7 novembre 2017

Patriotes d'Amélie C. Astier


*Recommandation La malle aux livres*

Résumé :
Trois destins, deux amants, une guerre, l’horreur. Grayson, Deacon et Chandler sont amis depuis l’enfance. Ils ont grandi dans les pures traditions américaines, où le patriotisme est un devoir qu’on leur a insufflé dès leur plus jeune âge. Ils étaient gamins lorsque le 11 septembre a traumatisé tout un pays. Ils sont adultes lorsque servir le pays devient leur premier objectif. Alors qu’ils s’engagent ensemble dans l’United States Army pour aller défendre leur patrie, leurs destins vont prendre un tournant auquel ils ne s’attendaient pas. Les trois soldats vont faire face à l’horreur d’une guerre, tout en gérant d’autres conflits plus sombres et plus personnels. Comment survivre à ses démons lorsque les sentiments s’en mêlent et que nos rêves se révèlent être le pire de nos cauchemars dans un milieu plus que dangereux?

Moi j'en dis :
La couverture, le titre, le sous-titre, le sujet... ce roman, il avait tout pour ne jamais s'approcher de ma PAL... et puis voilà, les passages réguliers sur le blog de copine Gwenlan m'ont fait changer d'avis, il faut dire qu'elle sait se montrer très persuasive !

C'est l'histoire de trois copains de toujours : Grayson, Deacon et Chandler qui s'engagent dans l'armée américaine. Leur engagement est purement salvateur, essentiellement tourné vers l’émancipation des oppressés. On est loin de la quête d’adrénaline. Avec leur père militaire, fervent patriote, il faut reconnaître qu'un autre destin n'était pas envisageable. Ils baignent dans cet univers, boivent, mangent, respirent Armée américaine.

S'ajoute à cette thématique autrement explosive, l'identité sexuelle des héros : deux sont gays et amoureux. À l'époque où se place l'histoire, la consigne « Don’t ask don’t tell » est toujours d'actualité, ce qui complique grandement leur quotidien.

J'ai été ravie de découvrir que l'histoire ne tourne pas autour du coming out. Nos héros sont gays et/ ou bi et voilà tout, pas de chichi autour de ça. Leur relation voit le jour de façon tout à faire ordinaire : avec son lot de doute, d'incertitude, de crainte. Malgré tout, ce n'est pas une romance comme les autres, ici l'auteur l'utilise comme un prétexte pour nous parler de l'armée américaine. Avant de se lancer dans son sujet, on sent un travail préparatoire de recherche assez poussé, qui rend son récit légitime. Ici, pas d'approximation dans les éléments qu'elle apporte, d'ailleurs, toutes les informations sont sourcées / explicitées en bas de page. 

Ainsi, avec ces trois messieurs on découvre le quotidien et l'univers de l'armée... les entraînements à n'en plus finir, mais aussi les opérations extérieures et les dangers qu'elles impliquent. 

L'auteur nous parle aussi du retour des soldats à la vie civile après un passage sur un front sensible, à leur manière de se libérer des horreurs vues, subies ou fait subir ; à leur manière de crever les abcès des actions et réactions qu'ils ont pu avoir. Elle nous parle des dommages psychologiques et physiques qu'une mission laisse sur son passage. Elle nous parle des morts, des blessées et du quotidien de ceux qui survivent.

J'ai trouvé l'introspection des héros très juste. L'auteur a décrit les sentiments, les impressions avec beaucoup de précision, sans jamais tomber dans le pathos ou la dramatisation. Et pourtant, vu les événements qui sont racontés, elle aurait pu tirer la couverture vers les larmes, la peine et le désespoir. Et que nenni, ses personnages sont d'une puissance psychologique et émotionnelle qui devient inspirante pour les lecteurs !

Verdict : une romance profonde où l'auteur aborde des thématiques hautement intéressantes : L'homosexualité dans l'armée américaine, le stress post-traumatique et l'acceptation d'une nouvelle vie quand la violence de la guerre est passée par là... et plaisir absolu, elle le fait intelligemment.

Les infos : 
Date de parution : 19/07/2016
Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform
Nb. de page : 376 pages
Prix : 14€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

2 commentaires

  1. Olala j'y aurais tellement pas accordé plus d'un regard à ce roman (on est d'accord qu'entre la couverture et le sous-titre on a pas forcément envie de s'y intéresser) mais tu m'as convaincue. Tu continues le travail de persuasion de Gwenlan :P
    Après avoir lu Le Puits récemment j'ai bien envie de découvrir le MM, je pensais que ce genre tournait beaucoup autour du coming out et ça me gênait un peu car moi je veux de la romance et je me fiche bien de savoir si c'est entre deux garçons, deux filles, ou un garçon et une fille, mais apparemment je me trompais et y'a plein de titres qui apparemment sont géniaux donc je me note celui-ci :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah je suis ravie de booster son travail haha :)
      Je me note le puits !
      Eeeeh je suis tout à fait d'accord avec toi concernant le coming out, c'est une thématique intéressante... mais bon sang, dès qu'il en est question je passe souvent mon tour !

      Supprimer

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.