24 novembre 2017

Si tu me le demandais d'Emily Blaine


Résumé :
En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme  et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie  ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin  : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.


Moi j'en dis :
En lisant ce roman, j'ai pensé au roman « Le vieux qui lisait des romans d’amour » de Luis Sepúlveda. J'ai pensé à Antonio José Bolívar et à sa préférence pour les histoires où il est question de souffrances, d'amours désespérées et malgré tout de fins heureuses. J'ai pensé à lui parce que le roman d'Émily Blaine, je l'ai lu d'une traite, impossible de laisser les personnages à leur peine sans avoir eu le fin mot de l'histoire. 

Pour son nouveau roman, l'auteur nous propose une histoire de bras cassés, celle de Cooper et de Julianne. Ballottés par la vie depuis qu'un drame les a touchés tour à tour, ils vont se rencontrer, se charmer et s'apaiser. Leurs rencontres, essentiellement rythmées par le hasard, vont permettre à leur vie pleine de peines et de tristesses de changer de direction et de se délester d'un peu de leurs désarrois.

Ils sont tous les deux dans un triste état et pourtant, ensemble ils sont beaux. Ensemble ils vont se rendre vers la lumière au bout du tunnel. Ensemble, ils vont tenter de toucher l'espoir. En tant que lecteur on les accompagne dans toutes les phases de leurs résiliences, et évidemment on s'attache à eux et leurs peines, leurs doutes et leurs incertitudes deviennent les nôtres.

J'ai passé un excellent moment de lecture avec ces deux bras cassés. Ils m'ont fait beaucoup de peine tour à tour, mention spéciale pour Cooper, qui est juste bouleversant. À fleur de peau et profondément vulnérable, sa sincérité le rend tristement attachant. Face à lui Julianne, oh Julianne, je l'ai imaginée solaire dès sa première apparition et quand ses fêlures prennent le pas sur ses sourires je suis tombée dans son chagrin. 

Le style est fluide, simple et efficace. Rythmé par une playlist qui donne une profondeur à l'histoire et l'ancre au réel. Il y a une dynamique incroyable dans les dialogues, un sens de la repartie et une joute verbale vivifiante. J'ai trouvé leurs conversations drôles et tendres à la fois. 

Verdict : ce roman, c'est une histoire de deuil, de résilience, de guérison, d'équilibre et de réalisation de soi. C'est aussi une histoire de confiance, d'acceptation du soutien des autres. Ce sont des petites et des grandes leçons sur la vie, amenées avec sincérité, sans pathos, sans fioritures par l'auteur.

Les infos : 
Date de parution : 04/10/2017
Editeur : Harlequin
Collection : &H
Nb. de page : 368 pages
Prix : 15.90€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.