9 juin 2017

La tresse de Laetitia Colombani


J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Grasset. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !

Résumé :
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Moi j'en dis : 
C'est l'histoire de Smita, une intouchable Inde, qui refuse d'attendre une autre vie pour en avoir une meilleure, qui refuse la fatalité de sa vie et par conséquence l'héritage qu'elle destine à sa fille. 

C'est l'histoire de Julia, une palermitaine ordinaire, qui se retrouve propulsée à la tête de l'atelier familiale quand justement, il est temps de prendre des décisions décisives. 

C'est l'histoire de Sarah, une avocate brillante et farouchement indépendante. Elle a sacrifié sa vie personnelle sur l'autel de sa carrière et se retrouve face à une mandarine qu'elle n'a pas pris la peine de considérer et qui du jour au lendemain la prive de toute son identité.

La tresse, c'est l'histoire de ces trois femmes. 

Trois femmes extraordinaires que tout sépare et qui pourtant se retrouvent au même instant dans leur parcours de vie : ce moment, cet instant T, ce fameux carrefour du changement, ce fameux premier jour du reste de leur vie. Elles sont à l'aube d'une bataille qu'elles vont devoir affronter seule. 

Des batailles pour le respect de leur dignité qui vont les mener dans des situations impensables, révoltantes, abjectes et choquantes. Elles m'ont profondément bouleversée. Avec elles, je suis passée par mille émotions : de la peine, de la peur, de la compassion.. Et de la colère pour ceux et celles qui les entourent sans prendre soin d'elles, sans les soutenir, sans les considérer. Je me suis sentie profondément impuissante, parce que les situations décrites sont loin d'être uniquement fictives.

Smita, Julia et Sarah sont d'une humilité incroyable. Elles sont courageuses et inspirantes, et pourtant, elles font face à des situations abominables.

Tout au long de ma lecture, j'ai cherché un lien entre les personnages, un point commun dans leurs personnalités, dans leurs parcours, dans leurs batailles et quand l'auteur donne le dernier coup de plume, quand tout se met en branle, je me suis dit : c'est une boucle magistrale, c'est beau ! 

Du drame à l'espoir, il n'y a qu'un pas.

Verdict : L'auteur, sans dramatiser et sans banaliser, nous propose un roman implacable sur la condition des femmes dans le monde ; sur les violences physiques, verbales et invisibles qu'elles subissent ; sur lâcheté ordinaire et la passivité de ceux qui voient et ne réagissent pas.

Un premier roman de cette force, révèle forcement une auteure prodigieuse. Il me tarde de lire ses prochains textes. 

Bonus : C'est un coup de cœur.

Les infos : 
Date de parution : 10/05/2017
Editeur : Grasset
Nb. de page : 224 pages
Prix : 18€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.