Evie Offline de Elyssa Friedland

11 novembre 2019


Résumé :
Et si le secret du bonheur c'était de se déconnecter ?
Tomber sur les photos du mariage de son ex sur Facebook : check.
Se faire virer après avoir envoyé trop de messages persos depuis son adresse pro : check.
Trop, c’est trop. Cette fois, Evie a pris sa décision : elle se déconnecte, définitivement.
  1. Espionner ses ex sur Facebook : terminé.
  2. Tweeter et retweeter n’importe quoi : terminé.
  3. Poster des photos et attendre des likes : terminé.
  4. Réactualiser Gmail toutes les trente secondes : terminé.
  5. Instagram à tout bout de champ : terminé.


Evie se doute bien que son entourage aura du mal à comprendre son choix, mais elle en est convaincue, cette détox digitale est le seul moyen pour vivre l’instant présent et se connecter vraiment aux autres. Et même si @EvieRosen n’existe plus sur JDate.com, son cœur, lui, est tout sauf virtuel et reste disponible.

Moi j'en dis :
Une histoire charmante sur une thématique qui l’est moins : l’addiction au numérique ! 

Evie, working girl dévouée à son travail, se voit radicalement éjectée de sa routine rutilante et méthodique par ses habitudes numériques. Elle vacille d’abord professionnellement quand son employeur la licencie, et ensuite émotionnellement quand elle découvre (après une enquête minutieuse) une photo sur les réseaux sociaux. Elle décide de se reprendre en main, et pour cela, elle condamne le numérique et son comportement : elle se lance dans un défi de déconnexion. À partir de là, elle se recentre sur l’essentiel et débute une belle quête initiatique. Quête qui sera mouvementée par une remise en question de son choix de carrière, par la maladie, par une rencontre et succession de rebondissements. Le tout coaché par l’adorable grand-mère de l’héroïne qui ne voit qu’un seul objectif final : le mariage, avec (de préférence) un beau parti.

J’ai passé un chouette moment de lecture. Je me suis reconnu dans la déconnexion numérique que j’essaye moi-même de mener (pour des raisons moins capharnaümique que l’héroïne cela dit). Toutefois, je chipote quand même : je ne suis pas satisfaite par le choix du héros dans la romance, l’auteur ne va pas, selon moi, au bout de sa démarche.

Les infos -version numérique- : 
Date de parution : 08/06/2016
Editeur : Editions Harlequin
Nb. de page : 450 pages

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.