe de mariée) de renom, elle affronte tout ce qui se présente devant elle, avec beaucoup d'humour et de pragmatisme. Elle est vive, dynamique.. pleine de doutes, en recherche perpétuelle de l'amour, uuun brin sadique (elle se force à supporter des situations incroyables). Je l'ai adorée.
L'auteur leur donne la parole à tour de rôle, ce chapitre en chapitre. C'est agréable de voir les pensées de l'une sur l'autre.. Alalala les apparences, la fierté, l'égo, c'est destructeur. Elles seront, l'une pour l'autre, d'un soutien sans faille. Comme toujours, Madame Higgins ne déconne pas avec l'implication familiale.
Les personnages secondaires sont toujours aussi intéressants et bien construit, notamment les héros : Leo est canon, Adam est un con.. Owen était presque parfait.

Verdict : Deux héroïnes pour le prix d'une, c'est un vrai plaisir ! Un roman humain, plus sombre que d'ordinaire, avec toutefois sont lot de sourire, rire et fou-rire ! 

Les infos : 
Date de parution : 05/10/2015
Editeur : HarperCollins
Collection : Mosaic
Nb. de page : 448 pages
Prix : 19.90€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.