27 septembre 2017

Demain sera tendre de Pauline Perrignon


J'ai découvert ce roman grâce aux éditions Stock.
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !


Résumé :
Une fille, un père. Un homme tendre et têtu, qui voit sa famille grandir et ses espoirs s’éteindre. Lui qui croyait à une France construite sur une gauche généreuse, sur un syndicalisme réformateur, une presse moderne et utopique, cet homme de convictions voit la mélancolie le gagner. Mais il a un foyer où vivent sa femme et ses quatre filles, et tout au fond de lui, il transmet le flambeau à la nouvelle génération. L’amour de la musique, des lettres, de la liberté. 

Moi j'en dis :
Lors de la présentation des titres de la rentrée littéraire, l'auteur a eu l'occasion de nous dire quelques mots sur son roman. Émotions à fleur de peau, elle nous a parlé de son père et j'ai pensé au mien. Elle a su en quelques mots livrer un petit bout de son intimité, sans rien demander en retour et pourtant elle a déclenché toute mon empathie. Alors son livre, rapidement, j'ai apposé un petit coeur au coin de mes notes et je savais qu'il serait l'un des premiers que j'allais dévorer.

Belle écriture, poétique, imagée pour ce bel hommage d'une jeune femme en deuil de son père. Elle parle comme elle écrit : tout en émotion et avec juste ce qu'il faut de mots. Pas de surenchère, ni de détour.

Pour aller au bout de son deuil, l'auteur décide de rencontrer son père en sollicitant les souvenirs de tous ceux qui l'ont connu. Elle le redécouvre par sa correspondance, par ses articles dans la presse, ses discours.

Entre chaque témoignage, elle tricote, elle élude, elle échafaude, elle imagine le portrait du premier homme de sa vie. Elle dessine un portrait qui déborde d'amour, qui transpire l'amour. Un portrait fait d'amour, de bienveillance et de tendresse, tout simplement. Le portrait d'un homme bon, un utopiste réaliste.

Elle ne se contente pas de dresser son CV et son répertoire. Pour comprendre son père, elle n'oublie pas d'esquisser le contexte dans lequel il a vécu et évolué. Elle retrace une époque, une ambiance, une idéologie. Elle nous parle guerre d'Algérie, elle nous parle CFDT, elle nous parle de la gauche, elle nous parle présidentielle, elle nous parle mur de Berlin. Elle nous offre une plongée dans la lutte sociale des années 60.

Au passage, elle se raconte également. Un peu de sa situation face au corps, aux amours, à la politique, au monde. Elle nous parle de la vie. De petites confessions porteuses de grands messages.

Verdict : Elle part à la rencontre de son père, le redécouvre et nous le présente. Elle partage avec nous des souvenirs, des instants de vie, des impressions, des interprétations. Entre douleurs et moments suspendus de nostalgie et de mélancolie. Et irrémédiablement, on tombe dans son chagrin. Elle écrit pour apaiser sa peine et rapidement, on la lit et on aimerait pouvoir la soulager de son chagrin.



Bonus : Pour récupérer mon exemplaire ? Simple : laissez un commentaire ou envoyez-moi un mail (bibhorslesmurs@gmail.com). Un tirage sera organisé pour départager les participants ;-)

Les infos :
Date de parution : 23/08/2017
Editeur : Editions Stock
Nb. de page : 216 pages
Prix : 18.50€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.



Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.