19 août 2017

#Bloglife - Bilan Anniversaire : Top 10 Romans


1. La tresse de Laetitia Colombani :
L'auteur, sans dramatiser et sans banaliser, nous propose un roman implacable sur la condition des femmes dans le monde ; sur les violences physiques, verbales et invisibles qu'elles subissent ; sur lâcheté ordinaire et la passivité de ceux qui voient et ne réagissent pas.

Un premier roman de cette force, révèle forcement une auteure prodigieuse. Il me tarde de lire ses prochains textes.


2. Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson
C'est l'histoire d'un amour ordinaire dans une époque et un contexte qui le rend extraordinaire, les années 80. 

Le héros, un jeune homme de 17 ans, nous invite dans son intimité, et nous raconte son histoire d'amour clandestine et éphémère avec Thomas. Il nous raconte chaque étape de cette histoire : Les balbutiements du début, la routine qui s'installe, mais aussi sa fin. Un amour de quelques mois qui marquera à jamais sa vie et celle de son compagnon.


3. La porte du ciel de Dominique Fortier
Ce tout petit roman, est plein de grandes et de petites choses sur l'Histoire des Etats-Unis. C'est également un rappel des faits, une remise en mémoire du sort réservé aux esclaves. Une lecture qui pousse à l'indignation évidemment.


4. Looping de Alexia Stresi : 
Quelle aventure ! Le destin incroyable de trois femmes : Camilla, Noelie et Chicca. La mère de la fille et sa petite-fille. Enfin, c'est plutôt l'histoire mouvementée, incroyable, fantastique de Noelie que l'auteur nous conte. 

Oui, elle nous raconte son histoire à l'image d'un conte, un conte auquel on croit dur comme fer, tant c'est crédible, réaliste.. Elle nous embarque dans cette famille pas comme les autres et on y croit. Puis, révélation : tout est fiction ! Je me suis fait avoir. C'est dire la poigne de l'écriture, le charisme des personnages et l'impression de véracité de l'histoire dans l'Histoire. 

Coup de cœur pour ce bout d'histoire, pour ce récit entraînant à l'image d'une aventure fabuleuse et pour ces héroïnes féministes avant l'heure sans aucune revendication que celle de disposer de leurs droits.



5. Moloka'i de Alan Brennert
Une fois commencé, c'était difficile d'interrompre ma lecture.. d'ailleurs, j'ai vraiment lu n'importe comment, dès que j'avais une minute, pour en savoir plus, rapidement, maintenant, tout de suite. Couchée tard, levée tôt pour grappiller quelques pages, un chapitre de plus. Une semaine entièrement rythmée par ma lecture et un sommeil chaotique. C'est un roman riche, dense qui fourmille de personnages et d'informations. J'ai appris un million de choses, des petites, des grandes, des révoltantes, des touchantes, des tranchantes. J'ai été bouleversée par des personnalités et chamboulée par des fonctionnements. Je suis passé par mille émotions, évidemment, c'est un coup de coeur renversant.


6. Écoutez nos défaites de Laurent Gaudé : 
Un roman très court et très fort sur la vanité de toutes les guerres, de toutes les batailles.. Celles qui sont gagnées et celles qui sont perdues. D’ailleurs peut-on parler de victoire quand les morts se comptent par milliers ? Ce roman, c’est une leçon de vie, une claque douloureuse qu’on n’oublie pas de ci tôt, encore plus ces derniers temps.


7. Ecoute-moi bien de Nathalie Rykiel 
Nathalie Rykiel, nous raconte l’histoire de sa mère, sa "mère-veille", Sonia. Enfin, un bout d’histoire, un bout de leur histoire, à l’une, à l’autre et puis surtout à toutes les deux. Elle nous livre ici ses sentiments, ses impressions sur sa mère, sur son parcours, sa façon de mener et de prendre à bras-le-corps la vie, sa façon de mourir aussi. 

Sans pathos, sans excès. Bien au contraire, toute en justesse, pudeur, bienveillance et poésie. L’auteur nous raconte son histoire comme elle vient, de façon très spontanée et instinctive. La plume de l’auteur transpire la sincérité et l’amour. Elle livre un bel hommage, un bel éloge et surtout une déclaration d’amour à Sonia Rykiel, cette femme farouchement rebelle et indépendante, inspirante et provocante. Elle nous parle des belles années et de celles, moins joyeuses, de la maladie, de cette P de P. Avec une constance extraordinaire : l’entourage familial à toutes les épreuves. Ils appliquent à merveille la maxime : tous pour un, un pour tous. Une présence digne de la famille Corleone ! 

C'est une lecture féroce, ébouriffante et bouleversante.

8. L'Idée ridicule de ne plus jamais te revoir de Rosa Montero
Deux thèmes : l'amour et le deuil ; deux destins : celui de l'auteur et celui de Marie Curie. 

L'auteur confronte leurs réactions face à la perte d'un être cher, en l'occurrence un époux. Pour cela, elle s'appuie sur le journal de deuil que Marie Curie a rédigé tout au long de l'année qui a suivi la mort de son Pierre. 20 pages qui témoignent de leur amour, leur intimité, leur engagement.

L'auteur aborde plusieurs questions qui flirtent avec le deuil, à savoir : la vie, l'amour, l'amitié.. Sans pour autant se limiter à ça, elle nous parle aussi d'elle, de son rapport à l'écriture, à l'art. Fervente féministe, elle n'oublie pas de nous donner une leçon sur la place imposée (et réel) à la femme dans la société. Elle nous donne son point de vue sur tout, sur rien.. et tout est surtout un prétexte pour nous parler de Marie Curie et son parcours, sa famille, ses choix, ses aspirations, ses réussites, ses échecs, ses amis, ses ennemis.

