5 septembre 2017

Redites-moi des choses tendres de Soluto


J'ai découvert ce roman grâce aux éditions du rocher
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !


Résumé :
Au sein d'un couple, il suffit parfois d'un mail envoyé par erreur et d'une vidéo tournée à son insu pour qu'une triste vérité se révèle : l'amour de nos jours n'est plus une idée neuve et la mise à nu de chacun ressemble parfois à un subtil jeu de massacre. 

Un premier roman, ample et complexe, précis et ambitieux qui décortique l'explosion d'un couple et d'une famille. Soluto excelle dans l'observation des travers de ses contemporains et pointe de la plume, sans jamais juger et avec une touche d'humour, la médiocrité de la vie ordinaire.

Soluto revisite le bovarysme en adaptant le mythe à la société du XXIe siècle.

Moi j'en dis :
"Si vous l’ouvrez, vous le finissez en 2 jours"
Parole d’Editeur
Comment résister à ce beau défi ?!

Loin de remettre cette parole en doute, j'étais tout de même intriguée et surtout impatiente de découvrir cette lecture annoncée comme entraînante. Alors, un soir, je l'ai commencée et pour aller au bout du challenge, j'ai chronométré ma lecture.

Redites-moi choses tendres, c'est un roman avec une galerie de personnages à qui il arrive une multitude de rebondissements. Chaque rebondissement a des conséquences sur la vie des uns et des autres. Des conséquences qui ont des conséquences sur la vie des uns et des autres. Des conséquences qui ont des conséquences sur la vie... J'ai été complètement entraînée par cette lecture, je me suis rapidement prise au jeu, j'avais envie d'en savoir toujours plus.

Le roman commence sur les pensées d'Eugène, à priori, il semble être le personnage principal… Mais que nenni. Eugène, quarantenaire, responsable d'une boutique de télécommunication, marié à Barbara professeur d'histoire-géo dans un lycée privé. Ils sont les parents de Julien, un adolescent plutôt réservé, fan de skate et un peu moins d'école, malheureusement pour lui ses résultats s'en ressentent. Alice, sa sœur, au contraire, est brillante d'un point de vue scolaire, mais elle bataille avec un travers assez particulier dans sa vie de tous les jours.

Autour d'eux, gravitent des personnages, tout aussi importants : il y a Rémi, Maryse, Francine, Marius, Madame Mercier, Raphaëlle, Marvin, Gaëtane, Morgane, Audrey, Sarah, Guillaume, Thomas, Georges, Wendy, Fayed et d'autres encore.

Certains personnages, qui semblent secondaires dans un premier temps, prennent des proportions plus importantes selon la partie du livre. D'ailleurs, j'ai été très surprise par ce turn-over des personnages principaux. Certains m'ont tapé sur le système pour finalement gagner toute ma compassion, ou l'inverse.

Chaque chapitre est consacré à un personnage. Le talent de l'auteur consiste à donner la parole à tous les personnages croisés. Ce n'est jamais inutile ou superficiel. Chaque intervention apporte un éclairage et une perspective différente à l'ensemble de la situation. Grâce à cela, le lecteur est presque omniscient : on sait quels sont les travers et les qualités de chacun, mais pourtant, on ne sait pas du tout où cette histoire nous entraîne et c'est ce qui la rend complètement addictive.

D'ailleurs, chaque chapitre finit sur une révélation, une action, une réaction qui donne envie d'en savoir plus et hop, on change de personnage pour arriver à nouveau sur le même schéma de fin de chapitre avec surprise et rebondissement.

Redites-moi choses tendres, c'est un roman de vie.
Tout est crédible, tout est réaliste, tout est authentique. Il n'y a pas de surenchère. Les personnages ont des réactions qui sont plausibles. Les réactions entraînent des conséquences, elles aussi, plausibles ! Résultat, j'ai été sincèrement inquiète et subjuguée par ce qui pourrait advenir de ces situations. C'est une lecture, complètement poussée par la curiosité, peut-être même par un peu du voyeurisme.

Verdict : 500 pages en 7 heures. Ce n'est pas juste la parole d'un éditeur, ce n'est pas juste la parole d'une blogueuse, c'est la parole d'une lectrice : ce roman se lit d'une traite.

Il se dévore un peu comme le binge watching de série, avec le plaisir de retrouver les personnages, la crainte de savoir ce qui va advenir et le soulagement aussi, quand la situation prend une tournure favorable.

Les infos : 
Date de parution : 06/09/2017
Editeur : Editions du Rocher 
Nb. de page : 504 pages
Prix : 21.90€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.