La Captive du viking de Tanya Anne Crosby

9 novembre 2019


Résumé :
Éliénor savait que les Vikings allaient assaillir le château de Brouillard. Ses rêves lui avaient révélé bien des morts, mais pas la sienne. Et elle l’avait aussi vu, lui, le Viking à la chevelure dorée qui la tiendrait captive...
Cherchant à se venger du comte franc, Alarik s’est emparé d’une beauté à la chevelure sombre et aux yeux indigo. Intrigué par ses rêves étranges et son caractère fougueux, il contrôle à peine la passion qu’elle attise dans son corps et dans son âme. Dans une terre minée par les conflits, il risquera tout pour l’amour de cette femme dont les rêves détiennent la clé de leur futur.
Basé sur une histoire vraie, ce roman reflète une culture viking parfois violente.

Moi j'en dis :
À chaque lecture d’un roman de Tanya Anne Crosby, je tombe un peu plus sous le charme de l’auteur. Elle parvient à m’entraîner à corps perdu dans toutes ses histoires.

Ici, elle nous propose une histoire féroce et violente dans l’univers de Vikings. À base de clan, de raids, de pillages, de vengeance et de kidnapping. En effet, pour solder une dette avec un comte franc, Alarik s’empare de la fiancée de celui-ci, Éliénor. Du moins, c’est le prétexte avec lequel il tente de se convaincre et de légitimer cette prise qui devient rapidement encombrante. À peine aperçue, la jeune fille l’a complètement ébranlé et surtout obnubilé. Il la fera sienne coûte que coûte. Et justement, elle va lui coûter beaucoup. Éliénor le sait, elle est dotée du don de seconde vue, mais son ravisseur mérite-t-il ses conseils ?

Je n’en dis pas plus, chacun mérite de découvrir cette histoire et son orchestration précise avec un regard neuf. Il convient tout de même de dire que la violence est omniprésente, que les morts se comptent à la pelle, que la notion de consentement est inexistante et que par bien des manières la romance frôle la minimisation du syndrome de Stockholm. Cela dit, j’ai adoré.

Les infos : 
Date de parution : 02/01/2019
Editeur : Editions Stock
Nb. de page : 342 pages
Prix (Numérique) : 4,99€
Achat sur Kobo

N'oubliez pas, c'est mon avis : Aimez, détestez, peu importe respectez.
Au plaisir.


Sur Instagram

© Hors les murs. Design by FCD.