26 août 2017

#Bloglife - Bilan Anniversaire : Top 10 Mangas

Les Suprêmes 


❤ Chiisakobé, Le serment de Shigeji de Minetarô Mochizuki  
Ce manga, très éloigné des codes et des pratiques habituelles, est surprenant et délicat. 

C'est l'histoire de Shigeji, un jeune charpentier qui vient de perdre ses parents dans l'incendie de l'entreprise familiale. En guise de thérapie et de processus de résilience, il se promet de reconstruire la société et de maintenir les emplois. 

S'ajoute à sa peine, cinq enfants échappés d'un orphelinat qui vont élire domicile chez lui et le retour de deux de ses amies d'enfance, Ritsu et Yûko. Deux jeunes filles qui l'aideront avec les orphelins. 

L'histoire est toute simple, sans rebondissements en pagaille, l'intrigue s'installe en douceur. D'ailleurs, chaque personnage est introduit en douceur. De pages en pages, de tomes en tomes, ils se révèlent, leurs rapports se complexifient, se clarifient et se complexifient encore un peu. Bonus : avec eux, on découvre la vie ordinaire du japon contemporain.

Le dessin est complètement épuré, aucune vignette n'est surchargée et pourtant, les illustrations sont d'une précisions incroyable. L'auteur à un sens aigu du détail. Les changements de plans sont étonnants, décalés et drôles. 

C'est un plaisir à lire et à découvrir. J'ai bouclé la série avec un pincement au coeur, cette histoire, ces personnages vont me manquer.


❤ La Princesse vagabonde de Da Xia
A peine feuilleté, je suis irrémédiablement tombée sous le charme de cette beauté ! Les dessins sont magnifiques, et même plus, carrément renversant et spectaculaires. Chaque planche est une beauté, encore plus canon que les canons dont j'ai déjà eu l'occasion de parler. Sans parler des dessins en couleurs.. J'en suis amoureuse ! 

Dès le premier tome, l'histoire s'installe en douceur et promet d'être audacieuse, avec les péripéties d'une princesse fugitive, Yongning, aka Li Changge, qui pour échapper à une mort certaine, se fait passer pour morte puis se travestie en homme et se relève d'une habileté militaire incroyable, mais par ailleurs, elle est tellement fragile.. 

Elle est parfaite : rusée, audacieuse, intelligente, intrépide et patiente. 

Il me tarde d'en savoir plus sur sa quête de vengeance.


❤ Chroniques new-yorkaises d'Akino Kondoh 
La vie ordinaire d'une artiste japonaise venu s'installer à New-York. De planche en planche, on suit (avec beaucoup de plaisir) ses (mes)aventures, ses rencontres, ses découvertes, ses stupeurs, ses joies et ses peines. Avec elle, on découvre également les chocs culturels et culinaires entre la culture japonaise et américaine. C'est très instructif et souvent très (très) drôle. 

C'est simple et réussi. 
J'ai passé un chouette moment avec elle, et après ma lecture, je me suis empressée d'aller fouiner pour en savoir plus sur l'auteur tant je m'étais attachée à elle.


Top 10


1. Ikigami par Motorō Mase
Un manga d'anticipation refroidissant ! Dans ce manga, pour assurer la prospérité de la nation, l'état régule la mort des jeunes entre 18 et 24 ans. 

Fujimoto, notre héros, fait partie de la "brigade" chargée d'annoncer aux condamnés leur décès dans les vingt-quatre heures. Tout fraichement débarqué, on découvre avec lui les dessous du métier, et surtout le destin des jeunes sélectionnés et leurs réactions à l'annonce de leurs morts. L'auteur oscille entre les histoires très sombres, encore plus sombres et d'autres plus légères et lumineuses.

C'est dingue, c'est intelligent et le dessin est vraiment très bon, notamment quand l'auteur s'offre des pleines pages. Pour le moment, Fujimoto est plutôt discret, d'ailleurs, je me demande ce qu'il fabrique entre deux missions.. 


