7 février 2017

Dark Romance de Penelope Douglas


J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Harlequin
Merci à vous et à Mélanie, pour cette opportunité de lecture !

Résumé :
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

Une phrase : 
Avoir peur n'était pas une faiblesse. Mais laisser cette peur me rendre muette et me faire baisser la tête en était une. La peur n'était pas l'ennemi. C'était le professeur. 

Moi j'en dis :
Dans la romance, il y a (entre autres) deux points qui me mettent hors de moi : 
  • L'absence de consentement verbale (je ne parle pas d'ambiguïté de consentement) me révolte > Dans mon avis de lecture du roman "Je suis là" de Clélie Avit.
  • Quand l'auteur fait apparaître des comportements hautement répressibles comme si c'était des comportements pas trop grave.. > Dans mon avis de lecture du roman "Confess" de Colleen Hoover.
Ici pourtant, je n'ai pas fermé le livre d'indignation ! 

Le roman est construit autour de la voix de Rika et celle Michael. Deux jeunes adultes qui se côtoient depuis leur enfance, sans pour autant être amis ou tout simplement proche. L'un le voudrait, l'autre n'est sûr de rien. Chacune de leur rencontre entraînent des étincelles pour l'un et l'autre.. Pour différentes raisons : pour l'un, elles sont passionnelles et l'autre vindicatives. 

Pour comprendre leur histoire dans le présent, l'auteur fait des retours dans le temps, trois ans plus tôt. On comprend rapidement qu'un événement a dévasté le semblant de statu quo qui s'était installé entre eux. Ainsi, les chapitres s'alternent entre les deux voix et entre les deux périodes.

Ma lecture a été complètement motivée par ces aller-retour dans le temps, j'étais impatiente de savoir ce qui s'était passé concrètement cette fameuse nuit.. Savoir ce qui s'est passé pour comprendre les motivations de vengeance de Michael et ses amis. Une vengeance froide, réfléchi et redoutable.

Mes impressions post-lecture se rapprochent beaucoup de celles que j'avais avec le roman "Captive in the Dark" de C.J. Roberts. Un roman qui m'avait complètement happée, mais dont j'étais incapable de rédiger un avis de lecture tant je n'étais pas au clair avec ma morale, mon sens critique et ma conscience. 

Pour ce roman, rebelote, je l'ai fini avec un mal de ventre terrible... Et pourtant, je l'ai lu d'une traite, impossible de m'arrêter tant j'avais envie de savoir la suite, savoir le sort que le terrible Michael réserve à la douce Rika et surtout savoir pourquoi ! Pourquoi elle semble mériter tout ça selon eux.

L'auteur balance mille scènes insoutenables, puis elle rééquilibre avec des explications, des démonstrations et des réponses à la hauteur par l'héroïne. 

Une héroïne schizophrène, au moins, tour à tour, douce et fragile puis combative, téméraire, hargneuse, presque suicidaire par moment. Elle se fait complètement balader, mais elle ne lâche rien. Elle prend des décisions et fait des choix souvent trèèèèès douteux.. Plus d'une fois, j'ai eu envie de la secouer, de la couver pour finalement réaliser qu'elle se débrouille très bien toute seule ! Face à elle Michael est carrément instable.. Les chapitres de ce son point de vue m'ont mise mal à l'aise et dans une tension extrême.

La progression du roman me fait penser à une chasse à l'homme dont l'étau se resserre tout doucement autour du cou de l'héroïne au fur et à mesure qu'on arrive vers les dernières pages. L'auteur nous fait avancer pas à pas avec son écriture dynamique et fluide.

Verdict : Ce roman, c'est l'histoire d'une effrayante vendetta qui se met en place de façon complètement machiavélique par le héros et son crew. C'est évidemment hautement dérangeant. C'est une lecture addictive poussée par une curiosité malsaine pour ne pas dire perverse.

Les infos : 
Date de parution : 08/02/2017
Editeur : Harlequin
Collection : &H
Nb. de page : 504 pages
Prix : 14.90€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

6 commentaires

  1. Peut-être un peu trop "dark" pour moi, mais ton avis est intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Madame Love, c'est certain, ce n'est pas une "romance" comme les autres !

      Supprimer
  2. Je n'avais pas apprécié Captive in the dark mais ton avis de celui-ci me tente tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut essayer, c'est surprenant et perturbant, si tu as l'occasion de le découvrir, je suis curieuse d'avoir tes impressions ;)

      Supprimer
  3. Ta conclusion résume bien ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman. J'ai été agacée tout le long de ma lecture (je suis d'ailleurs nettement moins indulgente que toi avec Rika^^) mais impossible de le refermer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah, tu as publié ton avis, j'ai hâte de savoir ce que tu as pensé de Rika !!!!

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.