6 novembre 2017

C'est lundi que lisez-vous ? #175


RENDEZ-VOUS REPRIS ET ORGANISÉ PAR GALLEANE.
LE PRINCIPE EST SIMPLE ET SYMPA, CHAQUE LUNDI LE BLOGUEUR
QUI SE PRÊTE AU JEU DOIT RÉPONDRE À TROIS QUESTIONS : 



QU'AI-JE LU LA SEMAINE PASSÉE ?



  • Summer de Monica Sabolo (Lattès - 23/08/2017) : Lu sur les recommandations d'une lectrice du club de lecture de la médiathèque. 
Il a beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup fait parler de lui ce roman et moi, j'ai peiné à le finir ! J'ai bien conscience que le travail d'écriture tourne essentiellement autour de l'ambiance, de l'atmosphère sombre et anxiogène que l'auteur entretient avec la personnalité de son personnage principale avec ses sentiments, ses impressions, ses doutes, ses questions, ses rêves... Un personnage atypique, difficile à apprécier tant il est apathique ! Voilà, c'est ça, le problème : le personnage principal fourmille d'émotion, bien souvent on ne sait plus faire la part des choses entre sa réalité et ses rêves... mais concrètement, il ne fait pas grand-chose. 20 ans après, les circonstances de la disparition de sa soeur lui reviennent en tête et enfin, enfin, il se bouge les fesses et pose des questions! Enfin d'abord, il se pose des questions à lui-même, tourne en rond, et ensuite il demande aux autres....

Bon. La disparition dont il est question me fait furieusement pensée à celle du premier tome de Millénium. Une jeune fille qui disparaît au cours d'un événement alors que tous les yeux étaient fixés sur elle, l'univers bourgeois bien calibré qui se met à transpirer les secrets de famille, les soupçons sur les amis des amis, sur les membres de la famille... 

La révélation finale dans les toutes dernières pages, donnée presque en filigrane comme si... J'avais des théories en carton, d'autres hautement plus intéressantes que la révélation finale. Pour les disparitions surprenantes : lisez Millénium, lisez Gone Baby Gone, ce sont les classiques du genre, laissez les autres aux autres.

  • Les frères Kincaid, Vol. 1. Le mercenaire de Lily Blackwood (J'ai lu - 30/08/2017) : Lu sur les recommandations de copine Gwenlan (La malle aux livres
Un Highlander par mois, c'est ma nouvelle cadence... qui s'est imposée en toute autonomie à mon rythme de lecture. 

C'était plutôt chouette... je ne lui ai pas consacré le temps qu'il méritait, du coup j'ai traîné la fin, alors que l'histoire avait tout pour elle : mensonges, trahisons et vengeance, avec son lot de complot, de stratégie pour signer la plus belle alliance. Bonus : l'histoire part avec un démarrage très sombre... résultat on s'attend à des conséquences encore plus sombres. C'est d'ailleurs ma seule déception de l'histoire, l'auteur entretient avec maîtrise un crescendo de tension pour arriver à l'apothéose de l'intrigue et ne lui laisser qu'une quinzaine de pages pour se régler. Mais là clairement je chipote.

J'ai été victime d'un spoil, et du coup, j'avais peur d'arriver aux dernières pages du roman, alors, alors, alors, j'ai traîné ma lecture ! Clairement, je ne voulais pas qu'il arrive quelque chose aux personnages principaux. Mais voilà, la fin est arrivée toute seule et maintenant il me tarde de lire la suite. En prenant tout mon temps, j'ai vraiment réalisé la qualité de l'écriture de l'auteur. Elle est parvenu à créer un monde et nous embarquer dedans ! Je suis absolument charmée par sa façon de raconter les aventures de personnage tel un conte...

  • Satan est un homme comme les autres de Céline Mancellon (Milady Littérature - 10/05/2017)
Je m'apprête à me rendre au "BookeenCafé Romance" organisé par l'équipe de Bookeenstore, jeudi 16 novembre à Paris. L'idée ? rencontrer nos auteures de Romance préférées en tête à tête. Pour l'occasion, je me lance dans un marathon de lecture des auteurs présent (que je n'ai pas encore lus). Mon #RegimePAL est en berne, évidemment. 

Ainsi, j'ai découvert Céline Mancellon : GROSSE, très grosse surprise pour ce roman au nom tapageur. C'est très, très, bien écrit. Et même plus, l'écriture est canon (notez que je le dis très, très peu souvent sur le blog), vif et rythmé. Elle use de toutes les figures de style que la langue française offre. Elle a un sens de du réparti incroyable ! Tous les dialogues se transforment en joute verbale de haut vol. Mention spéciale a l'humour acide d'un des personnages qui rend chacune de ses prises de parole saisissante.


QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?


  • Bad boy de Helena Hunting (City - 07/05/2014) : Lecture commune avec copine Althea (Althea in Wonderland). 
C'est une lecture qui pousse à l'énervement mais qui paradoxalement nous fait beaucoup rire ! Je pense souvent aux personnages principaux et pour le moment je peux dire qu'il est obsédé et qu'elle est malléable et torturé... À peine fini, je saute sur les avis de lecture des copines, il me tarde de savoir si mon sens du romantisme est dépassé !

  • Mores Genèse - épisode 1 de G. A. O'Neill (Albin Michel - 06/06/2017)
    #MarathonBookeenCafé Romance
Complètement hors de ma zone de confort... je peux dire ça dès les 10 premières pages, autant dire que ça commence vite !


QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?


Bonne semaine de lectures ! 
Au plaisir.

2 commentaires

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.