26 septembre 2017

Mon autopsie de Jean-Louis Fournier


J'ai découvert ce roman grâce aux éditions Stock.
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !


Résumé :
"Je suis mort.  
C'est pas le pire qui pouvait m'arriver."

Jean-Louis Fournier s'est fait autopsié par la charmante Egoïne pour qu'on sache ce qu'il avait dans la tête, dans le coeur et dans le ventre.

Moi j'en dis :
J'ai déjà eu l'occasion de lire d'autres titres de l'auteur et à chaque fois j'en ai surtout retenu le ton et l'humour avec lesquels il nous raconte des choses de la vie ordinaire. En un tour de mots, il arrive à transformer l'ordinaire en plus que ça.

Dans Mon autopsie, je dois dire qu'il est au sommet de son art, il n'est pas juste dans la dérision, il est dans l'auto-dérision. Et bon sang, le résultat est truculent !

Le sujet du roman, c'est lui et il a décidé de tailler dans le vif, au sens littéral. En effet, il s'avère que Jean-Louis Fournier est mort, ayant fait don de son corps à la science, il est actuellement sur une table d'autopsie et une étudiante en médecine s'apprête à étudier le corps, le coeur et le cerveau. Avec elle, nous allons analyser l'homme.

Des chapitres courts qui s'enchaînent avec une fluidité digne d'un tour de magie. Ce roman se lit d'une traite, sans le vouloir, juste parce qu'on ne peut pas s'arrêter, il se lit tout seul. Un chapitre, un sujet.. Ou presque, à chaque fois mis en lumière par des titres hauts en couleur.

L'auteur se raconte et il est loin d'être tendre avec lui-même. Aucune fausse modestie, pas d'humilité mal placée. Il se raconte, travers et défauts en première ligne. Il partage de page en page un peu de son intime à la fois physique et surtout, suuuurtout émotionnel et intellectuel. Son passé, son présent, ses pensées, ses regrets, ses remords, ses incertitudes, ses faiblesses, ses questionnements sur la vie, sur la mort, sur la religion, sur l'amouuuur, sur la politique, sur la famille, sur l'écriture, sur la séduction, sur la jalousie.

Il nous parle de tout, de rien, sans jamais s'y perdre. Il enrobe le tout d'un éclat de subtilité, une grande dose d'élégance et de grâce. C'est passionnant et pourtant si ordinaire. La force de ce texte ? Sa simplicité. Ce roman, c'est de la poésie ordinaire, la poésie la plus accessible, la plus concrète et la plus douce.


Verdict : Séducteur dans la vie, séducteur dans la mort.. j'ai été complètement séduite dans ma lecture. L'auteur jongle avec les mots, et il est brillant. C'est touchant, émouvant, drôle, surprenant, jubilant et plus encore.

Bonus : Pour récupérer mon exemplaire ? Simple : laissez un commentaire ou envoyez-moi un mail (bibhorslesmurs@gmail.com). Un tirage sera organisé pour départager les participants ;-)

Les infos : 
Date de parution : 01/09/2017
Editeur : Editions Stock
Nb. de page : 198 pages
Prix : 18€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

1 commentaire

  1. Coucou! Cest @sentiers_du_monde. J'aime beaucoup ton analyse, fine et poétique. Un auteur qui fait du bien, qui percute et des mots qui ne s'oublient pas!
    Je continue la lecture de ton blog 😙

    RépondreSupprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.