4 juin 2017

Les émois du mois #45

LE « MOI » DE MAI

En chaque fin de mois, un petit recap' en facette de mes lectures ! Avec en quelques lignes mes impressions sur la "meilleure" et la "moins bonne"  lecture du mois.




Mai,

J'avais le projet d'un mois de Mai doux, calme et reposant.
Avant même que le mois commence, je savais déjà que mes souhaits étaient illusoires. 

Le mois de Mai, c'était le Festival du Roman féminin (c'était toooop : bonne organisation, bonnes conférences, bonne ambiance et une ribambelle de rencontres chouettes), la rencontre IRL du copain blogueur @Nintendark, la remise du Prix Orange du livre 2017 à Paris, la présentation de la rentrée littéraire des éditions Stock (qui s'annonce canonissime), des formations pour le boulot, des petits trucs, des gros trucs, des trucs à faire quoi. Notamment la purge de ma PAL, et par conséquent, la remise à jour de celle-ci (fin de l'opacité) avec des chiffres forcément erronés (déni un jour, déni, toujours). Parallèlement, j'ai beaucoup visité mon libraire et j'ai passé une commande sur Amazon (ce qui n'arrive jamais) (vu le chaos pour la récupérer, ce n'est pas près de se reproduire). Mais aussi les élections présidentielles, les rencontres autour de verres, de bouffes, de barbecues avec la famille, avec les amis, avec les collègues. 

Côté lecture, l'équilibre est rompu.. En mai, j'ai lu plus d'albums que de romans, il faut dire que j'avais lancé chaque samedi soir des petits #MarathonBD, très sympathique pour vider ma PAL et entretenir mon rendez-vous Je Dis BD. Toutefois pour juin, ma PAL prioritaire déborde de romans, alors si tout va bien, si la vie ne s'en mêle pas, c'est le retour de la romance sur le blog. 

Juin, be cool, please. 
Doux, calme et reposant. Avec en option, la possibilité de dormir de tout mon soul, lire jusqu'à overdose et surtout et tenir un siège chez moi pour recharger mes batteries de sociabilité. #Bis


TOP 


  • Meilleures lectures du mois : 
1. Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson : 
C'est l'histoire d'un amour ordinaire dans une époque et un contexte qui le rend extraordinaire, les années 80. 
Le héros, un jeune homme de 17 ans, nous invite dans son intimité, et nous raconte son histoire d'amour clandestine et éphémère avec Thomas. Il nous raconte chaque étape de cette histoire : Les balbutiements du début, la routine qui s'installe, mais aussi sa fin. Un amour de quelques mois qui marquera à jamais sa vie et celle de son compagnon. 


2. Le roy des Ribauds, tome 2 de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat : 
Damnation, c'est quoi cette fiiiiiin !!!!! La suite sort dans mille ans #Désespoir 
Encore un tome de fou de flingue de dingue. Conspirations, manipulations et batailles. Du sang, du sang, du sang, encore du sang et des larmes. Un dessin à tomber à la renverse avec du mouvement, de l'énergie et du dynamisme.. un jeu de lumière incroyable ! Je suis amoureuse. 


3. Ecoute-moi bien de Nathalie Rykiel 
Nathalie Rykiel, nous raconte l’histoire de sa mère, sa "mère-veille", Sonia. Enfin, un bout d’histoire, un bout de leur histoire, à l’une, à l’autre et puis surtout à toutes les deux. Elle nous livre ici ses sentiments, ses impressions sur sa mère, sur son parcours, sa façon de mener et de prendre à bras-le-corps la vie, sa façon de mourir aussi. 

Sans pathos, sans excès. Bien au contraire, toute en justesse, pudeur, bienveillance et poésie. L’auteur nous raconte son histoire comme elle vient, de façon très spontanée et instinctive. La plume de l’auteur transpire la sincérité et l’amour. Elle livre un bel hommage, un bel éloge et surtout une déclaration d’amour à Sonia Rykiel, cette femme farouchement rebelle et indépendante, inspirante et provocante. Elle nous parle des belles années et de celles, moins joyeuses, de la maladie, de cette P de P. Avec une constance extraordinaire : l’entourage familial à toutes les épreuves. Ils appliquent à merveille la maxime : tous pour un, un pour tous. Une présence digne de la famille Corleone ! 

C'est une lecture féroce, ébouriffante et bouleversante. 


