Point Lecture #03

12 février 2019



  • Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole (Hachette Romans - 26/10/2016)
Poppy et Rune sont amoureux depuis l'enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourraient jamais les séparer. Jusqu'au jour où Rune part pour deux ans dans sa Norvège natale. Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune ? Pourquoi coupe-t-elle les ponts, sans raison, sans explication Rune a le sentiment qu'on lui arrache le coeur. Poppy, elle, a le coeur brisé par un secret bien trop lourd. La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s'aimer ? 


Première lecture du #GwenlanChallenge, et quelle entrée en matière ! Il s’agit d’une histoire d’une sensibilité incroyable qui bouleversera tous les lecteurs qui auront le courage de tourner la première page. Sans aucun doute, tous succomberont au charme étourdissant de l’histoire de Poppy et Rune, deux personnages qui en fait ne font qu’un. Ils sont l'extension de l'autre depuis qu'ils ont 5 ans. 

De l'amitié à l'amour il n'y a qu'un pas et ils le franchissent rapidement, depuis ils partagent un amour profond et total, bercé par un doux rituel qui consiste à recenser tous leur plus beau baiser dans un bocal offert par la grand-mère de Poppy. Leur amour est beau, absolu et inébranlable. Cela jusqu'au déménagement de Rune, là sans sommation leur amour va se déliter. L'un va ghoster l'autre... et à partir de là, les questions se multiplient pour savoir le pourquoi du comment. Le lecteur est complètement baladé entre les sentiments des deux personnages. 

Pour permettre à chacun de découvrir les surprises de cette histoire je n'en dirai pas plus. Il va sans dire que j'ai adoré, passionnément, à la folie ce roman, lu d'une traite tant je ne pouvais laisser mes questions en suspens. 

Je chipote : Je trouve le message transmis par l'épilogue plutôt gênant ! Je ne lui trouve aucune poésie. Je dois plutôt dire qu'il m'a beaucoup fâchée.
Edit : Après conversation avec une lectrice, je comprends mieux le choix de l’auteur et l’impact sur l’histoire. C’est même très sensé. 



  • La Ronde des saisons, Tome 1 : Secret d'une nuit d'été de Lisa Kleypas (J'ai lu - 31/08/2009)
Annabelle désespère de trouver l'homme riche et titré qui aidera sa famille à régler ses difficultés financières. Elle décide donc de s'allier avec trois jeunes filles : elles s'aideront mutuellement à décrocher le mari idéal, quitte à user de ruses et de stratagèmes.


L'auteur a choisi de faire tourner son intrigue amoureuse autour des problématiques des classes, avec une héroïne plus toute jeune contrainte à se marier au plus vite sous peine de faillite familiale. Elle a le choix entre un bon mariage, un mariage sous sa condition ou devenir la maîtresse d'un aristocrate. Elle va mettre en place une stratégie pour arriver à ses fins, digne d'une partie d'échecs très corsée !

Au-delà du choix de l'héroïne (et de ses atermoiements), l'auteur nous apporte un éclairage intéressant sur les rapports de classe bouleversés par les nouveaux riches qui viennent briguer des titres des quatre coins du monde. Le rapport de forces est sur le point de s'inverser, s'ajoute à cela la révolution industrielle qui se prépare doucement mais surement. 

Très bonne contextualisation. Une héroïne capricieuse et inconstante face à un héros viril et malléable MAAAAIS des personnages secondaires intrigants. Vivement la suite. 



  • Something About You de Mily Black (Harlequin - 10/01/2018)
Elle est le genre de femme que personne n'ose contrarier. Personne, sauf lui. Jo n'a pas l'habitude qu'on lui tienne tête. Il faut reconnaître qu'avec ses cheveux bleus, ses nombreux tatouages, son franc-parler et son expertise en mécanique, la plupart des gens qui la croisent détournent le regard. Mais pas Andrew Anderson. Le bras droit de Mme Nichols - la puissante femme d'affaires qui vient de la recruter comme chauffeur particulier - aurait même tendance à la défier ; une attitude hautement risquée de la part de cet homme charismatique qui donne au costume-cravate une tout autre dimension. Jo ne s'y trompe pas : sous ses dehors policés, Andrew Anderson dissimule un tempérament de guerrier. Et elle a bien envie de tester le self-control de son nouveau collègue... 


Joséphine, l'héroïne que l'on suit bataille doucement mais surement, pour un avenir plus doux que son passé. La vie ne lui a pas laissé l'occasion d'être trop gourmande, alors elle se contente d'un jour meilleur après l'autre. Malgré elle, quels que soient ses efforts, elle est ramenée à la case départ par son ex toxique au possible. Elle n'a plus le choix, si elle veut sortir de ce cercle vicieux, elle va devoir lui échapper définitivement. Ni une, ni deux, la voilà qui débarque de l'autre côté de l'océan pour se tailler une part du rêve américain. 

Rapidement on dirait bien que la roue tourne pour Jo, les étoiles se sont enfin alignée. En plus d'avoir un peu de répit tant mérité, les opportunités se bousculent devant elle. Toutefois, pour les saisir, il va falloir qu'elle se familiarise avec un concept avec lequel elle n'avait pas encore franchement fricoté : la confiance. En elle d'une part, et envers les autres d'autre part. 

Le temps de quelques questions, remise en question, tourments, incertitudes... et la roue tourne à nouveau, les étoiles s'éparpillent et la voilà confrontée à de nouvelles menaces, des menaces dont elle n'est pas la cible, mais les effets collatéraux elle connaît bien, alors la méfiance est de mise. 

L'auteur nous propose ici un très, très bon cru. La romance à l'équilibre parfait ! Galerie de personnages, rebondissements et intrigues, profondeur et message : tout est amené avec fluidité, sobriété et intelligence. Du grand art, de la grande romance.



N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.