Pour cela, l'auteur distille des extraits de ce journal de deuil tout au long de son récit, et elle glisse également des extraits des biographies rédigées sur Marie Curie. Son récit y gagne en profondeur.

En quelques pages, on suit le parcours de Marie Curie, de ses débuts à sa fin, en passant par les épisodes phares de sa vie privée, à savoir ses amours, ses enfants, son deuil ; et les épisodes phares de sa vie professionnelle à savoir son travail sur le polonium et le radium qui lui ont valu ses Prix Nobel. Puissance, dignité, aplomb.. Ô Marie-Curie, quelle femme ! !

J'ai trouvé l'écriture de l'auteur très fluide. Elle s'adresse directement à nous, comme si elle nous parlait d'une bonne copine à elle. Ça rend le récit ludique, instructif et captivant. Les passages de la vie de Marie Curie et les passages sur la vie de l'auteur s'imbriquent comme dans une bonne partie de tetris.

C'est une belle réussite. Ce livre, j'en suis tombée amoureuse !


9. L'amie prodigieuse de Elena Ferrante
C'est le témoignage d'une amitié extraordinaire, celle de Lila et Elena. Vous savez, le genre d'amitiés dont il est impossible de remonter au temps du commencement. Aujourd'hui, elles ont soixante ans, et l'une d'elles a disparu volontairement. Elle est partie avec toutes ses affaires (même les photos sur lesquelles elle apparaissait) pour disparaître, pour s'envoler (tiens comme dans Les évaporés de Thomas B Reverdy).

Quand son fils se lance à sa recherche, Elena, elle, ne s'inquiète pas, mais elle décide de lutter contre la stratégie de Lila : elle va coucher par écrit tout ce dont elle se souvient de son amie, leurs rencontres, leurs bêtises, leurs joies, leurs peines, leurs interrogations. 

Ainsi, on va suivre le parcours de deux jeunes napolitaines ordinaires de leurs cinq ans à leurs quinze ans (les années qui suivent font l'objet de deux autres romans) dans les années 50. 

Bon sang, en 10 ans, il s'en passe des choses. Les filles sont, tour à tour inséparables, puis séparés. Elles font les 400 coups et se font chopper les 400 fois, c'est jubilant. Mais surtout, on suit avec plaisir (et les dents serrées aussi) les mœurs et les coutumes de l'époque, avec le sort réservé aux jeunes filles : la place de l'école, la famille, l'autorité parentale, le "qu'en-dira-t-on". Et puis les élans de rébellions, les premières histoires d'amour. Plein de petites choses, qui sont loin d'être petites pour ceux qui les vivent.

On découvre également les revers de cette amitié extraordinaire avec les tourments que se font subir les deux jeunes filles. Entre mimétisme et jalousie, l'amitié malsaine n'est jamais très loin.

L'écriture d'Elena Ferrante est à l'image de ses personnages : vivante et fluide. Simple, sans fioriture, sans envolée lyrique et tellement percutante.

Ce roman, c'est un bout de vie. C'est pétillant, c'est chaleureux, c'est plein d'entrain. C'est drôle et triste. C'est la vie.


10. Mortels trafics de Pierre Pouchairet
Un très bon roman sur les rouages des trafics de drogue et surtout les dommages collatéraux qu'ils entraînent. 

Dès, les premières pages, ça commence fort, pas le temps de s'ennuyer, l'auteur ne nous épargne rien : il nous présente (à peine) une multitude de personnages et utilise le champ lexical complet de l'univers policier et en prime, toutes les abréviations et les acronymes. C'est une immersion complète. Tout va très vite, les actions entraînent des réactions et les hypothèses, de nouvelles pistes. Dans ces conditions, impossibles de reposer le livre avant de l'avoir terminé. 

Les personnages qu'on suit sont attachants et investis. Ils ne ratent aucune occasion de faire trait d'humour. D'ailleurs, c'est absolument rafraîchissant de suivre des policiers qui ne sont ni dépressifs, ni désabusés !





Lait et miel de Rupi Kaur aux éditions Charleston :

Un recueil de poésie en 4 parties. 4 parties pour 4 phases de la vie de l'auteur. Tout au long de ces parties, on assiste à la résilience et plus que ça a la résurrection de l'auteur. 

Elle nous propose des poèmes plus ou moins courts, ponctués d'illustrations. Des poèmes incroyables, inspirants, enrichissants et redoutables. Des poèmes concrets avec des thématiques percutantes et universelles. Des poèmes coups de cœur ou coup de poing. 

Quand la souffrance se transforme, en poésie, en amour, en espoir, en courage, en bienveillance et surtout en réalisation de soi : C'est beau, c'est triste, c'est ouf ! 


Et vous, vous avez eu des coups de coeur romans dernièrement ?
Au plaisir.


2 commentaires

  1. J'ai honte : je n'en connais aucun... Mais du coup tu me donnes plein de nouvelles idées lecture, je vais un peu me pencher sur ces romans ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop de sorties pour avoir un œil sur tout.. Cette petite liste, c'est une pépite dans la masse :)
      Si tu craques pour l'un d'eux, n'hésite pas à partager tes impressions avec moi !

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.