3 novembre 2017

La daronne de Hannelore Cayre


Résumé :
Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence… qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau tout en élevant ses enfants… qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ?
Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt… disons… un détachement joyeux.
Et on devient la Daronne.

Moi j'en dis :
C'est l'histoire de Patience Portefeux, une femme presque comme les autres : traductrice (non déclarée) pour le ministère de la Justice, elle bataille pour joindre les deux bouts. Encore plus depuis le placement de sa mère en maison de retraite (un poste de dépense qui engrange toutes ses entrées d'argent). Évidemment tout va de mal en pis, s'ajoutent à cela toutes les craintes qui s'amoncellent dans son esprit concernant l'absence de patrimoine qu'elle s'apprête à laisser à ses filles.

Acculée, elle décide de prendre un chemin de traverse ! Un chemin qui fait l'impasse sur la légalité et la justice... Ce raccourci, elle le connaît parce que justement elle travaille pour le ministère de la Justice et que lui aussi, il se permet de rogner certains immuables.

À partir de là, YOLO au sens propre du terme ! Patience Portefeux va utiliser toutes les connaissances qu'elle a acquises tout au long de son expérience professionnelle. Elle va devenir la daronne. Elle va le faire avec ruse et intelligence, mais aussi avec beaucoup de mesure. Elle va contourner un système, s'approprier de nouveaux codes et sortir la tête de l'eau. Elle m'a bluffée par son esprit d'analyse et par son sang-froid.

On découvre cette histoire comme on écoute l'anecdote incroyable qu'un ami nous raconte. Évidemment, on avance de page en page avec avidité, toujours envie d'en savoir plus, de savoir les tenants et les aboutissants, les risques, les enjeux, les conséquences...

Le ton est direct, naturel et fluide. C'est drôle et surtout cinglant. L'auteur profite de son héroïne, des situations qu’elle rencontre, des bras cassés qu'elle croise pour nous livrer une critique piquante et virulente de la société, des conventions sociales, de l'administration. Elle le fait sur un ton percutant, sans demi-mesure... pas de place aux débats : elle annonce des faits, elle prouve des situations par A+B qui sont édifiantes et très instructives !


Verdict : J'ai adoré ! J'ai commencé ce roman avec un certain sens de la justice... et puis j'ai dérapé au même rythme que la daronne, avec une grande, très grande crainte : qu'elle se fasse prendre, autrement dit que la justice fasse son travail ! C'était complément ouf ! Piquant, dynamique et renversant... ❤

Les infos : 
Date de parution : 09/03/2017
Editeur : Metailie
Nb. de page : 176 pages
Prix : 17€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.