29 septembre 2017

Je suis Jeanne Hébuterne de Olivia Elkaim


J'ai découvert ce roman grâce aux éditions Stock.
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !


Résumé :
Jeanne Hébuterne est une jeune fille quand, en 1916, elle rencontre Amedeo Modigliani. De quinze ans son aîné, il est un artiste « maudit », vivant dans la misère, à Montparnasse. Elle veut s’émanciper de ses parents et de son frère, et devenir peintre elle aussi.

Ils tombent fous amoureux. De Paris à Nice – où ils fuient les combats de la Première Guerre mondiale –, ils bravent les bonnes mœurs et les interdits familiaux. Mais leur amour passionnel les conduit aux confins de la folie.

Dans ce roman, Olivia Elkaim donne une voix à celle qui fut le dernier amour de Modigliani, celle dont il célébra la beauté dans d’innombrables toiles, renommées aujourd’hui dans le monde entier.

Moi j'en dis :
Dans ce roman, le temps se dilate, il commence en 1916, se termine en 1920 et pourtant, j'ai eu l'impression d'avoir vu évoluer les personnages sur une décennie, sinon plus. C'est le pouvoir de certains amours, donner l'impression qu'ils ont toujours été et seront toujours. C'est une histoire comme ça que Olivia Elkaim nous raconte. Et pas n'importe laquelle, celle de Jeanne Hébuterne et Amedeo Modigliani. L'histoire de leur amour fulgurant et dévastateur.

Un amour dont l'auteur, lors de la matinée de présentation, nous a parlé avec engagement, et même plus, avec force et puissance, avec émotion également et surtout, j'ai eu l'impression de la voir revivre son récit. Elle nous a parlé de cet amour hors du commun, et dans ses yeux, on voyait bien qu'elle avait été envoûtée.

Comment ne pas l'être ?

L'histoire commence avec la vie ordinaire d'une jeune fille loin d'être ordinaire : Jeanne Hébuterne. Une jeune fille discrète, sérieuse, sage et obéissante. Tout en tendresse et innocence. Alors que les jeunes filles de son âge sont prêtes à devenir des épouses, des mères, des femmes d'intérieur, elle intègre l'Académie Calarossi, grâce à l'intransigeance de son frère, elle sera peintre.

Un frère avec lequel elle partage une complicité sans limite, les joies de l'un sont les bonheurs de l'autre, les peines de l'un sont les chagrins de l'autre. Alors qu'il se trouve au front, Jeanne balade sa peine en bandoulière, elle est dans l'attente du pire... Elle va rencontrer Amedeo Modigliani, avec lui, elle va rencontrer l'amour.

Un amour passionnant, passionné, tumultueux, dévorant. Elle sera sacrifiée sur l'autel de cet amour. À son contact, de transparence en transparence, elle va disparaître.

L'auteur nous raconte cette rencontre, ce coup de foudre, cette histoire éphémère. Elle nous raconte le tout à la première personne et nous transporte dans cette spirale qui va définitivement trop vite pour bien finir.

La force de l'auteur ? Avoir appuyé son récit sur des réalités, des faits et des anecdotes de la vie des artistes. Tout est avéré puis réarrangé. Avec Jeanne Hébuterne et Amedeo Modigliani, on découvre un Paris d'artistes, ceux pour qui l'art n'était que l'extension d'eux-mêmes, ceux qui ont pratiqué l'art, comme ils respirent. Elle nous plonge dans un Paris maudit également, où les lendemains sont plus compliqués que les veilles.

J'ai été envoûtée par l'histoire, difficile d'en dire plus, si ce n'est que pendant ma lecture, j'étais Jeanne Hébuterne.

Verdict : Ce roman c'est un clash entre l'amour, la bienséance et la guerre. C'est un roman confus, à l'image de la ribambelle de sentiments que ressent une femme à la minute. C'est une lecture qui chamboule le cœur et l'esprit

Bonus : À la fin de ma lecture, une fois l'émotion digérée, je suis allée fouiner sur internet pour en savoir plus sur Jeanne Hébuterne. Une femme, une amie, une amante, une mère, une confidente qu'on n'oublie pas.



Bonus : Pour récupérer mon exemplaire ? Simple : laissez un commentaire ou envoyez-moi un mail (bibhorslesmurs@gmail.com). Un tirage sera organisé pour départager les participants ;-)

Les infos : 
Date de parution : 23/08/2017
Editeur : Editions Stock
Nb. de page : 248 pages
Prix : 19€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


2 commentaires

  1. J'aime énormément les livres sur les compagnes ou compagnons des grands artistes, il y a toujours tant à découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La femme ou l'homme dans l'ombre, plus qu'une muse, un confident, un prisme sur le monde, une interface avec la société... je n'avais jamais lu de roman à ce sujet et avec lui et Gabriele, je me suis régalée!

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.