2. Pandemonium de Sho Shibamato
Whaouw ! Encore une beauté tant au niveau du dessin que de l'histoire. Le héros, Zipher, se rend au village des difformes pour leur demander un service, que dis-je, pour implorer un service. Avec lui, on va découvrir ce village, ses habitants, leurs habitudes et leurs capacités. C'est le début des tous les mystères, des révélations et des retournements de situation tout à fait saisissants.

L'ambiance est très particulière, un brin étrange, un brin mystérieuse. Cette impression est renforcée par les personnages et la colorisation dans des nuances ocre très sombre.

L'auteur a mené très habillement une intrigue intelligente, bouleversante et surprenante, avec des thématiques hautement d'actualité : le choc culturel, l'exclusion, l'accueil de l'étranger, la volonté d'éradiquer la différence et l'idée ridicule d'une suprématie d'un groupe par rapport à un autre notamment.. Des thèmes plutôt terribles, enrobés par un dessin canon et une colorisation de dingue.


3. Un Bus Passe de Mizu Sahara
Sous la forme de petites nouvelles, de chapitre en chapitre l'auteur nous propose des histoires de rencontres, d'initiatives ratées et d'actes manqués, avec des personnages plus touchants les uns que les autres. 

Ce manga est d'une tendresse infinie, c'est une mignonnerie bouleversante. Mon cœur foooond rien que d'y repenser ! J'ai vu dans cette lecture beaucoup d'espoir et d'amour.


4. Le Voyage de Kuro de Satoko Kiyuduki
Je refuse de dévorer cette série trop vite.. l'attente de la publication de la suite m'angoisse d'avance. Alors, je découvre les tomes patiemment. Je prends le temps de savourer, de me poser mille questions, de revenir sur les tomes précédents pendant ma lecture pour recoller les morceaux. 

A chaque tome, je retombe avec beaucoup de plaisir dans le fabuleux univers des aventures de la très fabuleuses de la petite Kuro. Une jeune fille qui voyage en portant un cercueil sur son dos. 

Accompagnée de sa chauve-souris qui parle et de deux jumelles aux oreilles de chat, Sanju et Nijuku, elle traverse des villages, des forêts, des grandes étendues.. sous le soleil, la pluie, la neige.. et elle multiplie les rencontres, plus surprenantes les unes que les autres. A chaque fois, elle apporte le meilleur avant de reprendre la route. Pour le moment, elle est la seule à savoir vers où l’entraîne son roadtrip et on la suit avec plaisir.

Peu à peu, l'auteur dévoile des petites couches de l'épais mystère qu'elle a installé ! Des révélations qui entraînent des milliers de questions et encore plus d'hypothèses. Il me tarde d'en savoir plus. 

L'auteur a réussi à développer un univers unique, des personnages attachants et une histoire intrigante.. le tout enrobé dans un dessin à tomber par terre, encore plus quand l'auteur balance une planche en couleurs.. là, je tombe carrément en pâmoison.


5. L'enfant et le maudit de Nagabe 
Un tout petit manga.. par ailleurs, très grand d'une multitude de façons. 

C'est l'histoire de Sheeva, une petite fille et d'un professeur. Rapidement, il nous sera dit que le professeur est un non-humain, tous deux vivent à l'Extérieur. Ils partagent plus que leur quotidien, l'un veille clairement sur l'autre.. la question est de savoir, de quoi la protège-t-il ?! 

L'auteur nous propose une histoire extraordinaire, pleine de mysticisme, de leçons de vie hautement d'actualité et surtout de magie et de poésie.

C'est beau, c'est touchant, c'est triste, c'est prenant ! Tout est parfait.


6. La cantine de minuit, Vol. 1 de Yaro Abe
Ce manga, c'est une succession de rencontres éphémères, de moments de vie partagés entre les clients d'un restaurant aux horaires extravagants : de minuit à sept heures du matin. Le patron accueil, ces clients avec une carte très succincte, mais il propose aussi et surtout à chacun de lui suggérer un plat, plat qu'il prépare s'il dispose de tous les ingrédients. 

C'est tour à tour drôle, touchant, triste, énervant ou les quatre à la fois. C'est surtout un véritable petit plaisir de lecture.


