C'est lundi que lisez-vous ? #183

23 avril 2018


RENDEZ-VOUS REPRIS ET ORGANISÉ PAR GALLEANE.
LE PRINCIPE EST SIMPLE ET SYMPA, CHAQUE LUNDI LE BLOGUEUR
QUI SE PRÊTE AU JEU DOIT RÉPONDRE À TROIS QUESTIONS : 


QU'AI-JE LU LA SEMAINE PASSÉE ?



  • Play boy de Constance Debré | Stock - 10/01/2018
L'auteur nous propose un récit de vie en trois parties où il sera question d'amours, de ruptures le tout saupoudré de nihilisme absolument délectable. Trois parties, trois étapes de sa vie : dans la première elle découvre qu'elle préfère les femmes, dans la seconde elle apprivoise de nouveaux désirs et découvre de nouveaux plaisirs, dans la troisième c'est l'heure du désenchantement.

Constance transpire la confiance, elle ne doute d'aucun de ses choix. Elle prend des décisions, des positions et assume le tout. Elle se libère de l'opinion et du regard des autres avec l'aisance de l'égoïsme, c'est inspirant. C'est pince-sans-rire, c'est provocant et c'est cru. C'est ordinaire et au-delà de la norme.

​Avant de commencer ce titre je ne savais rien de l'histoire, de l'intrigue. Résultat, je suis allé de surprise en surprise. On est plongé in medias res dans le quotidien de Simon, avec ses pensées, ses questions, ses tourments. Un échange de mail s’invite dans la narration, et c’est une très bonne surprise. Le ton est léger, les sujets le seront moins. C’est plaisant.

C'est un roman positif et bienveillant qui porte sur le coming out, l'estime de soi et la réalisation de soi. J'ai trouvé l'ambiance assez utopiste, mais c'est utopie à laquelle j'ai bien envie de croire alors pourquoi pas. À côté de ce dégoulinement de bonnes intentions, il y a dans ce roman un personnage dont le comportement est tout simplement révoltant et il n'est sanctionné à aucun moment. Ce qui, je dois admettre, m'agace de plus en plus à chaque fois que j'y repense.



QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?





QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?


Cette semaine, je ne m'impose pas mes lectures suivantes.
Bonne semaine de lectures ! 
Au plaisir.

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.