Reste avec moi de Ayobami Adebayo

25 janvier 2019


Résumé : 
Yejide et Akin vivent une merveilleuse histoire d'amour. De leur coup de foudre à l'université d'Ifé, jusqu'à leur mariage, tout s'est enchaîné. Pourtant, quatre ans plus tard, Yejide n'est toujours pas enceinte. Ils pourraient se contenter de leur amour si Akin, en tant que fils aîné, n'était tenu d'offrir un héritier à ses parents. Yejide consulte tous les spécialistes, médecins et sorciers, avale tous les médicaments et potions étranges... Jusqu'au jour où une jeune femme apparaît sur le pas de sa porte. La seconde épouse d'Akin. Celle qui lui offrira l'enfant tant désiré. Bouleversée, folle de jalousie, Yejide sait que la seule façon de sauver son mariage est d'avoir un enfant. Commence alors une longue et douloureuse quête de maternité qui exigera d'elle des sacrifices inimaginables.

Moi j'en dis :
Ô qu'il est grand ce roman ! Il porte en lui un peu d'Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie et de Baba Segi, ses épouses, leurs secrets de Lola Shoneyin, deux grands romans sur la femme nigériane contemporaine tiraillée entre modernité et tradition.

L'auteur nous propose ici le portrait de Yejide, une jeune Nigériane, épanouie et sereine. Profondément optimiste et insouciante. Financièrement indépendante, elle tient un salon de coiffure réputée et très fréquenté pendant que son mari travaille dans la première banque du pays, autant dire qu'ils sont tous les deux très privilégiés. Bien qu'heureux en ménage, une ombre plane sur leur couple : les mois passent sans que Yejide ne tombe enceinte. Malgré eux, cela menace l’équilibre de leur mariage.

La menace devient concrète quand la belle-famille de Yejide la somme d'enfanter sous peine d'être suppléé par la toute nouvelle épouse de son mari. À partir de cette polygamie imposée, l'univers de Yejide bascule, ses immuables vacilles... elle se retrouve dans une bataille enragée sans armes et sans entrainement. Cette bataille sonne le glas d'un certain nombre de ses certitudes. À bras le corps elle va affronter les petits et les grands évènements de la vie. Avaler ses couleuvres et sourires aux rayons de soleil. Les drames se suivent, les secrets de famille se succèdent. Elle va réapprendre l'ordinaire et se modeler un nouvel idéal où la confiance et l'innocence n'ont plus leur place.

Avec elle, on va traverser les affres de l'impuissance face au désir d'enfanter, face à cette absence de grossesse. On découvre une organisation sociale patrilinéaire, où l'homme se réalise au travers de sa filiation. On est impacté par le poids de la famille, ses ingérences et ses exigences. Le tout dans un contexte incroyable, celui d'un pays tiraillé entre coup d'État et promesse d'élection.

Verdict : Ô qu'il est grand ce roman ! C'est un grand roman sur la réalisation de soi, sur l'émancipation féminine, sur le désir de maternité, sur la femme, sur la famille. L'auteur sous couvert d'une écriture distanciée nous livre une critique vive et féroce d'une société plus patriarcale que le mot patriarcat !

Les infos : 
Date de parution : 09/01/2019
Editeur : Editions Charleston
Nb. de page : 320 pages

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.