4. Brigade des mineurs : immersion au coeur de la brigade de protection des mineurs de Raynal Pellicer et Titwane : 
J'ai pris mon temps, j'ai rationalisé ma lecture (un chapitre par week-end), mais voilà la dernière page est tout de même arrivée. Cette immersion de quelques semaines au sein de la brigade de protection des mineurs est très certainement l'album le plus sombre du triptyque, le plus bouleversant, le plus canon ! 
Le dessin est toujours aussi majestueux et le propos est toujours aussi intéressant et pertinent avec une petite touche d'humour (quand c'est possible, évidemment). C'est un bel hommage à ces équipes confrontées aux pires horreurs. 


5. Little Yu, tome 1 de Da Xia : 
De l'auteur, j'ai lu et adoré la série "Princesse Vagabonde" (dont j'attends la suite avec impatience). Après ma lecture du premier tome, quand j'ai demandé les suivants pour Noel, j'ai également glissé dans ma WL, le premier tome de Little Yu. L'idée était de confronter mes impressions et mon point de vue du travail de l'auteur à une nouvelle série. 

Une initiative que j'ai eu du mal à concrétiser jusqu'au bout. En effet, vu mon engouement amoureux pour la Princesse Vagabonde, sortir Little Yu de ma PAL a été une véritable prouesse de courage ! J'avais des appréhensions et surtout une peur très franche de la déception. 

Verdict ? L'auteur nous propose ici une histoire tout en douceur, poésie et sagesse. Celle de la petite Yu qui s'installe à la campagne avec ses parents. Pendant que ces derniers sont au travail, elle furète, s'aventure, se perd, fait des rencontres et s'émerveille de cette nature entre rêve et réalité dont elle ne connaît rien. 

Face à la Princesse Vagabonde, Little Yu correspond davantage à mes goûts et mes attentes en terme de lecture, il me tarde de lire les suivants pour savoir ce que l'auteur nous réserve. Mais, il est sûr que je suis déjà complètement sous le charme.. Les dessins sont du même acabit que dans la Princesse vagabonde : de toute beauté ! #JeSuisAmoureuse 


6. Pilules bleues de Frederik Peeters 
Une histoire d'amour ordinaire, extraordinaire ! C'est beau, c'est triste, c'est plein d'espoir, c'est la vie. Un coup de cœur. 


7. L'enfant et le maudit de Nagabe : *recommandation Nintendark*
Ce tome est encore plus flou que le précédent, le mystère s'épaissit la frustration aussi.. Bon sang que j'ai hâte d'avoir toutes les cartes en mains, de saisir les tenants et les aboutissants de l'histoire de la petite Sheeva, du Professeur, de sa tante. Quelques pages et je fourmille de questions ! 
L'atmosphère est toujours aussi tendue, le dessin toujours aussi canon et l'alliance des deux donne un ton très poétique à l'histoire. Ah, ce manga, c'est une petite beauté.


BOF 

  • Moins bonne lecture du mois : 

    1. Judith Sardis assure aussi bien en bikini qu'en grenouillère de Amira Edich
    Un roman qui malheureusement n'a pas su me convaincre. Je dois dire qu'il commençait bien et puis l'auteur a choisi de prendre des directions surprenantes. En quelques pages, l'histoire est passée d'amusante à touchante, pour devenir franchement excentrique, déraper dans le farfelu et aboutir sur un final invraisemblable.
    Mon esprit est certainement trop étriqué pour ce type d'histoire. C'est un roman dynamique, entraînant, plein de rebondissements qui plaira à tous ceux qui cherchent des romances qui bougent, dans lesquelles les héros se bastonnent (au sens littéral du terme) et ne se prennent pas trop au sérieux.


    2. A la folie.. Pas du tout de Sora Ono : *recommandation Nintendark*
    Des bouts de relations amoureuses dans toutes leurs complexités, associées à des astuces, des réponses (à base de violence) proposées par l'auteur. Je dois dire que c'est une lecture qui m'a laissée septique. Elle est certainement à prendre au 36 degrés, toutefois, il me manque des jalons d'humour pour rire de ce type de propos. 
    Dommage, le dessin est phénoménal ! L'auteur à un don pour rendre le mouvement. J'étais complètement soufflée.

    Au plaisir.

    1 commentaire

    1. Quel beau mois de mai ! J'ai entendu beaucoup de bien de L'Enfant et le Maudit, je suis curieuse de le lire à l'occasion !
      En tout cas, ton mois a l'air d'avoir été chouette ! Je te souhaite un mois de juin aussi réussi :-)

      RépondreSupprimer

    Sur Instagram

    © Hors les murs. Design by Fearne.