23 janvier 2018

Toni de Line Papin


J'ai découvert ce roman grâce à la plateforme NetGalley et les éditions Stock. 
Merci à vous, pour cette opportunité de lecture !

Résumé :
« J’ai eu envie d’écrire Toni parce qu’aussi vite qu’un météore, il est venu, puis reparti de notre vie. Il me fallait coucher par écrit ces quelques souvenirs qui me restaient de lui afin de les graver, qu’ils ne s’envolent pas comme lui s’est envolé, à jamais. » De Hambourg à Berlin, Toni nous plonge dans l’insouciance de la jeunesse et des nuits magnétiques rythmées par les fêtes clandestines.

Moi j'en dis :
Il y a un peu de L'amie prodigieuse d'Élena Ferrante dans le roman Toni de Line Papin. Dans l'un comme dans l'autre, on suit un personnage qui décide de coucher sur le papier tous les souvenirs liés à un proche qui tente volontairement de disparaître. Quand Élena nous entraîne dans une fresque de Naples des années cinquante, Line nous plonge dans la vie trépidante et délurée des Berlinois d'aujourd'hui. 

Mais avant ça, c'est l'histoire d'Ezra et Toni, deux cousins qui se retrouvent chaque été pour des vacances sans limite chez leurs grands-parents. Ensemble ils ont fait les 400 coups, ensemble ils ont imaginé les 400 suivants. Indissociable, indivisible, inséparable, ils se retrouvent avec plaisir pour continuer leurs aventures, jusqu'à l'été de leurs 14 ans. Là, plutôt que dans la demeure familiale, c'est à Hambourg qu'ils vont affuter leur complicité, pour le meilleur et pour le pire. 

Toni est un être solaire ! Un être flamboyant et coloré qui attire tous les regards, tous les sourires, tout l'amour. Un personnage qui brille par sa sincérité. Un personnage à l'imaginaire débordant, qui passe son temps à créer de nouveaux univers et à embarquer ses proches dedans parce que la réalité ne lui suffit pas. Il va faire face à deux épreuves qui vont chambouler sa jeunesse. Quand il arrive à se dépatouiller de l'une, retrouve un équilibre et réenchante son quotidien, un nouveau rebondissement le plonge dans ce que la vie à de plus dramatique. 

Ezra, en témoin impuissant, lui apporte autant de soutien que possible. Du soutien lors des épisodes de dépression, de morosité et encore plus de soutien quand Toni fait preuve d'un nouvel élan de créativité. Autant dire que Toni consomme beaucoup l'énergie d'Ezra. Ensemble, toujours ensemble, ils vont partir à l'assaut de Berlin, la fameuse. Ensemble, ils vont Berliner, s'installer et construire à royaume. Un royaume chimérique, une bulle édulcorée que le lecteur appréhende de voir exploser.

J'ai suivi les aléas de la vie de Toni avec appréhension. J'ai croisé les doigts pour que chacune de ses rencontres ne lui apporte que du positif. Plus d'une fois j'ai eu peur pour lui, peur de lui. J'ai eu envie de le secouer ou mieux de secouer certains de ses proches. 

Verdict : J'ai adoré ma lecture et surtout je l'ai vécu jusque dans les derniers mots. C'est un roman complexe et simple sur la quête de soi quand le hasard de la vie invite des drames et des chamboulements dans un parcours qui avait tout pour être serein. 

Les infos : 
Date de parution : 10/01/2018
Editeur : Editions Stock
Nb. de page : 256 pages
Prix : 18.50€

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Enregistrer un commentaire

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by Fearne.