16 janvier 2018

Bluff de David Fauquemberg



J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Stock. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !

Résumé :
« Silence quand il entra, pas un regard sur lui – il aurait pu être un fantôme. Dehors il pleuvait froid, c’était la tempête. Dockers et pêcheurs désoeuvrés : si cette assemblée d’hommes ne vous dissuadait pas, c’est que vous cherchiez les histoires. On ne poussait jamais par hasard la porte de l’Anchorage Café, surtout en plein hiver austral, quand les rafales soufflées de l’Antarctique tourmentaient sans répit le sud de la Nouvelle-Zélande. On apercevait d’ici la fumée blanche des déferlantes qui saccageaient depuis deux jours les eaux pourtant abritées de Bluff Harbour. Au large, c’était l’enfer. »

Moi j'en dis :
Ce roman il avance à deux cadences, celle de l'histoire et celle de la légende. 
  • L'histoire c'est celle du Français, un homme mystérieux et taiseux dont on ne sait rien et dont on attend avidement d'en savoir plus. Après avoir traversé, à la marche, la Nouvelle-Zélande, il se retrouve à Bluff, une ville portuaire, une ville au bout de tout. Du moins au bout de son chemin. Il arrive dans cette ville sous une tempête démentielle, absolument pas équipé pour le froid et la pluie qui s'abat sur lui. Rapidement, Rongo Walker, le pilier de la communauté maorie, et Tamatoa, un colosse tahitien en exil le prennent sous leurs ailes. Ils vont développer une complicité ténue mais sincère. Ensemble, ils vont partir à la pêche et littéralement emmener le lecteur avec eux !
  • La légende, c'est celle des peuples anciens du Pacifique. Une mythologie puissante où l'homme et la nature sont en communion d'égal à égal. C'est beau. C'est inspirant. C'est plein de philosophie. Plus d'une fois la légende prend le dessus sur l'histoire, parce qu'elle se faufile habilement dans les discours des personnages. Elle nous est contée tour à tour par Rongo Walker et par Tamatoa qui la raconte au Français. Avec eux, on découvre une nouvelle approche de la nature. Puis, entre deux chapitres, la légende elle-même prend la parole, pour nous en dire un peu plus. 
Ce roman, c'est un conte initiatique digne des mille et une nuits. On avance dans la lecture pour en savoir toujours plus. En savoir plus sur le Français, on le sait en lutte contre un flot d’images et de pensées, alors on grappille chacune de ses confessions et on attend d'en savoir toujours plus sur ses motivations, ses démons et tout simplement sur ses impressions. En savoir plus ses nouveaux acolytes. En savoir plus sur les aventures qu'ils vont devoir affronter pendant la pêche saisonnière, vont-ils trouver les langoustes, vont-ils essuyer des tempêtes, le Français va-t-il tenir le choc ? Et enfin, en savoir plus sur les légendes du Pacifique. 

Concernant le style ? Difficile de faire mieux ! Au départ, j'ai été perturbée par les dialogues qui ne sont pas associés aux personnages et pour lesquelles l'auteur ne revient pas à la ligne, mais je dois reconnaître que ça pousse à une lecture plus concentrée. Ce qui pour ma part a entraîné une immersion totale dans le récit.

Verdict : J'ai trouvé ce roman passionnant. À peine commencé j'avais envie de le lire d'une traite et une fois les dernières pages en approchent, j'ai rationalisé ma lecture pour ne pas le finir trop vite. 

Les infos : 
Date de parution : 03/01/2018
Editeur : Editions Stock
Nb. de page : 334 pages
Prix : 20€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.