15 septembre 2017

Bad, tome 4 : Amour immortel de Jay Crownover


J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Harlequin. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !



Résumé :
Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose  : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça  : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus  : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.

Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution  : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.

Moi j'en dis :
Revenir à The point après toute cette attente, quel plaisir ! D'autant plus que c'est pour y retrouver deux personnages bien installés dans la série, qui ont su suscité des questions dès le premier tome, à savoir Keelyn, aka Hooooonor et Nassir.

Il n'est pas du tout question de savoir comment la romance se tricote entre nos deux héros : comment ils se rencontrent, comment ils se charment, comment ils s'envoûtent, comment ils se rendent à l'évidence et comment ils se lancent dans une relation. Ici, ce sont deux personnages qui savent dès le départ qu'ils sont faits l'un pour l'autre, mais ne sont pas tout à fait prêts à l'accepter, se lier, se faire confiance.

Ils sont tous les deux farouchement indépendants, attachés à leur autonomie et à leur espace personnel l'un comme l'autre. Pour des raisons tout à fait différentes, mais avec la même intransigeance des deux côtés. Il y a bien une partie de Chat qui se met en place entre les deux personnages, mais c'est très vite balayé pour plutôt se concentrer sur la façon dont ils vont :
  • accorder leur personnalité ;
  • laisser de la place à l'autre, sans pour autant trahir ses propres convictions ;
  • se faire confiance, en sachant que tous les deux se baladent avec des horreurs en bandoulière.
Des horreurs, ils en ont vécus, mais pour autant, aucun des deux ne tente de tirer la couverture vers lui, ou de se glisser sur la première marche du podium du passé le plus lugubre. Ils ont un passé, ils l'assument parfaitement tous les deux et se décarcassent pour un présent où ils ne perdent pas leur affranchissement, et un avenir plus lumineux.

En marge de cette histoire, tout à fait passionnante, Nassir doit faire face à de multiples sabotages qui sont en cours à la fois dans son entreprise, mais également dans sa vie personnelle. Il va mener une enquête pour révéler le pourquoi du comment. Au-delà des rebondissements, qui entraînent des retournements de situation, des terreurs et des angoisses qui vont rythmer l'histoire. Cette vendetta est surtout là pour nous rappeler que Nassir est un méchant ! Il n'est bon, bienveillant, charmant, romantique et séducteur qu'avec Keelyn.

La façon dont il mène son entreprise et la façon dont il mène l'enquête pour savoir qui porte atteinte à son statut, rappelle l'essence même de cette série : le mal !

Verdict : Une fois de plus, je suis revenue avec beaucoup de plaisir à The Point et je quitte la ville trop vite, avec un pincement au coeur en prime. J'ai passé un excellent moment de lecture, l'histoire était captivante. Bonus, l'auteur installe dans les dernières pages les prémices d'une suite, enfin, j'espère parce que clairement, j'aimerais en savoir plus sur Noe.

Bonus : Mon favori reste Race, maaaaaais Nassir n'est pas très loin.

Bonus : Pour des raisons personnelles quand l'auteur explique dans l'introduction le pourquoi du comment elle a choisi le pays d'origine de Nassir, j'ai été très, très peinée. Pourtant, son choix a beaucoup de sens et elle l'explique avec beaucoup d'intelligence, néanmoins, je le répète, j'ai été très très peinée. Résultat quand Nassir en parle, au moment des révélations, je n'ai reconnu que la rancune des expatriés… Et ce n'est pas possible, toute cette obscurité. C'est dommage. Mais, je chipote largement, c'est vraiment une impression tout à fait personnelle et presque intime.

Les infos : 
Date de parution : 13/09/2017
Editeur : Harlequin
Collection : &H
Nb. de page : 396 pages
Prix : 15.90€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.