Point Lecture #05 : BD

20 mars 2019



 Vignette qui donne accès à tous les articles BD du blog

  • La croisade des innocents de Chloé Cruchaudet (Soleil - 17/10/2018)
Début du XIIIe siècle. Colas, douze ans, vit dans un climat de pauvreté et de terreur.
Un jour où il craint la violence paternelle, il décide de s’enfuir et trouve refuge dans une brasserie parmi d’autres enfants exploités.
Un soir d’hiver, Colas a une vision : Jésus lui apparaît, et lui ordonne d’aller délivrer son tombeau à Jérusalem. Avec l’aide de son ami Camille, il réussit à convaincre les autres enfants de constituer une croisade : sans adultes, sans puissant chevalier, ils arpentent les routes, persuadés que, grâce à leurs coeurs purs, rien ne pourra leur arriver...

Mon avis : Ô vingt dieux ! Pour cet avis de lecture, il convient d'être sibyllin pour vous laisser à toute la surprise des rebondissements. L'histoire, inspirée de faits réels, c'est celle de Colas, un jeune de 12 ans, contraint à l'exil à la suite d'un accident disons domestique sur la personne de sa petite soeur.

Muet par conviction, il se retrouve exploité avec d'autres enfants dans une brasserie, jusqu'au moment où à il curieuse apparition. Un homme aux cheveux longs qui ressemble étrangement à Jésus. Cette apparition l'honore, il a été choisi, il est l'élu. L'élu pour mener une croisade vers Jérusalem afin d'y délivrer son tombeau. Il se met en route accompagné par ses amis, et d'autres enfants vont les rejoindre au fur et à mesure de leur périple. Un périple fait d'aventure et de rencontres. Un périple qui met en questionnement la nature humaine. 

Cet album à tout d'un conte avec son lot d'enchantement et de férocité.
Côté dessin : la délicatesse du trait face aux thématiques terrifiantes, c'est un savant mélange !


  • Fleur de Mamoot : foutu pour foutu... de Emmanuelle Martinez (HarperCollins - 13/02/2019)
Elle dessine tout haut ce que tout le monde pense tout bas...
Se taire quand il faudrait ? Pas son truc.
Être polie et bien élevée ? Même pas en rêve.
Faire de l'apéro une philosophie ? Ça y est, vous y êtes !
Si la vie n'a pas fait d’elle une déesse grecque ou une prof de yoga, elle lui a fourni une arme beaucoup plus efficace : sa langue bien pendue. Mauvais esprit, humour noir et absence totale d’inhibition, Fleur de Mamoot ose tout, surtout le pire. Alors, foutu pour foutu...

Mon avis : Dans cet album l'auteur nous propose de disséquer les névroses et les obsessions de la nature humaine avec pour outil son humour acéré et sa mauvaise foi. Dans la lignée directe de Margaux Motin, Pélénope Bagieu et Diglee. C'est à la fois drôle et grinçant.


N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.

Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.