3 avril 2017

Les émois du mois #43

LE « MOI » DE MARS

En chaque fin de mois, un petit recap' en facette de mes lectures ! Avec en quelques lignes mes impressions sur la "meilleure" et la "moins bonne"  lecture du mois.






TOP 

  • Meilleures lectures du mois : 
1. Kobané calling de Zerocalcare : Coup de coeur !

Coup de coeur, coup de coeur, coup de coeur, coup de coeur, coup de coeur, coup de coeur, coup de coeur !

Emprunté un peu par hasard à la médiathèque, commencé parce que je l'avais sous la main, et dès les premières pages, je me suis mise à rationaliser ma lecture pour ne pas le finir trop vite !! C'est l'histoire de Zerocalcare, un bédédiste envoyé par le journal italien L'Internationale aux confins de la Syrie, à Kobané, pour rédiger un article sur la résistance Kurde face au groupe Etat islamique.

J'ai appris mille et une choses dans cette BD, j'ai eu des révélations inimaginables sur ma propre conscience politique et citoyenne, et surtout, j'ai ri, j'ai, ri, j'ai ri. L'auteur arrive à désamorcer des situations par son humour décapant !

Il nous fait rire, pleurer et découvrir l'envers d'une guerre. Coup de coeur !


2. Les cent nuits de Héro de Isabel Greenberg : *recommandation de mon libraire BD* 
Pour me recommander ce titre, mon libraire à utiliser une expression magique "Digne des mille et une nuits !". Évidemment, je suis repartie avec la BD sous le bras. Et effectivement, l'influence est là, et en plus s'est réussi. J'ai ado-ooo-ré la lecture de cet album qui se dévore comme un conte. L'auteur nous propose une histoire de luttes des droits, ceux des femmes, du pouvoir de la lecture et une histoire d'amoooooour, au-delà du genre. A la moitié de ma lecture, j'ai commencé à rationalisé mon avancé, pour ne pas finir trop vite. 


3. Looping de Alexia Stresi : 
Encore un titre présenté dans le cadre de la #RetroDesBlogueurs de NetGalleyFrance, cette fois-ci par son éditrice. 

Quelle aventure ! Le destin incroyable de trois femmes : Camilla, Noelie et Chicca. La mère de la fille et sa petite-fille. Enfin, c'est plutôt l'histoire mouvementée, incroyable, fantastique de Noelie que l'auteur nous conte. Oui, elle nous raconte son histoire à l'image d'un conte, un conte auquel on croit dur comme fer, tant c'est crédible, réaliste.. Elle nous embarque dans cette famille pas comme les autres et on y croit. Puis, révélation, je me suis souvenu d'une phrase de la présentation de l'éditrice : tout est fiction ! Je me suis fait avoir, moi aussi. C'est dire la poigne de l'écriture, le charisme des personnages et l'impression de véracité de l'histoire dans l'Histoire. Coup de cœur, évidemment.


4. La cantine de minuit, Vol. 1 de Yaro Abe : *recommandation Nintendark*
Ce manga, c'est une succession de rencontres éphémères, de moments de vie partagés entre les clients d'un restaurant aux horaires extravagants : de minuit à sept heures du matin. Le patron accueil, ces clients avec une carte très succinct, mais il propose aussi et surtout à chacun de lui suggérer un plat, plat qu'il prépare s'il dispose de tous les ingrédients.

C'est tour à tour drôle, touchant, triste, énervant ou les quatre à la fois. C'est surtout un véritable petit plaisir de lecture. Il me tarde de lire le suivant !

5. L'enfant et le maudit : Siuil, a Run, Vol. 1 de Nagabe : *recommandation Nintendark*
Après avoir lu un avis de lecture incroyable (que Nintendark m'a mis sous le nez), j'ai évidemment sauté sur la première occasion pour acheter ce tout petit manga.. par ailleurs, très grand d'une multitude de façons. 

C'est l'histoire de Sheeva, une petite fille et d'un professeur. Rapidement, il nous sera dit que le professeur est un non-humain, tous deux vivent à l'Extérieur. Ils partagent plus que leur quotidien, l'un veille clairement sur l'autre.. la question est de savoir, de quoi la protège-t-il ?! L'auteur nous propose une histoire extraordinaire, pleine de mysticisme, de leçons de vie hautement d'actualité et surtout de magie et de poésie.

C'est beau, c'est touchant, c'est triste, c'est prenant ! Tout est parfait... Manque plus que la suite (Date de publication : 11/05/2017) !


6. La croisée des chemins, Tome 1 : Pivot Point de Kasie West : 
Encore un roman qui m'a fait sortir de ma zone de confort.. et une nouvelle fois, c'est une bonne, très bonne surprise, et même plus : c'est un coup de coeur ! 

J'ai adoré l'histoire d’Addison Coleman, une jeune adolescente dotée d'un pouvoir très, très particulier, celui de voir l'avenir à partir d'une question, d'un choix, du point de pivot ! Le roman commence par une question déterminante pour l'avenir de la jeune fille.. A partir de là, on découvre les possibles, avec passion et appréhension


7. Chère brigande : lettre à Marion du Faouët de Michèle Lesbre :
Une rencontre furtive, qui secoue les convictions de notre héroïne. Le genre de rencontre qui bouleverse et bouscule le rythme des petites routines, une rencontre qui fait réfléchir à une grande question : qu'est-ce qu'on fait concrètement pour aider son prochain ? De cette rencontre, l'auteur va décider de rédiger une lettre à Marion du Faouët, une redresseuse de torts dans la Bretagne des années 1740-1750. Au passage, elle nous fera découvrir cette femme, à la personnalité incroyable, féministe avant l'heure et profondément empathique. L'auteur en profitera également pour nous glisser un peu d'elle-même, de ses utopies, ses révoltes, ses actions.. sans jamais nous donner de leçon.


BOF 

  • Moins bonne lecture du mois : 

1. Au gré du vent de Golo Zhao : Déception !
Du même auteur, j'avais adoré "Hello Viviane", un album saisissant. De la douceur, de la douceur, de la douceur au service d'une histoire touchante et tranchante. Pendant longtemps, j'ai pensé que l'album "Au gré du vent" était la suite.. et bien pas du tout ! Ce n'est pas la suite de l'histoire, et surtout ce n'est pas du tout le même coup de coeur de lecture.

C'est l'histoire de Cheng Yumeng, une chroniqueuse gastronomique, envoyée au Népal pour comprendre pourquoi l'indice de bonheur y est si élevé et pourquoi pas rédiger la recette du bonheur. C'est la base idéal pour une belle histoire de réalisation de soi, d'ailleurs l'auteur nous propose de découvrir trois parcours de vie qui tendent vers ça. Maaaaais je dois admettre que j'ai trouvé le scénario assez mauvais : il manquait clairement de la fluidité entre certains épisodes.. tout va trop vite, du coup, je n'ai pas adhéré, je n'y ai pas cru. Et surtout, il y a beaucoup trop de personnages qui ne sont pas exploités.. Ils sont de passage, livrent des bouts de vies et disparaissent. C'est dommage !
Le dessin est toujours aussi doux, délicat et renversant, mais cette fois-ci, ça ne suffit pas.


Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.