7. Snegurochka de Hiroaki Samura 
L'auteur nous propose ici une réécriture de l'Histoire de la Russie et de sa famille impériale. Pour ce faire, il se place dans la période la plus compliquée pour le pays, en 1933, sous Staline pour suivre deux personnages complètement atypiques : Belka, une jeune fille handicapée et Shchenok, un jeune homme borgne. 

Alors qu'ils s'installent paisiblement dans une datcha, c'est le début des problèmes : contrôle, surveillance, torture, violence, camp de travail.. rien ne leur sera épargné ! Et s'ils étaient parfaitement préparés à tout ça ? Prêts à tout, pour une quête qui les dépassent. 

J'ai beaucoup aimé, je me suis fait balader par l'auteur, j'ai carrément fait des recherches à la fin de ma lecture pour confronter l'intrigue à l'Histoire.. Ce manga envoie du lourd ! Et bonus absolu : le dessin est à tomber à la renverse. Une beaaaaauté !


8. Tokyo Kaido, Vol. 1 de Minetaro Mochizuki
Après avoir adoré d'amour fou Chiisakobé (d'ailleurs, j'ai tellement aimé que je suis incapable d'écrire un avis de lecture structuré et pertinent !), depuis je n'ai pas encore eu l'occasion de lire d'autre titre de l'auteur, alors à la sortie de Tokyo Kaiko, je me suis empressée de l'ajouter à ma PAL, pour le sortir quelques semaines plus tard.

Verdict : J'adore ! 

Il y a quelque chose d'impressionnant dans le dessin de l'auteur : minimaliste et pourtant tout en force et en puissance incroyable. Un million d'émotions se dégagent de chacun de ses coups de crayon. Sans parler de la poésie et la grâce qui transpirent des planches. Je suis amoureuse. Partant de là, il peut me proposer toutes les histoires les plus farfelues, j'aurai toujours l'esprit ouvert. 

Justement dans cette nouvelle série, c'est d'esprit qu'il va nous parler, des esprits troublés. Ainsi, on va suivre le docteur Tamaki et ses patients.. Et il me tarde de savoir jusqu'où l'auteur va les conduire.

A chaque portrait, j'ai un petit instant de #FanGirl face à la façon dont l'auteur dessine les cheveux.


9. Little Yu, tome 1 de Da Xia : 
L'auteur de la série "Princesse Vagabonde" nous propose ici une histoire tout en douceur, poésie et sagesse. Celle de la petite Yu qui s'installe à la campagne avec ses parents. Pendant que ces derniers sont au travail, elle furète, s'aventure, se perd, fait des rencontres et s'émerveille de cette nature entre rêve et réalité dont elle ne connaît rien. 

Un tome et je suis déjà complètement sous le charme.. Les dessins sont du même acabit que dans la Princesse vagabonde : de toute beauté !


10. Underwater de Yuki Urushibara
Une histoire d'une redoutable tristesse, tout en douceur et en délicatesse. C'est l'histoire d'une famille, d'une petite fille, d'un petit garçon et de leurs souvenirs. Entre la légende d'un dragon et l'histoire d'un village, il se passe mille petites choses. Et évidemment, j'ai eu mille et une questions. Les dessins sont vraiment sympas, ceux en couleurs encore plus que les autres (mais je chipote). C'était une lecture touchante !


Et vous, vous avez eu des coups de coeur manga dernièrement ?
Au plaisir.


3 commentaires

  1. Moi qui cherche justement des mangas à lire. Tu m'as donné pleins d'idées. Il y a juste Underwater que j'ai lu dans ta liste. J'en garde un bon souvenir, il est prenant. J'ai lu les deux tomes d'une traite ! Et j'ai adoré les illustrations aquarelle.

    RépondreSupprimer
  2. Underwater <3
    La touche mystérieuse rend la lecture captivante !

    Ohhh, n'hésite pas à revenir me dire tes impressions de lecture si tu craques pour l'un des titres de la liste :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh je n'avais jamais vu la couverture de Princesse Vagabonde ! Elle est magnifique ! Je met cette information dans un coin de mon esprit pour le feuilleter en librairie 💕

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.